Les dernières tendances SEO en 2024 et comment les appliquer ?

En 2024, le Search Engine Optimization (SEO) reste un levier important du succès d’une stratégie de marketing digital. Il serait judicieux d’adapter les techniques de référencement naturel de son site web aux dernières exigences de Google pour plaire à ce dernier et pour tirer parti du marketing numérique : gain en visibilité, génération et conversion des leads, et croissance de l’entreprise.

Pour hisser votre site en tête des pages de résultats de recherche (SERP), découvrez les dernières tendances SEO en 2024. Avant de les appliquer, n’oubliez pas de faire préalablement un audit SEO pour savoir où vous en êtes et pour repartir sur de bonnes bases.

1. La qualité du contenu, toujours le critère n°1 du référencement naturel

Soucieux d’offrir des contenus de qualité aux internautes, Google maintient cette année les critères EAT ou Expertise, Autorité, Crédibilité (Trust). Il a même ajouté récemment un quatrième critère, à savoir l’Expérience (E). Celui-ci lui permet d’exiger la pertinence et la fiabilité des contenus.

Ainsi, quand vous rédigez vos articles, alignez-vous aux critères E-E-A-T pour plaire au moteur de recherche et pour offrir un contenu de qualité à vos lecteurs.

E.E.A.T signifie : 

  • Expérience : il s’agit du nouveau critère ajouté en décembre 2022. Il permet à Google d’évaluer l’expérience du créateur de contenu dans la thématique traitée. Pour cela, il analyse les articles publiés par l’auteur sur diverses plateformes, ainsi que les avis clients qu’il a posté (pour montrer qu’il a vraiment utilisé le produit ou le service dont il a parlé dans son contenu) ;
  • Expertise : ce critère permet à Google de déterminer le niveau d’expertise du site et de l’auteur dans le sujet traité ;
  • Autorité : les algorithmes cherchent des indices d’autorité, qui peuvent se manifester par des backlinks de haut niveau, des retombées presse ou encore des récompenses ;
  • Fiabilité ou Trustworthiness : Google vérifie si le site est fiable et si le créateur de contenu est affiché convenablement.

Un contenu est conforme aux critères E.E.A.T de Google s’il remplit les conditions suivantes : 

  • S’il contient au moins 1500 mots ;
  • S’il a des titres et des sous-titres, ainsi que des tableaux, des images, des citations, des listes à puces ou des vidéos ;
  • S’il intègre des liens internes ;
  • S’il contient des informations pertinentes ;
  • S’il est rédigé par un auteur identifié et expérimenté dans la thématique.

2. La recherche sémantique

Il est judicieux d’inclure le champ sémantique de la requête dans le contenu afin d’optimiser le ranking de ce dernier dans les SERP.

Pour y procéder, voici les techniques éditoriales à adopter :

  • Rédigez pour les humains et non pour les algorithmes : écrivez d’une manière naturelle et utilisez des phrases pertinentes, concises et faciles à lire ;
  • Ajoutez des liens internes contextuels : il s’agit des liens en rapport avec la thématique évoquée. Le maillage interne reste l’un des éléments clés du référencement naturel en 2024 ;
  • Rédigez pour les thématiques plutôt que pour les mots-clés : l’idéal serait de traiter un groupe de sujets pertinents tournant autour d’une thématique. Avec cette approche, des liens naturels sont créés entre les mots-clés à courte et à longue traîne, ce qui assure un meilleur classement ;
  • Structurez les informations : pour faciliter la lecture et la compréhension de vos pages par les algorithmes de Google, privilégiez les listes à puce, le classement ou encore l’évaluation.

3. Plus d’attention à l’expérience utilisateur

Cette année, Google reste encore très exigeante en matière d’expérience utilisateur. Tout a commencé en 2021, quand le moteur de recherche a mis en place les “Core Web Vitals”. Il s’agit d’un groupe d’indicateurs centrés sur l’utilisateur, mesurant les divers aspects de l’expérience utilisateur, tels que l’interactivité du site web, son temps de chargement et la stabilité du contenu lors de l’ouverture du site.

Le concept est simple : pour décrocher la première position des SERP, votre site internet doit fournir une meilleure expérience de visite aux internautes, notamment en matière de design, d’ergonomie, de vitesse de chargement et de responsivité. Ils ne doivent pas, par exemple, faire trop de clics pour accéder à une page. Pour optimiser l’expérience de visite de votre public cible, confiez la réalisation et l’optimisation de votre site à une agence, comme Pongo.

4. Les Rich Snippets

En 2024, Google maintient les Rich Snippets dans sa première page de résultats de recherche pour optimiser la visibilité des sites internet. “Snippet” signifie littéralement “extrait”. Appelé également “résultats enrichis” ou encore “extraits enrichis”, il s’agit d’un résultat sans clic affiché par Google en tête de la première page de résultats de la recherche après qu’ un internaute a posé une question.

Les Rich Snippets ne se négligent pas puisqu’ils sont à l’origine de la moitié des clics sur Google. Pour que le moteur de recherche affiche un extrait de votre article sur la position “0” de la première page, créez un contenu détaillé, informationnel et facile à lire. Les algorithmes du Featured Snippet aiment particulièrement la liste à puces et les tableaux HTML.

5. L’index “Mobile First”

La responsivité reste l’un des critères importants en matière de référencement naturel en 2024. Grâce à l’index “Mobile First”, Google vérifie si votre site web est optimisé pour les smartphones. C’est compréhensible à l’heure où 50 % du trafic internet mondial est effectué via un smartphone.

Le moteur de recherche privilégie les sites internet qui s’affichent d’une manière optimale sur les smartphones, les ordinateurs et les tablettes. L’objectif de Google est d’améliorer l’expérience utilisateur (UX), qui doit rester optimale, quel que soit l’appareil utilisé.

6. “Google Helpful Content Update”, un élément crucial pour la stratégie SEO

Le moteur de recherche déploie l’algorithme “Helpful Content Update” en France depuis début décembre 2022. A travers cette mise à jour importante, non seulement Google exige l’utilité et la fiabilité du contenu. Il souhaite aussi satisfaire davantage les lecteurs en mettant en place un système de récompense basé sur le niveau de satisfaction.

Plusieurs critères sont utilisés pour mesurer l’expérience positive des internautes : 

  • Il faut que le contenu soit rédigé pour les gens et non pour les robots d’indexation ;
  • La thématique traitée ou les solutions proposées doivent être adaptées aux attentes du public cible ;
  • Il faut que les informations soient pertinentes et en rapport avec le domaine du site internet ;
  • Le contenu doit être fiable et juste.

7. Le référencement local reste important

Il a été démontré que 46 % des requêtes sur Google présentent un caractère local. Cette tendance ne semble pas encore prête à changer en 2024. En effet, de plus en plus d’internautes recherchent aujourd’hui des services ou des commerces à proximité de sa zone géographique.

Alors, pour promouvoir votre service ou vos produits dans une zone de chalandise limitée, capitalisez sur le référencement géolocalisé. Celui-ci consiste à travailler le SEO du site pour les requêtes locales afin qu’il puisse s’afficher en première page des résultats de recherche chaque fois que les internautes cherchent un produit ou un service à proximité.

L’inscription à l’outil gratuit Google My Business permet d’ailleurs de booster le SEO local d’un site web.

8. La création de contenus et l’Intelligence Artificielle

L’apparition de l’Intelligence Artificielle a grandement influencé l’univers du référencement naturel. Quand on parle plus particulièrement des dernières tendances SEO en 2024, de nombreux changements sont constatés, en ne citant que l’essor des outils automatisés de rédaction de contenus.

L’utilisation de ces outils a soulevé de nombreuses questions, voire des inquiétudes. Utiliser une IA pour créer ses contenus n’est-il pas sans risque pour le SEO ? Le web master analyst chez Google, John Mueller, a  récemment répondu à la question. Selon lui, les contenus générés par ces outils automatisés ne remplissent pas les critères de qualité fixés par Google et sont ainsi lus comme du spam.

Autrement dit, les contenus rédigés par l’IA n’apportent aucune valeur ajoutée à votre site en matière de SEO. Ils peuvent même entraîner une pénalisation, selon les consignes de bonnes pratiques adressées par Google aux webmasters, qui indique clairement qu’il est interdit de générer automatiquement des contenus dans le but de manipuler les classements dans les SERP du moteur de recherche.

Si vous souhaitez, malgré cela, recourir à l’IA pour la rédaction de vos contenus, procédez d’une manière intelligente, en ne l’utilisant que pour : 

  • La recherche des mots-clés pertinents ; 
  • L’établissement du plan de votre contenu ;
  • La recherche des idées pour étoffer vos articles ;
  • L’obtention des statistiques, des chiffres clés, des résultats d’études et des sources fiables.

9. Le SMO pour une stratégie SEO optimisée

Le SEO est toujours associé à d’autres techniques de marketing digital pour obtenir un résultat plus rapide et plus efficace. Outre le SXO (expérience utilisateur) et le référencement payant ( SEA ou Search Engine Advertising), le SMO (Social Media Optimization) gagne aussi de plus en plus de terrain depuis l’avènement des réseaux sociaux.

En effet, ces canaux peuvent apporter de la valeur ajoutée au référencement naturel d’un site web puisqu’ils permettent de remplir les deux critères E-E-A-T, à savoir l’expertise et l’autorité. Une entreprise peut, par exemple, développer une importante communauté sur les réseaux sociaux afin de montrer à Google son autorité et son expertise dans son domaine d’activité. Ainsi,  son référencement naturel est optimisé.

Dans le cadre de la stratégie SMO, il est aussi possible de partager des liens vers les réseaux sociaux afin d’attirer du trafic sur le site web. A noter que la diversification des sources d’acquisition fait partie des critères de classement des sites sur les moteurs de recherche.

10. La recherche vocale, l’une des dernières tendances SEO en 2024

Les Français montrent de plus en plus d’intérêt aux assistants vocaux. En effet, 70% d’entre eux choisissent d’utiliser la commande vocale pour les recherches d’informations, selon le baromètre Voice Score réalisé par ADN.ai, NRJ Global et La poste en juin 2022. Selon le même baromètre, 90% d’entre eux l’effectuent via un smartphone

Pour réaliser un bon référencement, cette tendance SEO en 2024 ne doit pas ainsi être négligée. Voici nos conseils pour intégrer la recherche vocale dans votre stratégie de référencement naturel : 

  • Intégrez les mots-clés conversationnels dans vos contenus afin que ces derniers soient repérés par l’algorithme BERT de Google. A la différence des requêtes textuelles, ces mots-clés conversationnels ont la particularité d’être plus longs ;
  • Listez et utilisez les questions souvent posées par vos internautes cibles ;
  • Ajoutez des termes géolocalisés.

Pongo.io, votre partenaire de confiance pour un site web bien référencé

Pongo est un expert SEO qui vous accompagne dans la mise en œuvre de votre stratégie digitale. Avec dix ans d’expérience et toujours à la pointe des tendances de la stratégie de contenus, nous sommes votre partenaire de confiance pour vous offrir un site bien référencé, qui génère des leads et qui convertit.

Contactez-nous pour un audit SEO et des solutions sur mesure pour booster votre visibilité dans les résultats de recherche.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *