Au cours des prochains mois, les entreprises vont plus que jamais devoir accélérer leur transformation numérique. Sans paraître trop alarmiste, dans de nombreux cas, ce sera le facteur décisif pour savoir s’ils traverseront ou pas les moments difficiles à venir. La disparition sans précédent, presque totale, de toutes les chaînes liées aux événements en direct et aux conférences, et les barrières croissantes sur les affaires en face-à-face, posent un énorme défi. La clé de la résilience est le développement de contingences continues pour atténuer cette perte.

80 % du chiffre d’affaires axé sur les offres numériques

Aujourd’hui, avec 80 pour cent de la croissance du chiffre d’affaires axée sur les offres et les opérations numériques d’ici 2022, les dirigeants informatiques devraient continuer à transformer leurs modèles d’exploitation. Les entreprises qui continuent d’investir dans leur stratégie numérique, tout en équilibrant les efforts à court terme avec des mesures à long terme, sortiront plus compétitives de cette pandémie. Le Covid-19 a facilité l’émergence de certaines innovations, telles que le virtual tech bar mis en place par Milind Wagle, CIO D’Equinix, pour s’assurer qu’il puisse soutenir 10 000 employés.

Quand le bouche-à-oreille ne fonctionne plus

Les entreprises B2B s’appuient en particulier sur le circuit annuel des salons et expositions pour tisser des liens avec leurs clients. Dans les industries qui ne sont pas natives du numérique, elles peuvent également être moins sophistiquées dans leurs stratégies de croissance numérique et de relations avec la clientèle. Pour les petites entreprises en particulier, habituées à acquérir des nouveaux clients par le bouche-à-oreille ou sur la force d’une réputation durement acquise, leur perte est un choc.

La transformation numérique comme fer de lance

Les grandes entreprises se retrouvent également dans la position d’avoir potentiellement perdu des millions à cause d’événements annulés. Ils ne récupéreront pas les heures de temps et les dépenses consacrées aux préparatifs de cette année, mais l’assurance et les politiques d’annulation flexibles leur laisseront un budget marketing à réaffecter. Le numérique est donc susceptible d’être le grand gagnant, et les entreprises – y compris celles qui n’ont peut-être même pas une page Facebook -devront passer au marketing social et de contenu, ainsi qu’au référencement et aux campagnes dirigées par les influenceurs.

Digitaliser son business – une opportunité à saisir

Bien sûr, cela signifie qu’il y a des opportunités à saisir si vous êtes un fournisseur B2B dans une industrie qui a été lente à s’adapter au marketing numérique. L’adaptabilité est un facteur clé de la résilience. Si vous avez pour habitude de sortir et de rencontrer de nouveaux clients en face-à-face avant de faire des affaires, l’adaptation peut signifier l’ouverture de nouveaux canaux sur le web ou les plates-formes de médias sociaux. Dans les mois à venir, les clients potentiels vont être moins ouverts à l’idée de vous laisser passer la porte et leur serrer la main – et personne n’a vraiment aucune idée de combien de temps cela va durer et si cela conduira à un changement à long terme.

Référencement et influenceurs au secours des entreprises

Avec l’augmentation du travail à distance et une approche collaborative, les entreprises se tournent vers les canaux numériques et adoptent la transformation numérique. Au cours des dernières semaines, il y a eu un véritable pic des entreprises souhaitant créer ou mettre à jour des sites Web, lancer de nouveaux canaux de commerce électronique et créer des campagnes de médias sociaux axées sur les travailleurs à domicile. L’accent a également été mis sur la contribution des influenceurs et le référencement pour atteindre de nouvelles cibles.

Développer sa stratégie numérique pendant le confinement

Être confiné à la maison, ou pour certains au bureau, plutôt que sur la route lors de visites de vente ou lors d’événements, signifie que les spécialistes du marketing ont plus de temps pour développer des stratégies numériques. Cela signifie trouver où vos clients peuvent être en ligne, et comment différentes approches et tactiques pourraient avoir un impact sur votre succès. Si votre organisation avait auparavant déployé des efforts symboliques dans les canaux numériques, il est maintenant temps de les revoir. Cela pourrait être aussi simple que de rafraîchir votre site web et vos pages de réseaux sociaux ou d’adopter une approche plus innovante.

Une stratégie Cloud-first

La crise du coronavirus n’est rien sinon un argument de vente pour une stratégie dite « cloud-first », une autre cheville ouvrière de l’entreprise numérique. Les entreprises axées sur le Cloud cherchent à adopter les technologies SaaS et IaaS (infrastructure-as-a-service) avant d’envisager des solutions sur site. La mise en place d’une telle stratégie a permis à Autodesk de bien se positionner pour faire face à la pandémie, car il permet plus d’effectuer plus de tâches virtuelles. De plus, Autodesk est déjà configuré pour prendre en charge une main-d’œuvre à distance. Grâce à une infrastructure sur les ressources SaaS et cloud il peut prendre en charge le modèle partout et n’importe quand, permettant une continuité d’activité intégrée à travers une variété de situations et d’événements uniques.

Stimuler la résilience des entreprises

Bien que l’innovation numérique soit importante, le renforcement de la résilience de l’entreprise devrait également faire partie de toute transformation de l’entreprise. Les directeurs informatiques devraient se concerter avec les cadres supérieurs pour améliorer la résilience d’une manière qui s’aligne avec les objectifs de l’entreprise. Cela commence par l’activation des activités critiques dont l’organisation a besoin pour continuer à avancer-bande passante, accès VPN, etc. — à court terme. La résilience à long terme comprend l’optimisation de la prestation des services tout en réduisant les menaces et les vulnérabilités — cyber, catastrophes naturelles, pandémies et autres — pour l’entreprise.

De telles mesures, dont la plupart sont les piliers de la transformation numérique en cours, aideront les entreprises à être bien positionnées pour la nouvelle norme. Comme le coronavirus, ou COVID-19, paralyse les entreprises et la société dans le monde entier, il est urgent d’accélérer les efforts de transformation de l’entreprise. En effet, digitaliser votre business dès maintenant vous mettra en meilleure position après la pandémie. Et ce sont les experts et les DSI qui le disent.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *