Articles

Réussir à attirer des visiteurs sur son site web, c’est bien, mais l’objectif ultime est de pouvoir les transformer en clients et d’augmenter vos revenus en ligne. L’atteinte de cet objectif passe par la mise en œuvre d’actions marketing visant à transformer ces visiteurs en prospects.

L’efficacité de telles actions se mesurent avec le taux de conversion, un indicateur représentant le pourcentage de visiteurs ayant fait une action sur votre site, comme l’inscription à une newsletter par exemple. Découvrez dans cet article comment optimiser votre site web pour transformer les visiteurs en prospects.

Pourquoi optimiser le taux de conversion sur son site web ?

Le taux de conversion constitue un indicateur clé en marketing digital. Il s’agit, en effet, d’un pourcentage de visiteurs qui réalisent une action par rapport au nombre total de visiteurs.

Cette action peut être : 

  • Le téléchargement d’un contenu ;
  • L’inscription à un abonnement ;
  • La participation à un concours ;
  • La soumission d’un formulaire ;
  • Le téléchargement et l’installation d’une application mobile ;
  • L’achat d’un produit ou d’un service.

En termes de marketing digital, un site web est considéré comme performant s’il parvient à obtenir un taux de conversion élevé. Ce taux est crucial puisque la rentabilité de votre commerce en ligne en dépend. Un taux élevé signifie que de nombreux utilisateurs réalisent des actions sur votre site. Cela entraîne ainsi des répercussions positives sur vos activités.

Un taux de conversion élevé témoigne, d’ailleurs, de l’efficacité de votre stratégie de marketing digital. Si votre site parvient à convertir un nombre élevé de visiteurs en prospects, c’est parce que les publicités et les actions marketing que vous avez mises en œuvre sont pertinentes.

C’est aussi le signe d’une expérience client optimisée sur votre plateforme. En effet, pour que les visiteurs effectuent des opérations de conversion, il ne suffit pas que les produits ou les services que vous proposez soient de qualité. Votre site web doit également assurer une  navigation fluide et rapide, des appels à l’action clairs et un système de paiement simple et sécurisé.

10 conseils pour optimiser vos conversions

Le taux de conversion moyen des sites e-commerce en 2023 se situe entre 2% et 3%. Si celui de votre site internet n’atteint pas ce pourcentage, il n’y a aucune raison de vous décourager. Voici l’approche à adopter pour inverser la tendance.

          1. Réaliser un audit SEO

L’audit SEO (Search Engine Optimization) est une démarche consistant à diagnostiquer un site web afin d’évaluer son niveau de performance, de déceler ses pistes de progrès, d’identifier les améliorations techniques ainsi que les éléments bloquants.

Il est crucial de réaliser un audit SEO dans le but non seulement d’augmenter son trafic, mais également de détecter les problèmes qui pourraient causer un taux d’abandon élevé. Il peut s’agir d’une vitesse de chargement trop lente, d’un  problème de navigation, d’un problème d’affichage sur les mobiles ou autres.

L’analyse complète ou partielle du SEO de votre site vous confère un état des lieux précis sur celui-ci et d’éliminer les obstacles techniques qui l’empêchent de convertir les prospects en clients. L’audit SEO est généralement effectué par un spécialiste dans le domaine, comme l’agence Pongo. Nous disposons des outils spécifiques nous permettant d’analyser en profondeur votre site web, de trouver ses points forts et de dénicher les axes d’amélioration.

          2. Optimiser le design de votre site web

Au moment de la conception du site web ou au cours de son existence, posez-vous la question si son design est attirant et engageant. Assurez-vous que le thème choisi ainsi que la charte graphique de votre site affiche votre image de marque. Pour réduire votre taux de rebond, évitez surtout l’absence de charte graphique, les textes mal alignés ou encore les images de mauvaise qualité. En voyant ces imperfections, même si elles sont jugées minimes, la plupart de vos visiteurs vont quitter votre site. Pour l’offrir une bonne qualité visuelle, l’idéal serait de faire appel à un professionnel du développement web, comme Pongo.

          3. Améliorer la vitesse de chargement

La vitesse de chargement constitue l’un des éléments clés à ne pas négliger dans le cadre de l’optimisation non seulement du référencement naturel, mais aussi du taux de conversion. En effet, si votre site met trop de temps à se charger,  les utilisateurs vont s’impatienter. Ils vont quitter votre site et se rendre sur des sites concurrents pour chercher des produits ou des services identiques à ceux que vous proposez. La réduction du temps d’attente constitue l’un des points importants à ne pas négliger pour optimiser l’expérience utilisateur (UX) de votre site.

          4. Adapter votre site au mobile

Le mobile constitue l’un des principaux canaux d’accès à Internet. Selon les chiffres, 50.3 millions de français ont utilisé leur téléphone mobile pour naviguer sur internet en septembre 2023. Selon la même source, un internaute passe en moyenne 1 h 56 mn par jour sur le web en utilisant leur mobile. Ainsi, pour maximiser vos chances de convertir vos leads en clients, vous ne devriez pas négliger la manière dont votre site web s’affiche sur les appareils. Vos visiteurs doivent bénéficier d’une qualité visuelle optimale quand ils visitent votre site, quel que soit le mobile qu’ils utilisent.

          5. Sécuriser le site

Pour augmenter vos ventes, assurez-vous que votre site est sécurisé. En effet, les internautes vérifient ce point avant qu’ils procèdent à l’achat. Ne négligez pas la mention “HTTPS”. A la différence du HTTP, le “S” montre à Google, ainsi qu’aux utilisateurs que votre site internet est sécurisé. C’est la garantie permettant à ces derniers de fournir des données critiques en ligne (comme les coordonnées bancaires), sans exposer à des risques. Par conséquent, si votre site est encore en HTTP, basculez en HTTPS afin de rassurer vos internautes. En faisant appel à une agence web compétente comme Pongo, vous bénéficiez automatiquement d’un site web sous le protocole HTTPS quand vous commandez un site internet.

          6. Retravailler l’expérience utilisateur et le parcours client

La manière dont un utilisateur navigue sur un site web peut influencer son comportement ainsi que ses émotions lors de la visite de celui-ci. C’est ce qu’on appelle “expérience utilisateur”, “parcours utilisateur”, ou encore “UX Design”. Pour avoir un site web qui convertit les prospects en clients, pensez à optimiser cet élément. Pour procéder, voici nos conseils : 

  • Structurez les informations sur votre site afin qu’elles deviennent plus accessibles et plus faciles à lire ;
  • Offrez une interface intuitive et interactive à votre site ;
  • Optimisez l’arborescence de votre site en prenant en compte les besoins et les requêtes de votre audience cible.

          7. Miser sur un contenu pertinent

Si vous aspirez à un site internet doté d’un taux de conversion élevé,ne vous focalisez pas uniquement sur des points techniques. Il faut que vous offriez aussi à votre audience un contenu de qualité et bien ciblé. Pour avoir un contenu qui convertit sur votre site, voici nos conseils : 

  • Identifiez la cible de votre stratégie de marketing digital : définissez le marché (B2B, B2C, pays, revenus), le profil de l’internaute type (âge, éducation, situation familiale) ainsi que vos objectifs ;
  • Choisissez le ton éditorial, qui dépend de la persona définie précédemment ;
  • Mettez en avant l’USP (Unique Selling Proposition) une démarche consistant à montrer à vos clients les points qui différencient vos produits ou vos services de vos concurrents ;
  • Améliorez votre contenu textuel, en travaillant les titres, la structure du texte, ainsi que la qualité orthographique ;
  • Insérez un contenu multimédia, qui peut être des images ou des vidéos.

          8. Inspirer confiance

Un site qui convertit est un site qui inspire confiance auprès des internautes. Il doit refléter la fiabilité de votre entreprise. Alors, comment créer un site web qui confère un sentiment de confiance ? Voici nos conseils : 

  • Affichez les avis clients : assurez-vous que les témoignages sont crédibles en publiant le nom et le prénom du client, ou encore le nom de l’entreprise (dans le cadre d’une démarche B2B) ;
  • Mettez en avant les logos de certifications : ceux- ci attestent auprès des clients votre niveau d’expertise dans votre domaine d’activité. L’ajout des logo de divers moyens de paiement proposés sont également préconisés ;
  • Proposez une section FAQ : celle-ci permet aux visiteurs de s’informer davantage avant qu’ils fassent une action sur votre site. Alors, n’hésitez pas à répondre à travers cette section les questions souvent posées par vos clients sur vos produits ou vos services.

          9. Multiplier les points de contact

Pour vous offrir un site web qui transforme les visiteurs en clients, pensez à optimiser les points de contact entre eux et vous. Pour y procéder, voici les solutions : 

  • Proposez des appels à l’action (CTA) clairs : il s’agit d’un bouton, d’un message ou d’une image invitant vos visiteurs à réaliser une action précise. Votre site, même s’il gagne un trafic élevé, ne peut pas convertir tant qu’il est dépourvu d’appels à l’action ;
  • Améliorez le format, l’emplacement et le contenu des CTA.

          10. Tester et adapter continuellement sa stratégie

L’A/B testing est une technique consistant à comparer les deux versions d’une page web afin de déterminer la plus performante d’entre elles. Les tests A/B vous permettent, par exemple, d’évaluer le résultat de la modification de l’emplacement, de la couleur et de la taille de vos CTA auprès du public cible.

Pour faire des tests A/B, réalisez deux versions de l’élément et présentez-les d’une manière aléatoire aux utilisateurs. Comparez le taux de conversion enregistré pour chaque version et choisissez celle la plus performante.

Offrez-vous un site qui convertit avec l’agence Pongo

Si vous avez besoin d’un accompagnement professionnel dans l’optimisation de votre site web, faites appel à Pongo, une agence digitale multi-compétente. Fort de notre expertise en marketing digital, nous sommes en mesure de développer un site qui convertit les prospects en clients et qui augmente votre chiffre d’affaires. Partez sur de bonnes bases en choisissant notre service d’audit SEO. Nos experts SEO s’appuient ensuite sur le dossier de recommandation établi afin de booster votre stratégie de marketing digital et de renforcer votre présence en ligne d’une manière durable et éthique.

Contactez-nous pour parler de votre projet, ou pour demander plus d’informations sur nos prestations.

La communication visuelle constitue l’un des leviers efficaces permettant d’atteindre rapidement vos objectifs de gagner en notoriété et d’obtenir une meilleure visibilité sur les réseaux sociaux. Les créateurs de contenu la privilégient notamment du fait qu’elle permet de délivrer rapidement des messages et de capter facilement l’attention des internautes.

En publiant des images, des GIFs animés ou des vidéos sur LinkedIn, Facebook, Instagram, X et autres, vous touchez votre audience cible et vous développez la notoriété de votre marque. Pour maîtriser l’art de la communication visuelle sur les réseaux sociaux, nous vous dévoilerons tous les secrets à travers cet article.

Communication visuelle sur les réseaux sociaux : définition et avantages

La communication visuelle est un choix gagnant pour les créateurs de contenu qui cherchent à booster leur visibilité sur les réseaux sociaux.

Communication visuelle sur les réseaux sociaux : qu’est ce que c’est ?

Il s’agit d’un ensemble de techniques d’information réalisées sur les réseaux sociaux basées sur l’utilisation de l’image, du graphisme ainsi que de l’illustration. Pourquoi des images et non des mots ? Parce qu’elles constituent un outil puissant en marketing de contenu. En effet, elles ont la capacité de contenir et de transmettre rapidement une quantité importante d’informations.

La communication visuelle sur les réseaux sociaux est incontournable à l’heure où plus de 40 millions de Français s’en servent. Ces utilisateurs passent en moyenne 52 minutes sur ces plateformes, ce qui correspond à 37 % du temps moyen de navigation sur Internet. Ainsi, la communication visuelle fait partie des leviers stratégiques pour la réussite de la stratégie de marketing en ligne d’une entreprise. Pour aller plus loin, cet article sur la gestion des commentaires négatifs en ligne pourrait vous intéresser.

Pourquoi choisir la communication visuelle sur les réseaux sociaux ?

Les entreprises doivent intégrer la communication visuelle dans leurs stratégies de marketing on-line afin d’atteindre efficacement leurs objectifs.

Pour gagner du temps

Cette technique de communication assure gain de temps puisqu’elle permet de passer rapidement et efficacement des messages. Une étude le confirme : le cerveau reçoit des visuels 60 000 fois plus rapides que le texte. Par ailleurs, Alex Chung, CEO et cofondateur de Giphy, un site web américain de création de GIF, annonce qu’une seule image peut présenter des informations contenues dans un texte de milliers de mots.

Ainsi, les visuels permettent de passer rapidement une quantité importante de messages à votre cible. A l’heure où la plupart des lecteurs aiment voir des visuels plutôt que lire mot à mot, l’ajout de visuels dans votre communication sur les réseaux sociaux vous permet ainsi de transmettre vos messages d’une manière efficace.

Pour susciter l’intérêt des lecteurs

La communication visuelle sur les réseaux sociaux est efficace pour susciter l’intérêt des internautes. En effet, les visuels attirent davantage que le texte. Quand un internaute se rend sur une plateforme, il a tendance à balayer la page du regard plutôt qu’à lire. Le fait d’intégrer une image, une vidéo ou autres dans votre contenu digital sur les réseaux sociaux vous permet ainsi d’attirer l’attention des clients et des prospects et ainsi de conférer une portée plus élevée à votre message.

Pour optimiser la notoriété de sa marque

Publier des visuels sur les réseaux sociaux constitue aujourd’hui un choix judicieux pour les entreprises souhaitant booster leur communication social media. En effet, la méthode offre une meilleure délivrabilité et assure un gain élevé en visibilité sur les diverses plateformes. Il en résulte qu’elle est efficace pour générer rapidement des leads, obtenir de nouveaux clients et ainsi booster les ventes.

Conseils pratiques pour une communication visuelle réussie sur les réseaux sociaux

La maîtrise de l’art de la communication visuelle sur les réseaux sociaux constitue l’un des facteurs de succès d’une stratégie digitale. Cela passe notamment par la création d’un message pertinent et adapté à la cible et aussi par le choix du moment de publication.

Fixer les objectifs de la communication visuelle

Avant de créer vos visuels, définissez vos objectifs. Pourquoi avez-vous choisi de publier sur les réseaux sociaux et de devenir actif sur ceux-ci ? En effet, les objectifs ne sont pas les mêmes d’une entreprise à l’autre : 

  • Pour acquérir des clients : dans cette perspective, l’adoption d’une approche commerciale est utile afin de se constituer des clients dans une démarche B to B et/ou B to C ;
  • Pour gagner en notoriété : vous utilisez la communication visuelle sur les réseaux sociaux pour mettre en avant votre e-réputation et pour valoriser votre image de marque ;
  • Pour augmenter le nombre de vos abonnés : dans cette optique, vous adoptez une démarche de community management afin de développer votre communauté sur les plateformes.

De l’objectif que vous avez fixé dépendent le type de réseau social le plus adapté, ainsi que les techniques de communication et le type de contenu les plus appropriés.

Définir la cible de la communication visuelle

La seconde étape de la mise en place d’une stratégie de communication visuelle consiste à identifier votre cible et ses réseaux sociaux préférés. En effet, le profil type majoritaire peut être différent d’une plateforme à l’autre. Ainsi, pour choisir votre réseau social de prédilection, basez-vous sur l’âge ou sur la catégorie professionnelle de la cible à laquelle votre marque s’adresse :

  • Facebook : la plateforme de Mark Zuckerberg compte plus de 40 millions d’utilisateurs en France, selon les statistiques publiées en novembre 2023. Même si le profil des utilisateurs est constitué principalement de jeunes entre 20 à 29 ans, Facebook convient aussi à des campagnes s’adressant aux adultes et aux séniors ;
  • X (ou anciennement Twitter) : en France, ce réseau social compte près de 12 millions d’utilisateurs actifs par mois. La tranche d’âge des utilisateurs majorité est très large, allant de 25 ans à 41 ans ;
  • Instagram : il s’agit du troisième réseau social le plus utilisé en France après Facebook et WhatsApp. A la différence des autres plateformes, il est constitué majoritairement de jeunes, représentant les 69 % des 26 millions d’utilisateurs recensés en France ;
  • LinkedIn : la plateforme compte 28 millions d’abonnées en France fin novembre 2023. 55 % d’entre eux sont des hommes, avec un âge moyen de 44 ans. LinkedIn reste le réseau social préconisé pour une démarche B to B.

Bien choisir ses éléments graphiques

Une fois vos réseaux sociaux choisis, l’étape suivante consiste à créer vos éléments graphiques. Cela s’opère en vous référant à l’identité visuelle de votre entreprise. Pour créer les visuels, les éléments suivants doivent notamment être spécifiés : 

  • La couleur : celle-ci doit correspondre à celle de votre image de marque afin que les visiteurs puissent identifier rapidement vos messages. La couleur doit être choisie minutieusement puisque chacune a sa propre signification ;
  • Les formes ;
  • La police d’écriture.

Personnaliser les visuels

Pour réussir votre communication visuelle sur les réseaux sociaux, pensez à apporter une touche personnelle à votre contenu. Pour mettre en avant la notoriété de votre entreprise, vous pouvez, par exemple, prendre vos propres photos ou faire participer vos collaborateurs afin de créer des images ou des vidéos originales. A travers la création, gardez toujours à l’esprit l’aspect professionnel du message.

Miser sur la simplicité

Pour réaliser des messages visuels percutants, misez toujours sur la simplicité. L’objectif en est d’assurer que vos internautes parviennent à capter rapidement les informations que vous souhaitez passer.

Pour créer des visuels simples et percutants sur les réseaux sociaux, voici quelques conseils : 

  • Optez pour des vidéos courtes, moins de 5 minutes. Les vidéos d’une minute sont les plus efficaces ; 
  • Choisissez convenablement les couleurs : évitez de mettre trop de couleurs ou trop de formes ;
  • Faites un bon équilibre entre les illustrations et le texte.

Après la réalisation de vos visuels, pensez à les présenter à un collègue afin d’obtenir sa première impression avant la publication sur les réseaux sociaux. A noter qu’il existe aujourd’hui de nombreux logiciels qui permettent de créer facilement et rapidement des images, des vidéos et des gifs animés.

Publier au bon moment

Pour toucher votre audience et créer un engagement élevé, pensez à choisir avec soin le jour et l’heure de publication de votre message.

Pour choisir les moments les plus opportuns, prenez en compte les informations suivantes : 

  • Sur Facebook : l’idéal serait de publier entre jeudi et dimanche pour générer plus d’engagement. Les heures propices sont entre 13 h et 16 h. Par contre, mardi est la journée la plus déconseillée ;
  • Sur Instagram : le moment idéal pour la publication de vos visuels est lundi, mercredi et jeudi, idéalement lors de la pause déjeuner et le soir (de 11 h à 13 h et de 19 h à 21 h). Dimanche est, par contre, la journée la plus déconseillée ;
  • Sur LinkedIn : la consultation des publications se fait majoritairement lors des jours de travail, mais vous générez plus d’engagement si vous postez le mardi, le mercredi et le jeudi, idéalement entre 10 h et 11 h. Bien évidemment, le réseau s’adressant au B2B s’avère moins efficace le samedi et le dimanche ;
  • Sur Twitter : le meilleur moment pour publier vos visuels est en semaine, lors de la pause déjeuner (de midi à 13 h). Au contraire, le week-end est la période la moins active.

L’agence Pongo pour une stratégie de communication social media réussie

Choisissez Pongo pour la conception et la mise en œuvre de votre stratégie de communication social media. Nous maîtrisons les spécificités de chaque réseau social et nous avons une solide expérience en matière gestion de communauté sur ces plateformes.

Pongo saura adopter avec vous la stratégie de communication visuelle la plus adaptée à vos objectifs et à votre image de marque. Nous vous proposons la gestion professionnelle de vos réseaux sociaux afin d’attirer des prospects, de les convertir en clients et de fidéliser votre audience existante. Contactez-nous pour parler ensemble de vos besoins et pour établir un partenariat vous propulsant vers le succès.

Avoir des stratégies de prospection, c’est bien, mais encore faut-il qu’elles soient efficaces pour générer des prospects et pour les convertir en clients. Dans cette perspective, les entreprises doivent mettre au point des techniques de recherche infaillibles basées sur l’utilisation des supports et des outils digitaux. C’est ce qu’on appelle une prospection digitale. Basée sur l’Inbound marketing, celle-ci a la particularité d’être moins coûteuse, moins intrusive et plus efficace comparée à l’approche traditionnelle. Alors, quelles stratégies de prospection digitale adopter pour atteindre sa cible ? Nos conseils.

Stratégies de prospection analogique ou digitale ?

La prospection digitale désigne un processus marketing et commerciale consistant à utiliser Internet pour attirer le prospect et le transformer en client. Elle est généralement associée à l’Inbound marketing, une approche moins intrusive s’offrant aux entreprises pour la recherche des clients potentiels en B to B ou en B to C.

 

La prospection digitale est différente de la prospection traditionnelle, appelée également analogique, du fait que cette dernière utilise des outils physiques, comme les appels téléphoniques, les prospectus ou encore les journaux, pour chercher des prospects.

 

La démarche digitale, quant à elle, fait appel à des outils et des supports en ligne, tels que les sites internet, les réseaux sociaux ou les e-mails. Avec cette solution, vous ne cherchez pas vraiment les clients potentiels. Vous leur laissez l’initiative du premier contact en leur offrant un contenu pertinent. Les leads que vous obtenez sont de qualité, convertibles facilement en clients. La transformation numérique de votre entreprise est en retard ? Découvrez les 7 leviers incontournables pour avancer.

 

La technique de prospection digitale est avantageuse à de nombreux égards : 

 

  • Moins coûteuse : vous n’avez plus à imprimer des supports physiques puisque toutes les opérations se font via un ordinateur connecté ;
  • Efficace : le digital vous permet d’atteindre un nombre plus élevé de prospects puisque la campagne est appliquée sans aucune limitation géographique. Vos forces de vente gagnent ainsi en productivité ;
  • Un meilleure suivi : avec le digital, vous êtes en mesure de suivre et de mesurer l’efficacité de votre stratégie de prospection, ce qui n’est pas le cas avec les méthodes physiques ;
  • Personnalisation : vous pouvez orienter vos stratégies de prospection digitale vers des clients spécifiques afin d’augmenter vos ventes et d’inciter la croissance de votre entreprise.

5 étapes clés pour créer des stratégies de prospection digitale efficaces

Voici les étapes clés pour créer des stratégies de prospection digitale efficaces.

  • Identifier sa cible

La stratégie de prospection digitale doit être adaptée à votre public cible. Pour cela, pensez à identifier en amont le profil de client idéal susceptible d’être attirés par votre contenu, par vos produits ou encore par vos services. Cette étape préalable vous permet de cerner votre audience, de comprendre ses attentes et de connaître ses comportements d’achat ainsi que ses canaux de communication privilégiés.

  • Fixer des objectifs

Que vous envisagiez de mettre en place des stratégies de prospection digitale B to C ou B to B, pensez à fixer préalablement vos objectifs. Pour y procéder, posez-vous un certain nombre de questions, comme le nombre de prospects que vous souhaitez générer par mois ou encore le nombre de ventes supplémentaires que vous souhaitez réaliser. Une fois les objectifs fixés, établissez un plan qui permet de les atteindre.

  • Choisir de bons canaux

L’efficacité de vos stratégies de prospection numériques dépend des canaux que vous utilisez pour communiquer avec les prospects. Le choix d’un bon canal se fait en prenant en compte le profil du public cible, l’objectif global de la campagne, ainsi que le type de message à envoyer.

A titre d’illustration, nombreuses sont les entreprises qui recourent à LinkedIn pour générer et convertir des leads puisque ce réseau est plus adapté à la stratégie B2B. Instagram, quant à elles, est plus approprié à la démarche B2C. En choisissant minutieusement vos canaux de communication, vous aurez l’assurance de toucher la bonne cible avec le bon contenu.

  • Suivre les performances de vente

Faites un état des lieux de l’avancement de votre stratégie de prospection digitale afin de vous offrir une vision globale sur vos performances de vente. Le suivi vous permet également de constater vos freins, vos lacunes et vos erreurs, et déterminer la nécessité de réajuster vos démarches.

 

Pour suivre le processus mis en place, vous pouvez utiliser un outil spécifique, comme Google Analytics, qui vous fournira divers indicateurs de performance (KPI), tels que le taux de conversion, le taux de rebond ou le taux d’audience.

  • Ajuster ses stratégies de prospection digitale

L’ajustement des stratégies de prospection numérique peut s’avérer être utile dans certaines circonstances : apparition de nouveaux concurrents, inefficacité du canal de communication utilisé, ou encore échec de la stratégie appliquée. Pensez à consulter les indicateurs de performance affichés par vos outils de suivi pour identifier vos lacunes et pour déterminer la stratégie la plus efficace.

5 outils pour réussir sa stratégie de prospection digitale

L’utilisation des outils digitaux suivants est de rigueur pour garantir l’efficacité de ses stratégies de prospection numérique.

  • Un bon site internet

Le site internet est le pilier d’une stratégie de marketing digital réussi. En effet, c’est à travers cet outil que les prospects peuvent s’informer davantage sur votre entreprise, sur vos produits et sur vos services. Votre capacité de générer des prospects et de les convertir en clients dépend de la qualité de votre site web.

 

Les critères d’un bon site internet sont nombreux : 

  • Responsive design : pour une prospection digitale réussie, assurez-vous que votre site web s’affiche convenablement sur tous les écrans (tablette, smartphone, ordinateur ou autres) ;
  • Meilleure expérience utilisateur (UX) : votre site doit offrir à l’internaute une navigation fluide ainsi que des contenus pertinents, agréables et faciles à lire ;
  • Contenu complet et mis à jour régulièrement : les informations publiées sur votre site doivent correspondre aux attentes des visiteurs. Aussi, il faut qu’elles soient mises à jour régulièrement.

Pour vous offrir un site internet de qualité qui attire, qui convertit et qui fidélise, faites appel à un spécialiste du marketing digital, comme Pongo.

  • Une bonne stratégie SEO

C’est déjà bien d’avoir un bon site web. Mais encore faut-il que son SEO (Search Engine Optimization) soit travaillé pour générer des prospects. Dans cette optique, l’intervention d’un professionnel du référencement naturel, comme l’agence digitale Pongo, est utile. L’application d’une bonne technique de SEO permet à votre site web de décrocher la première page du moteur de recherche et d’être trouvé facilement par les internautes rien qu’à partir des mots qu’ils tapent sur la barre de recherche.

 

La qualité du site et un référencement naturel travaillé constituent les deux éléments inséparables garantissant le succès des stratégies de prospection digitale.

  • Les réseaux sociaux

Pour trouver des prospects, il faut aussi passer par les réseaux sociaux, tels que Facebook, Instagram, Linkedin ou Twitter. Pour faire une prospection digitale B to B, le réseau LinkedIn est le plus préconisé puisqu’il propose des filtres avancés permettant de trouver et de contacter la clientèle cible.

  • La publicité digitale

Faire une publicité en ligne constitue l’une des techniques infaillibles pour générer des leads qualifiés. Elle vous permet de toucher une audience précise dans un délai très court. Plusieurs plateformes de gestion de publicités digitales existent, comme Google Ads, ou encore Meta. Vous avez la possibilité de viser des audiences spécifiques en recourant aux filtres démographiques, géographiques et comportementaux proposés par ces outils.

  • L’e-mailing

L’emailing vous permet de convertir facilement vos prospects en clients, en partant d’une base de données de prospects que vous avez obtenu préalablement. A travers l’e-mail envoyé, vous pouvez toucher vos leads cibles et les inciter à passer à l’action : demande d’informations, abonnement, achat ou autres.

Confiez vos stratégies de prospection digitale à Pongo

Pongo est votre partenaire idéal pour vous offrir une stratégie de prospection digitale réussie. Nous sommes bien plus qu’une simple agence digitale. Notre engagement envers l’innovation, notre flexibilité et notre compréhension culturelle approfondie font de nous de véritables artisans du digital.

Pour hisser votre entreprise vers de nouveaux sommets, Pongo met à votre disposition une gamme complète de services digitaux : création de site web, optimisation SEO, création de contenu, campagne Google Ads, et bien plus encore. Contactez-nous pour discuter ensemble des besoins de votre entreprise et voir comment nous pouvons vous accompagner pour tirer le meilleur parti de votre prospection digitale.

Les agences digitales tiennent un rôle primordial dans le secteur du webmarketing. Leurs services sont de plus en plus sollicités par les entreprises qui souhaitent se doter d’un site internet performant et bénéficier d’une meilleure visibilité sur le web.

Dans un marché extrêmement concurrentiel, les managers d’agence doivent mettre en place des stratégies efficaces pour faire la différence. Cela passe surtout par l’instauration d’une culture d’innovation et de la collaboration au sein de l’agence.

La difficulté repose souvent sur l’inscription de ces deux notions dans l’ADN de l’entreprise. Voici nos conseils pour bénéficier d’une culture d’agence axée sur l’innovation et la collaboration.

Comment instaurer une culture d’innovation au sein de son agence web ?

Instaurer une culture d’innovation dans votre agence web vous permet de gagner un avantage concurrentiel et d’assurer la pérennité de votre entreprise au fil du temps.

Il s’agit, en effet, d’un ensemble de comportements, d’habitudes, d’images, de codes et de mythes orientés vers l’innovation que les membres d’une organisation partagent. La culture d’innovation n’est pas systématiquement donnée à toutes les agences. Elle dépend de la stratégie menée par les organes de direction, une stratégie qui doit reposer sur la recherche d’idées originales et ingénieuses pour soutenir le succès de l’entreprise.

Dans un environnement de travail où la culture d’innovation prédomine, les suggestions d’amélioration sont prises en compte, encouragées et exploitées. La contribution de chacun est sollicitée, quel que soit le poste qu’il occupe et ses responsabilités : PDG, développeur web, chef de projet, graphiste, traffic manager ou autres. Les nouvelles idées sont également accueillies à bras ouverts et exploitées puisque chaque membre de l’organisation est considéré comme capable d’apporter des suggestions, de fournir des commentaires et aussi de protéger le changement.

Tous les collaborateurs, qui n’ont pas forcément les mêmes profils, peuvent être sollicités pour apporter leur contribution, pour mettre en avant le travail collectif et pour conduire le changement. Cet article sur la révision des opportunités d’une startup en temps de crise pourrait vous intéresser.

7 Conseils pour instaurer une culture d’innovation dans son agence web

Faire participer tous les employés dans la démarche innovation semble être facile en théorie, mais ne l’est pas dans la pratique. En effet, un certain nombre d’efforts doit être mené pour que l’ambiance d’innovation se concrétise vraiment. Voici nos 7 conseils pratiques pour favoriser la culture d’innovation dans votre agence de communication web et de marketing digital.

1.  Fournir les bons outils

Pensez à mettre à la disposition de vos employés de bons outils afin de leurs offrir des espaces de travail favorables à la collaboration et à la créativité. Les outils les plus courants sont les tableaux blancs virtuels, les marqueurs et les posts-its. Ceux-ci permettent à vos collaborateurs de donner et de partager leurs suggestions lors des ateliers ou des réunions.

2.  Supprimer les cloisonnements

Les hiérarchies rigides empêchent les employés de partager leurs idées ou de donner leurs suggestions. Pour éviter cela, les managers doivent leur offrir une certaine marge de manœuvre. Le fait de les faire participer à la démarche permet de développer leur esprit d’initiative et mettre en avant leur créativité. Pensez à  offrir à chacun la liberté de présenter ses idées pour créer une culture d’innovation dans votre agence web.

3.  Encourager les collaborateurs à poser des questions

L’instauration de la culture d’agence passe également par l’encouragement des collaborateurs à poser des questions afin d’invoquer leur curiosité. De nombreuses démarches s’offrent à vous pour créer un environnement de travail propice aux questions. Les réunions mensuelles de type AMA (demandez-moi n’importe quoi) animées par les dirigeants apportent, par exemple, des résultats positifs.

4.  Inciter les collaborateurs à exprimer leurs idées

Encouragez vos collaborateurs à exprimer leurs idées ou leurs opinions. En tant que manager, vous devez leur faire comprendre que s’ils travaillent au sein de votre agence, ce n’est pas seulement pour réaliser des tâches, mais également   pour partager leurs idées ou leurs opinions. De cette manière, ils se sentiront valorisés et soutenus par la direction.

Les employeurs ne doivent pas rester indifférents aux suggestions communiquées par leurs équipes. Ils doivent les prendre en compte afin d’innover et d’atteindre les objectifs communs.

5.  Ouvrir la communication

Pour créer un environnement propice à l’innovation dans votre agence, il ne suffit pas de laisser à vos employés la liberté d’exprimer leurs opinions. Pensez également à maintenir une communication ouverte. Pour cela, de nombreux moyens existent : utilisation des e-mails collectifs, organisation des rencontres hebdomadaires ou réunions quotidiennes, ou autres. Ces solutions leur donnent l’opportunité de s’exprimer et de participer à la conversation.

6.  Libérer du temps

Les collaborateurs n’auront pas le temps de penser à de nouvelles idées ou de poser des questions s’ils croulent sous les dossiers ou s’ils sont trop surchargés de travail. Pour susciter l’innovation en agence, les dirigeants doivent accorder du temps à leurs employés afin d’améliorer leur disponibilité et de leur permettre de réfléchir librement pour innover.

7.  Récompenser les succès et les échecs

Pour cultiver une mentalité d’innovation au sein de votre agence web, pensez à féliciter et à récompenser les comportements innovants, peu importe que les résultats obtenus soient positifs ou négatifs. En récompensant à la fois les succès et les échecs, vous incitez vos employés à créer des idées audacieuses et à repousser leurs limites.

Comment construire une culture d’agence axée sur la collaboration ?

L’instauration d’une culture collaborative au sein de votre agence permet à celle-ci de gagner en performance. En effet, vous créez une atmosphère favorable au partage d’idées et de connaissances, à la valorisation des compétences et à l’encouragement de la collaboration. Pour améliorer le potentiel collectif de vos équipes, voici les stratégies à adopter.

1.  Mettre en œuvre une démarche de changement collaborative

Pour créer une ambiance collaborative dans votre agence, pensez à mettre préalablement en œuvre une démarche de changement. Pour cela, voici nos conseils :

  • Impliquez vos employés dans la mise en  œuvre de la culture collaborative ;
  • Favorisez la performance collective plutôt que la performance individuelle ;
  • Créez des espaces collaboratifs.

2.  Instaurer une culture du partage et de la collaboration

La culture d’agence axée sur la collaboration ne se limite pas uniquement aux partages d’informations et d’idées. Les dirigeants doivent également mettre en œuvre un environnement de travail permettant à chaque collaborateur de se sentir valorisé, écouté et impliqué dans la poursuite des objectifs communs.

Pour y parvenir, les employeurs et les employés doivent mettre en avant le partage des idées et des expériences et promouvoir le travail collaboratif entre eux. Aussi, la participation de chacun doit être respectée.

3.  Utiliser des outils collaboratifs

Pour favoriser la culture d’agence axée sur la collaboration, l’utilisation des solutions collaboratives sont sollicitées, comme Google Drive, Microsoft Teams, ou encore Trello. Nombreuses sont les agences qui recourent à ces outils technologiques pour :

  • Mettre en avant la culture d’entreprise commune ;
  • Favoriser la cohésion d’équipe ;
  • Inciter l’émulation ;
  • Renforcer le sentiment d’appartenance ;
  • Faciliter la collaboration entre les employés.

4.  Valoriser les savoirs et les savoir-faire des collaborateurs

Se doter d’outils collaboratifs ne suffit pas pour instaurer un climat collaboratif en agence. Il faut également apprendre aux équipes à s’habituer à s’en servir. Cela passe par la valorisation et la diffusion en interne des connaissances et des savoir-faire de chacun.

5.  Développer le mentorat

Le mentorat est un outil efficace pour créer une culture d’agence collaborative. En effet, il permet :

  • Le partage de connaissances et d’expériences ;
  • Le partage de la réalité métier et des enjeux de chaque poste ;
  • Le renforcement des liens entre les collaborateurs ;
  • L’optimisation du sentiment d’apparence.

6.  Mettre en œuvre un leadership collaboratif

Favorisez l’atmosphère collaborative au sein de votre agence en mettant en œuvre un leadership collaboratif. Étant le manager, vous devez montrer l’exemple à vos employés en travaillant en équipe avec eux. Encouragez également le travail collaboratif à tous les niveaux de l’entreprise.

7.  Mettre en place des objectifs communs

La mise en place d’objectifs communs favorise la collaboration. En effet, pour pouvoir les atteindre, les employés sont amenés à travailler ensemble. Quand vous fixez ces objectifs, assurez-vous qu’ils soient clairs, mesurables et conformes aux valeurs et à la vision de votre agence de webmarketing.

Pourquoi choisir Pongo pour son projet digital ?

Pongo, votre agence digitale, a une longueur d’avance en termes d’implantation d’une culture d’innovation et de collaboration. Les démarches que nous avons mises en œuvre nous permettent de fidéliser et de motiver nos employés, d’améliorer nos processus, d’être toujours à l’affût des tendances, et d’assurer la satisfaction de nos clients. Déléguez vos services digitaux pour diminuer vos coûts sans perdre en qualité pour vos clients avec Pongo. N’hésitez pas à nous contacter pour un devis personnalisé.

Vous souhaitez donner une image valorisante de  votre société ? Une image digne du prestige de votre entreprise ? Avec une moyenne de 269 milliards d’email envoyés chaque jour, la messagerie électronique est un moyen de communication très privilégié. Découvrez notre sélection de logiciels, gratuits et payants, afin de vous aider à y parvenir sans aucun problème. Si vous souhaitez coder votre signature email à partir de HTML, sachez que cela peut vous prendre des heures, c’est pour cela qu’il est plus pratique et rapide de passer par un outil qui vous donnera le même résultat mais beaucoup plus vite. D’autant plus que si vous avez plus d’une centaine d’employés, c’est le moyen le plus pratique de créer une signature d’email.

 

Signature email, pourquoi est-elle importante ?

Vous en conviendrez, de nos jours, les courriers sur papier non plus cette importance. Tout est automatisé, et est envoyé par email. Effectivement, presque tous les échanges, personnels ou professionnels, se font par voie électronique. C’est pour cela qu’une signature email est nécessaire, afin de confirmer l’authenticité et l’origine de l’email. La signature email doit ainsi comporter :

 

  • L’identité de l’envoyeur, notamment son nom complet, sa position dans l’entreprise, et bien sûr le nom de l’entreprise.
  • Son numéro de téléphone, son adresse physique ou toute autre chose susceptible d’être important.
  • Une photo peut également être ajoutée

Notez aussi qu’une signature email doit être faite de manière à ce qu’elle ne puisse être falsifiée, modifiée par une tierce personne ou recopier.

 

Signature email, comme une carte de visite

Effectivement, votre signature email doit être à votre image ou celle de votre entreprise. Il vous permet de vous différencier, de vous valoriser ou encore permet de vous contacter plus facilement, tout comme l’aurait fait une carte de visite. De plus, durant cette crise sanitaire de la Covid-19, il est important, voire primordiale, de promouvoir la notoriété de votre entreprise, et vous pouvez le faire grâce à vos outils marketing emailing.

 

10 outils pour créer des signatures email

Ces outils vous permettent de personnaliser des templates de modèles déjà existants. Vous pourrez avoir accès à des signatures gratuites. Voici notre sélection d’outils afin de créer les meilleures signatures email :

 

1/ Signature Marker

Ce logiciels vous permet de créer une signature pour un document, un site web ou encore pour votre email. Vous pourrez ainsi récupérer le code HTML ou faire un copier-coller de la signature avec les champs que vous désirez.

 

2/ Mailsignature.com

L’atout de cet outil, est qu’il vous offre des guides afin de vous lancer comme il se doit dans la création de vos signatures email. Vous aurez accès à des modèles gratuits et des outils qui vous permettront de configurer et de générer des signatures électroniques.

 

3/ Wise Stamp

Ce logiciel est l’un des leaders de la création de signature email et est utilisé par plus de 1 200 000 professionnels. Les modèles gratuits sont disponibles, mais nous vous conseillons d’opter pour des modèles payants, pour d’autres avantages.

 

4/ Si.gna.ture

La création d’email via HTML est ici gratuite. Les modèles gratuits peuvent être modifiés sous un délai de 30 jours, tandis que ceux payants sont indéfiniment modifiables.

 

5/ Signature.email

Cet outil est parfait pour les équipes, car il permet de partager les signatures email à toute votre équipe.

 

6/ Designhill

Ce logiciel vous offre une panoplie de signatures email adaptées à toutes les plateformes de messagerie. Vous pouvez ainsi ajouter des liens cliquables.

 

7/ Mailcastr

Se différenciant des autres outils, Mailcastr vous permet de suivre vos signatures en temps réel, via un tableau mis à la disposition des utilisateurs.

 

8/ Hubspot

À travers Hubspot, vous pourrez créer vos signatures email sans abonnement et sans inscription. Il vous propose 6 modèles et vous avez la possibilité de modifier la taille, la couleur et la police.

 

9/ Right Inbox

Vous aurez 3 types d’abonnements, libre qui est gratuit, un abonnement mensuel et annuel qui sont payants. Les modèles payants vous offrent d’infinies possibilités de signatures email.

 

10/ HoneyBook

Vous pourrez créer des signatures directement à travers votre site et ce, gratuitement.

Voici 7 conseils pour créer une signature email professionnelle

 

1/ Indiquez clairement qui vous êtes.

2/ Il vous faut proposer d’autres moyens de vous contacter ; votre numéro de téléphone, WhatsApp, Facebook, votre adresse, le lien de vos réseaux sociaux.

3/ Insérez une photo de profil professionnelle

4/ Faire promouvoir vos produits votre site, votre blog

5/ N’oubliez pas une signature email mobile, car nous sommes nombreux à vérifier nos emails à travers nos téléphones.

6/ Créez un design clair

7/ Reprenez la charte graphique de votre entreprise, en terme de couleur, de taille et de police.

Vous avez toutes les cartes en main afin de créer une signature email à l’image de votre entreprise. En suivant ces quelques conseils, votre signature email deviendra votre nouvel outil de communication. Ne perdez plus de temps aussi à travailler vos signatures email via HTML, simplifiez-vous la vie avec ces outils que nous vous conseillons.

 

Le jeu mobile est devenu, depuis des années maintenant, beaucoup plus recherché et utilisé sur les jeux classiques sur PC. En France, ce marché est très lucratif et vaut même plus d’un milliard d’euros sur le marché de l’économie. De plus, saviez-vous que nous passons 10% de notre temps sur ces fameux jeux ? C’est ce qui ressort d’une récente étude menée par App Annie, une société spécialisée dans les analyses de jeux mobiles.

Alors, vous souhaitez vous aussi vous lancer sur ce marché ? Vous ne savez pas par où commencer ? La création d’un jeu mobile est effectivement contraignante car vous devrez réaliser de nombreux éléments. Vous souhaitez vous en sortir sans perdre de temps ? Voici 6 étapes à suivre afin de créer votre jeu mobile.

Jeu mobile, l’importance de la conceptualisation

 

Travailler sur votre idée de jeu mobile est la première étape afin d’avoir du succès. Vous pourrez noter vos concepts de jeux ou encore faire des sondages de ce qui plait le plus à votre audience cible. Il vous faudra aussi savoir en quoi consistera le jeu, c’est-à-dire qu’il vous faudra définir le thème et bien entendu le scénario.

Montrez-vous ambitieux tout en gardant les pieds sur terre. Déterminez le genre, un jeu d’action, jeu de rôle ou encore un jeu éducatif. De plus, il vous faudra rendre votre jeu mobile addictif, c’est ce qui garantit la fidélisation de vos joueurs. Pour cela, vous pouvez créer des niveaux assez courts, afin qu’ils ne soient pas ennuyeux. Sur le long terme, des mises à jour ou encore des cadeaux peuvent vous aider à garder vos joueurs. Optez pour des couleurs tendances, des personnages intéressants et un background parfait. Tout cela joue un grand rôle pour que votre clientèle ne fuie pas du premier coup.

Vendez votre jeu et monétisez-le

 

Vous pouvez vous tourner vers un éditeur ou tout simplement être indépendant. Un éditeur achètera votre jeu et le financera jusqu’à son aboutissement. En étant indépendant, il vous faudra tout de même un fond pour le financement de votre jeu mobile. Mais, vous aurez la main sur tout, et toute décision vous reviendra automatiquement.

 

Pour cela, vous devrez présenter votre jeu à travers un support visuel. 5 à 20 minutes sont suffisantes pour votre présentation. Vous pouvez également présenter votre budget et votre plan d’action.  Le second plan d’action sera de vous tourner vers un studio afin de mettre en vie votre conceptualisation. Cette étape vient après avoir trouvé votre éditeur ou vos financeurs, car vous aurez une meilleure vue d’ensemble de vos ressources.

De plus, il vous faut également penser à comment monétiser votre jeu mobile. Le modèle Fremium est une option assez courante afin de générer de l’argent. Vous pouvez également opter pour les pubs. Toutefois, il faut faire attention à la fréquence de parution de ces dernières, car les joueurs peuvent fuir en voyant trop de pubs. Une version payante, notamment premium de votre jeu peut également vous faire gagner de l’argent. Cependant, il est conseillé d’offrir une version gratuite, qui peut être limitée pour ensuite proposer une version payante.

Le game design document de votre jeu mobile

 

C’est la feuille de route de votre jeu mobile. Ce document, retrace les aspects importants de votre jeu, les manquements et les améliorations. Le game design document est le rendu final de votre jeu mobile.

Le studio que vous aurez choisi suivra le game design document afin d’en faire un prototype. Ce dernier est essentiel pour tester le jeu au préalable afin de relever les anomalies. Vous pouvez également faire tester votre jeu par des utilisateurs cibles. Vous pourrez ainsi avoir le ressenti de ces derniers quant à votre jeu et s’il y a des améliorations à ajouter.  L’étape de la production n’est cependant pas l’étape finale. Car après la publication de votre jeu, il vous faudra bien le référencer sur les moteurs de recherches.

 

Cependant, il n’y a que deux plateformes pour le référencement de votre jeu, notamment Android et IOS. Si vous optez pour un modèle de jeu mobile hybride, le coût sera beaucoup plus élevé. Vos développeurs devront également être spécialisés, notamment sur Android ou sur IOS.

 

Si vous ne savez pas comment faire pour oublier vote jeu vidéo, ce lien devrait vous intéresser : https://videogamecreation.fr/comment-publier-jeu-video-android-google-play-store-tuto/. Sachez toutefois que Google Play facture 25$ pour une licence de développeur.

 

Voici les étapes clés à suivre si vous souhaitez que votre jeu mobile soit un succès. Elles semblent assez simples mais il y a un vrai travail à faire, qui peut vous prendre des mois et même des années. Pour mener à bien votre mission, nous vous conseillons également d’étudier le marché, et plus particulièrement les jeux mobiles de vos concurrents. Proposez quelque chose de différent afin de vous différencier de vos concurrents.

 

Lancer sa startup en pleine crise, bonne ou mauvaise idée ? Après tout, une crise est toujours un moment de rupture, mais est-ce que cela signe forcément la mort de certains concepts et laisse la porte ouverte à d’autres ? Même si l’idée semble risquée voire farfelue, c’est peut-être au contraire une occasion en or de se lancer.

Lancer sa startup en période de crise

La crise liée au Coronavirus est toujours d’actualité tandis que certains gouvernements sortent des milliards d’euros pour aider les entreprises. Toutefois, toutes les structures, petites, moyennes ou grandes entreprises, ne sont pas égales devant cette crise. Entre les multiples appels de prêt garanti par l’État, de refinancement ou de renégociation avec leurs fournisseurs, la question de se lancer à son propre compte se pose, mais avec précaution. Et même si le moment ne semble pas des plus opportuns pour lancer sa startup, il est toujours temps d’entreprendre. Il suffit de revoir les codes et de le faire différemment. En effet, pour faire face à la crise et voir émerger le monde de demain, une remise en question des opportunités économiques est d’actualité. La pandémie de Covid-19 pourrait ainsi représenter un terreau fertile pour le lancement de nouvelles startups.

Quand le confinement fait émerger de nouveaux besoins

Le confinement forcé et le travail à distance a bousculé les entreprises au niveau mondial. Avec la crise une digitalisation des entreprises a vu le jour, afin de maintenir les activités. Et même si ce n’était de premier abord pas par choix, il y a fort à parier que cette nouvelle manière de travailler pourrait bien être adoptée à long terme. Entre les avantages du télétravail et les réductions de coûts, mêmes les entreprises les plus réticentes au début du confinement pourraient finir par franchir le cap. Les startups des technologies d’entreprise sont d’ailleurs sur un segment propice, avec des preneurs de décision plus conscients que jamais de la nécessité de s’équiper d’outils adaptés. Ces outils numériques, une fois déployés, créeront d’autres besoins, notamment liés à la cybersécurité et au développement de nouveaux modes de management. La crise l’a démontré, diriger une équipe à distance et organiser des réunions de brainstorming à 15 de son salon nécessite quand même une certaine organisation.

Continuer à avancer

Néanmoins, si les opportunités sont réelles, le capital lui se fait rare. Ainsi, lancer sa startup sera plus difficile. Ces opportunités ne pourront être captées que par des entrepreneurs qui n’auront pas froid aux yeux et feront preuve d’un maximum de cran, d’abnégation et de courage. En somme, il ne faudra pas avoir peur de nager en eaux troubles pour y arriver. De plus, il faudra trouver la bonne formule et réussir à apporter un produit ou un service qui répond réellement à un besoin. Ce qui fera le succès de la startup en pleine crise, c’est d’inciter les entreprises à dépenser de l’argent car elles y trouveront un gain financier immédiat. Le cash ne coulera pas à flot pour les startups qui n’ont pas encore fait leurs preuves et celles-ci devront donc minimiser leurs coûts de lancement.

Le secteur de la formation et de l’éducation a aussi sa carte à jouer

Les partenariats entre les chaines de télévision et les éducateurs ont donné naissance à des programmes scolaires pendant le confinement. Néanmoins, de manière plus globale, les outils numériques ne sont pas encore tous là dans le secteur éducatif. Anticiper pour mieux s’adapter à une prochaine crise devient déjà l’enjeu d’un avenir qui pourrait bien se dessiner sous des auspices plus responsables. Or, la continuité d’éducation entre la maison et l’école est une thématique qui ne va pas disparaître après la crise.

Les entreprises innovantes ont la possibilité d’améliorer le quotidien

Contrairement à la crise de 2008, essentiellement économique, celle qui nous touche aujourd’hui pousse de nombreux particuliers comme dirigeants à s’interroger sur la valeur de leur travail et le monde qu’ils veulent construire pour les générations futures. Les sujets liés à la RSE, à la quête de sens et aux défis environnementaux devraient être renforcés au sein des entreprises. Quatre valeurs essentielles sont à prendre en compte pour entreprendre aujourd’hui : la technologie, la créativité, l’impact et le business (la rentabilité). Les composantes environnementales ou même sociales devront faire partie de tous les projets qui émergeront demain.

Nouvelle année, nouvelles opportunités ? Même s’il est parfois difficile de s’en tenir à ses bonnes résolutions, il n’est jamais trop tard pour s’y mettre. Et si 2020 était l’année où vous parvenez enfin à atteindre vos objectifs ? Pour cela, il y a bien quelques astuces.

Repérer les opportunités de croissance

Une bonne façon de booster votre entreprise en 2020 serait d’identifier vos meilleures opportunités de croissance. Et si une de vos résolutions est d’obtenir de nouveaux clients ou générer de nouvelles sources de revenus, n’hésitez pas à tester de nouvelles stratégies. Un auto entrepreneur pourrait tester la façon dont son produit se vend lors d’événements ou de salons professionnels. Ce serait une bonne occasion d’obtenir de précieux feedbacks pour améliorer son produit.

Des formations pour approfondir ses connaissances

Utilisez les nouvelles technologies et les différents outils existants pour vous perfectionner. En tant qu’auto entrepreneur, vous risquez de vous retrouver à la traine face aux grandes entreprises. La concurrence devient plus rude donc il faut rester à l’affut des dernières tendances. Les formations sont de plus en plus accessibles, et il est même possible d’en trouver en ligne.

Auto entrepreneur, vous êtes le capitaine du navire

En tant qu’auto entrepreneur, vous êtes le capitaine du navire. Savoir gérer son temps est donc essentiel pour ne pas se retrouver submergé. Prenez la résolution de vous imposer une discipline de fer. En se concentrant sur l’essentiel et en utilisant les bons outils, vous pourrez devenir le plus productif possible. Applications de gestion de planning, réseau social d’entreprise, CRM base de données, ou encore documents partagés pour collaborer avec d’éventuels prestataires. À l’ère de la transformation digitale, il est indispensable pour un auto entrepreneur de se doter de ces outils. C’est la clé pour générer des leads, optimiser sa relation client et booster ses conversions !

Anticiper les pics d’activité de l’année

Une nouvelle année qui commence, c’est toujours l’occasion de repartir sur de bonnes bases. Mieux préparé, vous pourrez anticiper en vous basant sur l’historique de l’année précédente. En effet, elle vous permettra d’estimer les volumes de contacts attendus sur les 6 premiers mois de l’année en réalisant un plan de l’activité. Organisez un rétro-planning détaillé. Lors du pic d’activité, tenez un rapport régulier pour surveiller l’évolution de votre activité.

Travaillez votre visibilité

Ne sous-estimez pas le pouvoir de la viralité sur les réseaux sociaux ! Pour augmenter les chances de réussite de votre entreprise, il est essentiel d’être visible. Soignez votre contenu, s’il est original et accrocheur, vous n’aurez aucun mal à toucher de nouvelles cibles. De plus, site web, réseaux sociaux et blog sont autant de canaux de communication à exploiter pour gagner en visibilité. Travaillez donc sur votre identité visuelle et votre branding en 2020.

Soyez plus accessibles, exploitez vos opportunités de networking

Enfin, exploitez toutes les opportunités de networking. Les réseaux d’entrepreneurs de votre ville ou de votre pays seraient un bon début. Rencontrez d’autres entrepreneurs, leurs connaissances et leurs expériences pourraient vous apporter des pistes pour booster votre propre business. Par ailleurs, lors d’événements de networking, vous pouvez rencontrer des gens et apprendre d’eux, tout en ayant accès à des partenaires et des fournisseurs potentiels que vous n’auriez pas trouvé par vous-même.