Identité de marque : comment évaluer la qualité de votre image ?

, ,

Une forte identité de marque est souvent vitale pour une entreprise, car elle influe sur son image et ses ventes. Le processus de la réalisation de l’un prend beaucoup d’efforts et de temps. Voici quelques éléments qui peuvent vous aider à évaluer la qualité de votre marque.

 

La perception de votre marque par vos collaborateurs

Vos employés doivent ainsi comprendre votre identité de marque afin de la transmettre correctement à vos clients. Ce seront en effet les meilleurs ambassadeurs de votre marque. S’ils en ont une perception différente, l’impact sur les ventes pourrait avoir des conséquences négatives. Pour vous assurer que votre équipe a une compréhension claire de votre marque, pensez à leur demander :

 

Qui est votre cible ?

Tous vos employés doivent connaître la principale cible de votre entreprise. S’ils l’ignorent, ils peuvent mettre en œuvre des stratégies inefficaces.

Quelles sont vos valeurs fondamentales ?

Même si celles-ci peuvent être expliquées de diverses façons, assurez-vous que vos collaborateurs sont le plus proche possible de votre vision.

Comment pensent-ils que la marque a évolué au cours des années ?

Votre équipe doit impérativement connaître le passé de votre entreprise. Les collaborateurs doivent également être conscients des changements récents et de l’avenir de la marque.

La perception de l’identité de votre marque par vos employés peut différer de ce que vous voulez présenter à vos clients.

 

Perception de votre marque par les clients

Demandez à vos clients compris le sens de votre marque ? Votre identité est-elle claire pour vos clients ? Pour le savoir, vous pouvez poser une autre série de questions :

Qu’est-ce qui a attiré vos clients vers votre marque ?

Cette question vous permettra de recueillir des commentaires sur votre marque. Vous pourrez alors juger de la qualité de votre marque en analysant les réponses de vos clients.

S’ils en parlent, alors c’est un très bon signe. Leur perception de votre marque est clairement positive.

Certaines choses que vous pensez importantes pour l’identité de votre marque peuvent ne pas apparaître. Dans ce cas, vous devriez retravailler les idées qui ne sont pas claires pour vos clients. Rencontrez votre équipe et passez en revue votre stratégie.

 

Comment évaluent-ils vos employés ?

Cette question peut vous aider à savoir si vos employés sont réellement en train de transmettre les valeurs de votre marque. Vos clients devraient pouvoir mettre l’accent sur des qualités comme la confiance ou l’aide.

Est-ce qu’ils seraient prêts à recommander votre marque à ceux qui les entourent ?

Vos clients devraient en fait recommander votre marque. La partie « pourquoi » de la question mettra en évidence vos forces et vos faiblesses.

 

Des outils pour évaluer votre marque

Il est aussi important d’utiliser les bons outils pour poser ces questions à vos employés et clients. Afin d’obtenir des réponses complètes et, surtout, honnêtes, essayez de trouver des outils qui respectent l’anonymat. C’est le meilleur moyen de s’assurer que les employés diront ce qu’ils pensent vraiment. Ensuite, pour recueillir les réponses de vos clients, vous pouvez également utiliser des questionnaires en ligne. Vous pouvez prévoir une publication sur les médias sociaux ou les envoyer par email après un achat. Si vous possédez un magasin physique, essayez d’utiliser des questionnaires en papier.

Intelligence Artificielle : peut-elle booster le commerce et l’améliorer ?

Intelligence Artificielle

À l’ère du 2.0, l’IA (Intelligence Artificielle) s’invite dans tous les domaines. Mais qu’en est-il du commerce ? Comment cette technologie révolutionne-t-elle cette industrie ? Entre l’optimisation des services, le gain de temps considérable et la réduction des coûts, voyons les divers avantages de l’IA dans le commerce.

 

Des applications concrètes qui transforment les métiers

Selon l’économiste Philippe Moati, « l’intelligence artificielle peut redonner du tonus au business ». Par ailleurs, Christian Pimont rajoute que cela peut aider les gros acteurs qui ont perdu leur vélocité, à reprendre la main. Il estime que ces données offrent une approche différente du métier sans remettre en cause la qualité. Il s’agirait plutôt d’un « accélérateur d’évolution », rendant le commerce plus efficace et rapide.

 

Les chaines de grande distribution et l’Intelligence Artificielle

Certaines enseignes ont d’ailleurs joué la carte du Machine Learning en se tournant vers les géants de la tech. Carrefour a ainsi expérimenté 70 Use Cases prioritaires. Le distributeur avait noué un partenariat avec le géant Google il y a un an. Cela concerne ainsi :

La prévention des ruptures en linéaires ;

La personnalisation des coupons ;

L’optimisation en commerce de proximité ;

Les prévisions des ventes e-commerce pour mieux préparer les commandes ;

L’analyse automatisée de l’assortiment.

 

Intelligence Artificielle : scruter les ventes en ligne et hors ligne

L’Intelligence Artificielle est également mise à profit pour prédire les produits à fort potentiel. En effet, il est possible de mettre au point un algorithme capable de scruter les ventes en ligne et hors ligne. Ce dernier serait capable de détecter des signaux sur certains produits dont la vente est plus « discrète ». Le but est alors d’améliorer le marketing de ces « best-sellers qui ne se voient pas » en relayant l’information aux magasins concernés.

 

Future Score : un outil pour identifier les futurs best-sellers

Future Score est une plateforme SAAS immédiatement accessible. Baptisée la « Tinder » des produits, cette dernière analyse le comportement des potentiels clients afin de repérer les futurs best-sellers. Le Machine Learning analyse les erreurs et se combine à l’expertise des acheteurs. Par ailleurs, Eram travaille en collaboration avec Datakalab pour déterminer, en monitorant l’eye tracking sur des clients volontaires. Ainsi, les produits qui génèrent l’émotion et méritent un merchandising différent.

 

Optimiser les stocks et générer moins d’invendus

Un autre objectif de l’Intelligence Artificielle dans le commerce est de limiter le gaspillage. Pour cela, il est possible d’optimiser les stocks et se retrouver ainsi devant moins d’invendus. À titre d’exemple, Auchan est parvenu à réduire de 10 tonnes la nourriture gaspillée grâce à un outil d’optimisation basé sur l’Intelligence Artificielle.

 

Le pouvoir prédictif des réseaux sociaux

La start-up Heuritech, quant à elle, est spécialisée en reconnaissance d’images. Elle a alors mis sur pied une solution pour scruter les tendances émergentes sur les réseaux sociaux afin d’anticiper la demande. « 75% des achats sont influencés par les réseaux sociaux », explique Tony Pinville, CEO. Selon lui, si on suit les bonnes personnes sur Instagram, on anticipe de six à neuf mois les ventes futures. Résultat : des stocks et des erreurs minimes.

 

L’IA, un simple outil au service d’une profonde mutation

Toutefois, il faut garder en tête que l’intelligence artificielle sert avant tout à améliorer des choses qui existent déjà. Le Machine Learning, bien qu’il doive être au cœur de l’agenda des distributeurs, n’est pas une fin en soi. C’est en tout cas ce qu’explique François Loviton, vice-président chez Google France. En résumé, il faudrait maintenir un équilibre entre automatisation, rapidité et praticité.

 

Jean-François Gomez, Microsoft France, « l’intelligence artificielle doit servir à augmenter l’ingéniosité, à former les collaborateurs, qui doivent redevenir des commerçants, et non des opérateurs en surface de vente ».

 

Social Media 2019 : les tendances qu’il ne faudrait vraiment pas manquer

, ,
Social-Media-2019

Les réseaux sociaux n’ont pas pris une ride en 2019. Bien au contraire, ces plateformes ne cessent d’évoluer et de rivaliser en termes d’innovations et de nouvelles fonctionnalités. Ainsi, il est important de peaufiner sa stratégie Social Media 2019 pour maintenir l’intérêt de vos clients, voire en acquérir de nouveaux.

 

Facebook dans la stratégie Social Media 2019

Existe-t-il une bonne façon d’utiliser Facebook, surtout en termes de Social Media Marketing ? Alors que la plateforme ne cesse d’évoluer et de modifier ses paramètres, il est crucial de surfer sur la vague des tendances pour ne rien manquer. Comment mettre à profit le site de Mark Zuckerberg ? Plusieurs choses peuvent vous aider à optimiser au maximum votre page et augmenter votre portée. Commençons donc par le chatbot. L’Intelligence Artificielle s’intègre partout, et les réseaux sociaux n’y échappent pas. Même si rien ne vaut le contact humain, le chatbot est de plus en plus présent en stratégie de marketing. Parmi ses avantages, il y a indéniablement la rapidité des réponses apportées. En plus d’apporter une réponse immédiate, vous ferez des économies au niveau du service client. Et pour ne rien gâcher, il apprend au fil des conversations pour apporter des réponses de plus en plus pertinentes.

 

Et les groupes ?

À peu près tous ceux qui possèdent un compte Facebook font partie d’au moins un groupe. En effet, de nombreuses entreprises y ont trouvé le moyen idéal d’être vu malgré les changements d’algorithme. De plus, cela permet de fidéliser sa clientèle qui trouve exactement ce qu’elle recherche sur une seule page. Ainsi, plus besoin de payer pour rester visible sur le réseau social, il suffit de créer un groupe fermé. Par ailleurs, c’est un bon moyen de proposer du contenu en avant-première ou d’envoyer des notifications automatiques à tous les membres. De cette façon, ils reçoivent une notification, ce qui renforce les chances d’être vu.

 

Comprendre et maîtriser l’analyse de données

Les outils Analytics peuvent devenir vos meilleurs alliés si vous les utilisez à bon escient. En effet, pour comprendre le comportement des utilisateurs, il n’y a pas mieux. Ainsi, il est important de maitriser l’analyse des données car c’est la clé d’une bonne stratégie de conversion. Et pour les maitriser, il faut d’abord les comprendre. Pensez-donc aux outils qui réunissent et analysent ces données. Quelques exemples, outre l’outil éponyme de Google, sont Search Console, GTmetrix, Yooda Insights ou encore ce bon vieux App Annie.

 

Les nouveaux médias sociaux

Toutefois, il ne faut pas axer toute sa stratégie sur Facebook. Aussi populaire soit-il, un certain déclin a quand même été noté au cours des dernières années. Cela concerne plus particulièrement les jeunes, qui se tournent davantage vers d’autres plateformes telles que Snapchat et Instagram. Cela concerne surtout les moins de 25 ans, selon une étude du cabinet eMarketer. Il est donc important de rester à l’affut des tendances et d’étendre sa présence aux différents supports de Social Media pour atteindre plus facilement sa cible. En effet, investir du temps dans un nouveau canal porteur pourrait représenter un excellent ROI (Return on Investment).

 

Les stories ont toujours la cote en 2019

On les retrouvera sans doute bientôt sur Excel ! Mais plus sérieusement, les stories sont désormais incontournables sur les réseaux sociaux. Même les sites de rencontres s’y mettent. Nouvelles fonctionnalités, stickers…tous les outils sont à votre disposition pour créer des stories captivantes. N’hésitez donc pas à les utiliser sans modération car les stories bénéficient généralement d’une excellente visibilité auprès des utilisateurs. Il est même supposé qu’en 2019 on pourra faire son shopping directement via les stories… À suivre !