Articles

L’avènement de l’intelligence artificielle marque une évolution significative dans la façon dont le contenu est généré et géré en ligne. En effet, de nombreux outils d’intelligence artificielle ont vu le jour ces dernières années, en offrant notamment des capacités de création de contenu pour les sites web ainsi que d’analyse d’articles. Bien que de nombreux utilisateurs aient déjà adopté ces outils, d’autres hésitent encore voire manifestent une certaine réticence.

En effet, l’incorporation de l’IA dans la rédaction de contenus WordPress soulève des questions, notamment en ce qui concerne le référencement naturel. Cette technologie permet-elle véritablement de produire des contenus optimisés pour les internautes et les moteurs de recherche ? Comment tirer le meilleur parti de cet outil technologique afin de garantir des contenus de haute qualité ? L’agence digitale Pongo vous donne les clés pour intégrer efficacement l’intelligence artificielle dans la rédaction de vos contenus WordPress.

L’essor de l’intelligence artificielle dans la rédaction des contenus WordPress

De nombreux outils de traitement naturel du langage (Natural Language Processing ou NLP) utilisant l’Intelligence Artificielle existent aujourd’hui. Ils servent à améliorer le processus de création de contenu. Ils sont dotés d’algorithmes intelligents ayant la capacité d’interpréter et de produire du langage humain, tout en prenant en considération la complexité linguistique. Ils sont ainsi capables de rédiger des articles de blog, des pages web, des landing pages et tant d’autres. De plus en plus d’agences digitales et de rédacteurs web recourent aujourd’hui à  la “Rédaction assistée par l’Intelligence Artificielle” ou R.A.I, dans le but de rendre plus rapide et plus efficace la production de contenus.

Parmi les outils de R.A.I les plus utilisés en ce moment figure GPT-4 (Generative Pre-Trained Transformer 4). Depuis son apparition en 2020, ce programme d’intelligence artificielle développé par OpenAI ne cesse de susciter beaucoup d’attention. L’entreprise a fait évoluer l’outil GPT pour être toujours plus performant et générer du contenu en plus grande quantité, plus rapidement et de meilleure qualité pour se rapprocher d’un résultat humain.

Selon la récente déclaration d’OpenAI, ChatGPT compte 180 millions d’utilisateurs par mois en moyenne. Il a aussi traité plus de 2 milliards de requêtes après 12 mois seulement de services. Ses performances vont surement augmenter dans les prochaines années puisque les ingénieurs d’OpenAI poursuivent encore leurs recherches.

Les avantages d’intégrer l’IA dans la création de contenus WordPress

Le déploiement de l’intelligence artificielle dans la création de contenus présente de nombreux avantages.

Rapidité et productivité accrue

L’un des points forts les plus remarquables de l’intelligence artificielle réside dans sa capacité à générer du contenu à une vitesse rapide, même pour les articles techniques et scientifiques.

Dans le contexte numérique actuel où la rapidité est synonyme de compétitivité, les délais de création de contenu peuvent considérablement influencer la stratégie éditoriale.

Alors qu’un rédacteur humain, aussi talentueux soit-il, pourrait passer plusieurs heures à rédiger un article de blog de qualité, une IA peut accomplir cette tâche en quelques minutes seulement, sans compromettre la pertinence ni la qualité.

Cette rapidité ne se limite pas à la rédaction d’articles. Prenons l’exemple d’un site d’e-commerce devant créer des centaines de fiches produits : une IA peut produire ces textes en une fraction du temps qu’un rédacteur web freelance prendrait, accélérant ainsi le processus de publication et l’optimisation du référencement.

Réduction des coûts et précision

L’intégration de l’outil R.A.I dans le processus de rédaction de votre site vous permet de faire des économies. En effet, le nombre de rédacteurs web impliqués dans votre projet est réduit grâce à l’automatisation des tâches répétitives. Les coûts de la création de contenu diminuent également, ce qui optimise votre retour sur investissement (ROI).

L’intelligence artificielle assure d’ailleurs la précision puisqu’elle est capable d’analyser de vastes ensembles de données provenant de sources variées. Ainsi, elle peut fournir des informations pertinentes.

De plus, les algorithmes avancés utilisés par l’IA lui permettent de détecter et de corriger les erreurs potentielles. Cela assure ainsi la qualité et l’exactitude du contenu produit. Contrairement à un rédacteur humain, l’IA n’est pas sujette à la fatigue, ce qui lui permet de maintenir un haut niveau de précision sur de longues périodes.

Capacité d’adaptation

L’IA est en mesure d’évoluer en fonction des changements et des mises à jour. Grâce à des algorithmes dynamiques et à l’apprentissage automatique, l’IA peut s’ajuster aux nouvelles tendances, aux exigences du marché et aux évolutions des préférences des utilisateurs.

Elle peut analyser les retours et les données en temps réel pour optimiser ses performances et produire un contenu plus pertinent et efficace. Cette adaptabilité permet à l’IA de rester pertinente et compétitive dans un environnement numérique en constante évolution.

Capacité à créer un contenu unique

La capacité de l’intelligence artificielle à créer un contenu unique pour un site web repose sur plusieurs éléments clés. Tout d’abord, elle utilise des algorithmes sophistiqués pour générer des textes qui répondent à des critères spécifiques tout en évitant la duplication de contenu. Ensuite, elle peut être entraînée sur des données variées pour produire des textes originaux et adaptés à un domaine particulier.

Quel contenu WordPress créer avec l’IA ?

L’intégration de l’intelligence artificielle dans la création de contenu offre un large éventail de possibilités pour enrichir et dynamiser votre site web WordPress. Voici quelques types de contenu que vous pouvez créer en utilisant un outil de traitement naturel de langage ou NLP :

  • Articles de blog  : il s’utilise pour générer des idées de sujets, rédiger des articles de blog et optimiser leur contenu pour le référencement ;
  • Pages produits : pour les sites e-commerc, l’IA permet de générer des descriptions de produits dynamiques et convaincantes ;
  • FAQ et support client : elle est pratique pour créer une base de connaissances complète avec des réponses aux questions fréquemment posées et des solutions aux problèmes courants ;
  • Contenu visuel : l’outil peut être utilisé pour générer des images, des vidéos et des infographies attrayantes et pertinentes pour votre site web.

L’utilisation de l’IA pour la création de contenus WordPress : quels risques ?

Bien que l’intelligence artificielle présente de nombreux avantages en matière de création de contenu WordPress, elle a aussi, pour l’instant, ses propres limites.

L’IA ne peut pas remplacer un rédacteur humain

Bien que les outils de traitement naturel du langage soient de plus en plus utilisés, ils ne peuvent en aucun cas se substituer au travail des rédacteurs humains. En effet, on reconnaît facilement les contenus rédigés exclusivement par l’IA avec des tournures de phrases répétitives et aussi avec le manque d’originalité. On remarque aussi l’obsolescence possible des contenus proposés et le manque de transparence sur les sources utilisées. Dans la section suivante, nous aborderons les solutions permettant de combiner les avantages de l’IA et des rédacteurs humains pour créer des contenus optimaux.

Les contenus rédigés par l’IA et les risques sur le SEO

Jusqu’au moment où nous écrivons, Google reste encore intransigeant sur les contenus générés par les intelligences artificielles. John Mueller, Webmaster Trend Analyst pour l’entreprise américaine, met en garde les personnes qui recourent à cette pratique lors d’un échange sur Reddit. En effet, quand un utilisateur a exprimé sur la plateforme son intention d’utiliser IA pour rédiger 5000 articles pour remettre le trafic initial de son site, John Mueller lui a répliqué : “C’est une mauvaise idée”. Selon lui, l’utilisateur en question devrait plutôt créer des contenus plus solides, sinon abandonner le site actuel et en créer un autre.

Ce propos reflète la position de Google sur les contenus rédigés par l’IA : la qualité doit d’abord primer sur la quantité. Il indique également que la création automatique de contenu dans le but de manipuler les positionnements dans les pages de résultats de recherche est interdite. En cas de détection des contenus générés par l’IA, le moteur de recherche n’hésitera pas à pénaliser le site. En mettant en avant des contenus originaux et pertinents, Google vise à augmenter la satisfaction des utilisateurs. Les textes de qualité inférieure ou copiés seront rejetés.

Nos conseils pour intégrer l’IA afin d’optimiser votre création de contenu sur WordPress

Malgré les limites que l’IA présente, son utilisation est aujourd’hui incontournable. Pour aller plus loin dans votre lecture, consultez cet interview de Rebecca, une rédactrice web qui exploite cet outil.

Conseils pour créer des articles pertinents et de qualité avec une IA

Rédiger des textes pertinents qui suscitent l’intérêt des internautes avec une intelligence artificielle est tout à fait possible.

Choisir le bon outil d’intelligence artificielle

De nombreux outils RAI existent aujourd’hui pour générer des contenus sur votre site WordPress. Pour créer des contenus pertinents et engageants, ne négligez pas le choix de votre outil. Parmi les plus utilisés figurent ChatGPT, une implémentation spécifique de GPT-4 dédiée aux interactions en langage naturel. A côté de ChatGPT, il existe d’autres alternatives, telles que Gemini (Google Bard) ou Microsoft Copilot. L’avantage d’utiliser ces outils est qu’ils permettent une génération rapide de contenu sur une gamme étendue de sujets. De plus, ils améliorent l’efficacité en automatisant une partie du processus rédactionnel.

Utiliser l’IA comme une aide et non un substitut

Bien que l’IA puisse générer du contenu rapidement et efficacement, elle peut manquer de subtilité et de compréhension contextuelle. Pour tirer le meilleur parti de l’IA, les rédacteurs doivent donc superviser le processus de composition et apporter leur expertise pour garantir un contenu final précis, pertinent et de qualité.

Relire et retravailler le contenu généré par l’IA

Même avec les avancées technologiques, rien ne remplace le jugement et la créativité humaine. Les rédacteurs doivent passer en revue le contenu généré par l’IA, corriger les erreurs éventuelles, affiner le ton et ajouter des éléments personnalisés pour améliorer la qualité globale de l’article.

Conseils pour intégrer l'IA dans la création de contenus WordPress

Conseils pour obtenir des contenus optimisés en SEO avec une IA

Il ne suffit pas que les contenus de votre site WordPress soient optimisés pour les lecteurs. Il faut qu’ils soient aussi pertinents et de qualité aux yeux des robots d’indexation de Google. Pour créer des articles optimisés SEO avec une IA, voici nos conseils.

Bien choisir les outils d’IA pour le référencement naturel

Certains outils conçus pour l’optimisation SEO des articles intègrent aujourd’hui l’intelligence artificielle. Ils ne présentent pas les mêmes fonctionnalités. Si certains d’entre eux se focalisent sur une problématique spécifique, d’autres proposent des solutions plus complètes. Pour optimiser vos articles rédigés avec une intelligence artificielle, pensez à choisir l’outil adéquat. Parmi ceux-ci, on peut citer : Yourtext.guru, Babbar.tech ou encore WordLift.

Bien choisir vos thèmes de rédaction

Quand vous rédigez avec un outil de R.A.I, assurez-vous que le thème que vous choisissez répond aux attentes de votre public cible. Pour vous aider, vous pouvez utiliser une plateforme spécifique qui vous fournit les mots-clés ou les expressions les plus recherchées par votre audience. Utilisez ces éléments sur l’outil IA pour créer des silos et des cocons sémantiques et pour obtenir un article validé par les moteurs de recherche.

Vérifiez la présence des éléments SEO dans vos articles

Pour vous assurer que les éléments essentiels du référencement naturel sont présents dans l’article généré par l’IA, faites une vérification. En effet, il doit contenir des mots-clés ou des expressions clés à fort potentiel. Les titres et sous-titres doivent également être présents et travaillés afin de susciter l’intérêt de votre audience.

En ce qui concerne la longueur du texte, assurez-vous que celle-ci est presque équivalente à celle de vos textes habituels. A noter que Google n’impose, officiellement, aucun nombre de mots minimum pour référencer un site. Dans la pratique, cependant, les articles les mieux référencés contiennent en moyenne 2 450 mots.

Evaluez le score SEO de votre contenu rédigé par une IA avant la publication

Analysez le niveau de référencement naturel de votre texte généré par l’IA en installant des outils spécifiques sur votre plateforme WordPress. En effet, on trouve aujourd’hui de nombreuses extensions dédiées à cet effet. Parmi ceux-ci figurent Yoast SEO, RankMath ou encore All-in-one SEO. Vous pouvez vous servir de ces outils pour optimiser vos articles pour les moteurs de recherche et aussi pour les lecteurs. Le plugin Yoast SEO vous permet, par exemple, d’analyser la présence des mots-clés dans dans votre contenu et d’obtenir le taux d’optimisation du référencement naturel.

Boostez votre SEO avec notre offre exclusive IA

L’agence digitale Pongo vous propose des services innovants pour la création de contenu sur votre site WordPress. Nous utilisons l’intelligence artificielle pour rédiger des articles de 1000 à 2000 mots directement sur l’interface de votre plateforme. Les textes que nous créons avec l’IA générative sont optimisés pour le référencement SEO, dotés des structures h1 et h2 et des mots-clés pertinents. Pour aligner vos contenus aux attentes de votre audience et à vos objectifs spécifiques, nous vous accompagnons dans la recherche et le choix des meilleurs mots-clés.

Offres de rédaction de contenus avec IA Pongo

Avec Pongo, profitez de la puissance de l’IA et aussi du talent de notre équipe de rédacteurs chevronnés pour hisser votre site web au sommet des résultats de recherche. Contactez-nous sans attendre pour en savoir plus.

Les publicités, notifications et sollicitations inondent aujourd’hui les sites web, à tel point qu’ils engorgent l’attention des individus et qu’ils les rendent désintéressés. Heureusement, une histoire brève mais percutante peut s’avérer plus efficace que de longs discours pour capter leur intérêt.

Si vous cherchez un bon contenu qui attire votre public cible sur votre blog, le storytelling se révèle être un outil puissant. L’émotion et le souvenir qu’il génère permettent de capter efficacement l’attention des prospects, voire de les transformer en clients. Découvrez nos conseils pour raconter une histoire captivante sur votre blog.

Qu’est ce que le storytelling ?

Le storytelling désigne une démarche commerciale consistant à mettre en récit l’histoire fictive d’une marque, d’un produit, d’un service sur la base d’une structure narrative. Il s’agit d’un concept marketing largement utilisé en ce moment, notamment dans le cadre d’une approche B to C.

Du fait de son efficacité, de nombreuses grandes marques y recourent. Grimbergen, Adidas, ou encore O’Tacos parlent, par exemple, de leur marque auprès de leur public cible à travers un storytelling racontant leurs vécus. Cela leur a permis non seulement de mettre en avant leur marque, mais également de créer des liens émotionnels avec leur public cible.

Alors, rien ne vous empêche de recourir au storytelling pour attirer des lecteurs sur votre blog, voire pour les convertir en clients. Il fait partie des solutions imparables qui s’offrent à vous pour attirer des visiteurs sur votre blog, à côté du référencement naturel, de la publicité, des réseaux sociaux et de l’emailing.

Pourquoi utiliser du storytelling sur son blog ?

Si vous vous demandez quel contenu adopter sur votre blog afin d’attirer et fidéliser des visiteurs, pensez au storytelling. En effet, le fait de publier des récits captivants attirent l’attention des internautes. Ceux-ci suscitent leur curiosité et les invitent à rester plus longtemps sur votre site internet.

A rappeler que plus le temps de visite des internautes est long, plus ils sont susceptibles de faire une action. Utiliser le storytelling est un excellent moyen pour optimiser la durée de sessions de vos visiteurs et réduire le taux de rebond.

Il s’agit également d’une solution pour créer une connexion émotionnelle avec vos lecteurs. En effet, il permet d’exploiter la puissance des récits afin d’évoquer les expériences et les sentiments partagés. Quand vous faites du storytelling, vous allez au-delà d’une simple narration de fait. Vous touchez les cordes sensibles de votre auditoire. Pour réussir une telle action, il est conseillé de créer une histoire riche en détails, en émotions et en personnages.

Enfin, le storytelling est un moyen efficace pour communiquer les valeurs et la culture de votre entreprise d’une manière plus intelligible. A travers les histoires mémorables que vous racontez, votre auditoire se souviendra toujours de vos valeurs et de votre marque.

10 conseils pour raconter une histoire captivante sur son blog

Pour exploiter pleinement le potentiel du storytelling, il faut veiller à ce que l’histoire racontée sur le blog soit captivante. Pour cela, voici nos conseils :

1. Définir votre histoire

Chaque personne ou chaque marque a ses propres histoires. Il n’y a pas véritablement d’histoire plus captivante que d’autres. Tout dépend de vos objectifs. Pour déterminer quelle histoire raconter, il convient de se poser des questions : que cherche-t-on à susciter chez les lecteurs ? Quelle idée souhaite-t-on passer ?

A partir de vos objectifs, orientez vos récits, en vous appuyant sur nos recommandations : 

  • Mettez en avant les valeurs que votre public cible peut partager avec vous ;
  • Narrez une expérience humaine riche en défis à relever. Pour raconter, par exemple, l’histoire d’une start-up, vous pouvez faire un récit sur l’histoire de sa création : la genèse de l’idée, les obstacles rencontrés, les membres de l’équipe impliqués dans l’aventure.

2. Connaître votre public

Une fois vos objectifs définis, vous devez identifier votre cible. A quel type de public souhaitez-vous vous adresser ? Qu’attend-il de votre storytelling ? Quels sont ses besoins et attentes ? Plus vous connaissez et comprenez votre cible, plus vous serez capable de choisir des sujets et des thèmes qui résonnent avec eux, et de créer des histoires qui les touchent au plus profond. Pour aller plus loin dans votre lecture, découvrez WordPress est-il un bon CMS pour le référencement de votre blog.

3. Choisir des thèmes et des sujets pertinents

Après l’identification de votre public cible, choisissez des thèmes et des sujets pertinents pour vos histoires. Ces sujets devraient être alignés avec les intérêts et les préoccupations de votre audience. Par exemple, si vous avez un blog sur le développement personnel, vous pourriez raconter des histoires sur le surpassement de soi, la résilience ou la transformation personnelle.

4. Créer des personnages authentiques

Les personnages sont au cœur de toute bonne histoire. Créez des personnages authentiques et multidimensionnels qui semblent réels pour vos lecteurs. Donnez-leur des traits distinctifs, des désirs, des motivations et des défis. Vos lecteurs doivent pouvoir s’identifier ou se connecter émotionnellement avec les personnages de votre histoire.

5. Construire un arc narratif convaincant

Chaque bonne histoire a un début, un milieu et une fin. Construisez un arc narratif convaincant qui guide vos lecteurs à travers l’histoire. Introduisez les personnages et le contexte, créez un conflit ou une tension, et développez ensuite une résolution satisfaisante. L’arc narratif crée le suspense et maintient l’intérêt de vos lecteurs tout au long de l’histoire.

6. Utiliser des techniques de narration efficaces

Faites appel à des techniques de narration prouvées pour attirer l’attention de vos lecteurs. Recourez au dialogue pour donner vie à vos personnages et créer des interactions dynamiques.

La description vous permet d’ailleurs d’évoquer des images vivantes et des émotions palpables. Enfin, maintenez l’attention de vos lecteurs jusqu’à la fin de l’histoire, en insérant un suspense et des rebondissements.

7. Améliorer le contenu du storytelling

Pour raconter une histoire captivante sur votre blog, nous vous conseillons d’observer les parties suivantes.

L’introduction

Cette partie présente un double enjeu. Elle doit non seulement attirer les lecteurs, mais également remplir les contraintes du SEO. Pour cela, laissez parler votre créativité afin de créer une accroche originale et intéressante, sans oublier d’insérer le mot-clé principal.

La présentation du contexte

Dans cette section, vous présentez les personnages, le lieu, le moment et les circonstances pertinentes afin que vos lecteurs puissent se familiariser avec l’environnement dans lequel le récit se déroule. Pour que vos lecteurs aient l’impression d’y être, pensez à fournir tous les détails sur le contexte.

Le développement de l’histoire

Développez le récit en approfondissant les liens entre les personnages et en élargissant les conflits. A noter que ces derniers constituent les ingrédients d’un bon storytelling.

Voici nos conseils pour susciter l’intérêt de votre auditoire : 

  • Créer des conflits entre personnages ;
  • Mettre les personnages dans des situations ou des relations qui vont à l’encore de leurs inclinations ou de leur personnalité ;
  • Mettre les personnages sous une pression atroce ;
  • Poursuivre le déroulement du conflit jusqu’au point culminant.

Le point culminant

Le point culminant est le moment le plus intense et crucial d’un storytelling. Il contient généralement le plus haut niveau de tension, de conflit ou de suspense. C’est le moment où les conflits, les enjeux et les actions des personnages atteignent leur apogée et où les décisions prises peuvent changer le cours de l’histoire de manière décisive.

C’est lors de cette étape que les protagonistes affrontent directement les forces antagonistes, prennent des décisions cruciales ou révèlent des vérités fondamentales transformant la situation de manière significative.

La résolution

Durant cette phase, les conflits principaux de l’histoire sont résolus et les différentes intrigues atteignent leur conclusion. Dans la partie “résolution” du récit, les destins des personnages sont clarifiés et les conséquences de leurs actions sont révélées.

La conclusion

La partie « conclusion » d’un storytelling résume les événements clés, clarifie les destins des personnages principaux et offre une réflexion sur les thèmes et les leçons de l’histoire. Elle clôt l’intrigue de manière satisfaisante tout en laissant parfois une ouverture à l’imagination ou à la réflexion du public.

8. Rendre l’histoire plus marquante

Pour marquer votre auditoire, il est conseillé d’utiliser un champ lexical en lien avec votre thème ou sujet. Si vous traitez, par exemple, un thème “voyage”, utilisez un champ lexical autour de celui-ci, comme : vacances, bagage, destination, plage, touriste, croisière, train… 

Pour que vos lecteurs se souviennent également de vos récits, nous vous conseillons d’adopter un ton affirmatif. Bannissez les verbes qui marquent le doute, comme supposer, penser, présumer… Enfin, utilisez un vocabulaire simple. Assurez-vous que les mots ou les expressions que vous utilisez sont bien compris par votre public.

9. Écrire de manière immersive

L’écriture immersive est essentielle pour attirer l’attention de vos lecteurs et les transporter dans l’histoire. Pour créer un storytelling immersif, nous vous conseillons d’utiliser un langage vivant et évocateur qui stimule les sens et l’imagination. Créez une atmosphère et un ton qui correspondent au thème de votre histoire. L’objectif est de rendre vos lecteurs tellement investis dans l’histoire qu’ils peuvent s’approprier l’univers que vous avez créé.

10. Maintenir la cohérence et l’authenticité

Enfin, maintenez la cohérence et l’authenticité tout au long de votre récit. Assurez-vous que les actions et les motivations de vos personnages sont cohérentes avec leur développement et leur arc narratif. Évitez les retournements de situation trop improbables ou les résolutions trop faciles. Restez fidèle au ton et au style de votre blog pour que l’histoire paraisse authentique et naturelle.

Contactez Pongo pour des storytellings qui attirent et qui convertissent

Pongo est une agence de marketing digital spécialiste du storytelling. Dotés d’une équipe d’experts prêts à examiner en détail vos différents canaux de communication, nous sommes à votre service pour marquer votre présence en ligne et stimuler la croissance de votre entreprise. Maîtrisant l’art du storytelling, nos spécialistes peuvent concevoir des récits captivants pour votre blog, afin d’impliquer vos lecteurs, de partager vos valeurs et d’établir une connexion émotionnelle avec votre public. Nous sommes constamment attentifs à vos besoins et nous vous assurons un accompagnement sur-mesure dès les premières étapes de votre projet.

Contactez-nous pour cerner ensemble vos besoins et établir une collaboration vous propulsant vers le succès.

WordPress 5.5 a été publié plus tôt aujourd’hui, et il s’agit de la deuxième version majeure de 2020. Cette nouvelle version est proposée avec tout un lot d’améliorations, dont plusieurs sont axées autour de l’éditeur de blocs. Il comprend également quelques fonctionnalités tant attendues qui font leurs débuts avec cette version.

 

Penser à effectuer une sauvegarde au préalable

Dans cet article, nous allons voir quelles sont les nouveautés apportées dans WordPress 5.5, et quelles fonctionnalités vous devriez essayer après la mise à jour de vos sites Web. WordPress 5.5 est une version majeure, et à moins que vous ne soyez sur un service d’hébergement WordPress hébergée, vous devrez lancer manuellement la mise à jour. Toutefois, n’oubliez pas de créer une sauvegarde WordPress complète avant de commencer la mise à jour.

 

Amélioration de l’éditeur de blocs dans WordPress 5.5

L’éditeur de blocs est l’endroit où vous passez la plupart de votre temps à créer du contenu pour votre blog WordPress. Il a été régulièrement maintenu et chaque version de WordPress apporte des améliorations à l’éditeur de bloc. WordPress 5.5 apporte quelques changements significatifs pour vous aider à utiliser l’éditeur de bloc plus efficacement.

 

Répertoire de blocs intégré

WordPress 5.5 est désormais livré avec un répertoire de blocs intégré. Cela signifie que si vous souhaitez ajouter un bloc qui n’est pas disponible sur votre site, vous verrez automatiquement les suggestions du répertoire de blocs. Le répertoire de blocs est essentiellement une collection de plugins WordPress qui vous permettent d’ajouter différents types de blocs à votre site. Cela n’inclut pas les plugins de bibliothèque de blocs qui sont emballés avec plusieurs blocs WordPress utiles que vous pouvez utiliser tout de suite en installant un seul plugin.

 

Modifications de l’interface utilisateur dans l’éditeur de blocs

L’amélioration visuelle de l’éditeur de bloc est sans doute la chose la plus notable dans WordPress 5.5. Les bordures et la mise en surbrillance sont améliorées pour rendre l’éditeur de blocs plus accessible. L’option « Ajouter un nouveau bloc »/bouton (+) est maintenant plus visible et ressemble plus à un bouton avec un fond noir.

 

Modifier les images à l’intérieur de l’éditeur de bloc

WordPress 5.5 permet aux utilisateurs d’éditer des images à l’intérieur de l’éditeur de bloc. Vous pouvez ajuster la hauteur de l’image, la largeur, le rapport d’aspect, le recadrage et la rotation sans quitter l’éditeur de publication. Bien sûr, vous pouvez toujours effectuer l’édition d’image de base dans la bibliothèque multimédia ainsi. Cependant, l’édition d’image en ligne aidera désormais les nouveaux utilisateurs à découvrir facilement ces options d’édition intégrées.

 

Présentation de modèles de blocs dans WordPress 5.5

L’éditeur de blocs avait déjà des blocs et des groupes réutilisables qui permettaient aux utilisateurs d’enregistrer les blocs les plus couramment utilisés et de les réutiliser. WordPress 5.5 ajoute une nouvelle fonctionnalité appelée bloc de modèles. Ce sont des blocs couramment utilisés avec des paramètres préconfigurés que vous pouvez ajouter instantanément.

Cela vous permet de créer rapidement des mises en page tout en maintenant la cohérence dans le style sur votre site web. Il y en a quelques-uns déjà disponibles en 5.5. D’autres arriveront alors que les thèmes WordPress et les plugins enregistrent leurs propres modèles de blocs.

 

Amélioration de la navigation et du mouvement des blocs

Un problème commun avec lequel de nombreux débutants ont lutté est la navigation par bloc. En particulier si vous utilisez des blocs imbriqués comme des colonnes ou des groupes, il est devenu un peu difficile de sélectionner le bloc parent ou de déplacer un élément enfant à l’intérieur.

WordPress 5.5 est maintenant livré avec une bien meilleure navigation par blocs, ce qui facilite la sélection d’un bloc parent ou d’un élément imbriqué à l’intérieur. Vous pouvez également déplacer des blocs en saisissant la poignée et les glisser-déposer.

 

Mise à jour automatique de votre thème WordPress et Plugins

WordPress 5.5 fait un grand bond vers la sécurité en introduisant des mises à jour automatiques pour les plugins et les thèmes WordPress. Vous pouvez maintenant simplement aller à la page Plugins et activer les mises à jour automatiques pour tout plugin WordPress que vous avez installé sur votre site. Vous pouvez également faire la même chose pour les thèmes WordPress. Il suffit d’aller à la page Apparence « Thèmes et cliquez sur un thème pour le sélectionner. Dans la fenêtre contextuelle présentation du thème, vous trouverez l’option permettant d’activer les mises à jour automatiques pour ce thème.

Cette fonctionnalité était déjà disponible dans WordPress, mais vous deviez modifier la configuration de WordPress ou utiliser un plugin tiers pour gérer les mises à jour automatiques. Avec WordPress 5.5, il est beaucoup plus facile de s’assurer que vos sites Web sont toujours en cours d’exécution sur le dernier code.

 

Mettre à jour les plugins en téléchargeant une nouvelle version

Normalement, vous mettez à jour les plugins WordPress avec des mises à jour automatiques ou en cliquant sur la notification de mise à jour. Cependant, vous devrez parfois mettre à jour un plugin manuellement. Dans ce cas, votre seule option était d’utiliser un client FTP pour télécharger la nouvelle version. WordPress 5.5 a corrigé ce problème et maintenant vous pouvez simplement aller aux Plugins Ajouter une nouvelle page et télécharger la nouvelle version comme vous le feriez télécharger un nouveau fichier zip plugin.

WordPress détectera automatiquement que vous avez déjà ce plugin installé et le nouveau fichier contient une version différente. Il vous permettra ensuite de « remplacer la version actuelle par la version téléchargée ».

 

Vous pouvez faire la même chose pour les thèmes. Il suffit d’aller à la page Apparence « Thèmes, puis cliquez sur le bouton » Ajouter un nouveau « en haut. Après cela, cliquez sur le bouton Télécharger le thème pour télécharger votre fichier zip thème. WordPress détectera automatiquement le thème existant et vous donnera la possibilité de “remplacer le courant par la version téléchargée”.

 

Chargement lent des les images

WordPress 5.5 est toutefois un grand paresseux au niveau du chargement des images sur votre site web. Cela signifie qu’il ne chargera que les images visibles par l’utilisateur à l’écran et retardera le chargement d’autres images. WordPress en fait maintenant une fonctionnalité par défaut pour tous les sites en ajoutant l’attribut “loading” à la balise img. Cet attribut est pris en charge par tous les navigateurs Web modernes (sauf Safari).

Cela améliore considérablement la vitesse et les performances de votre site web. C’est également bon pour les sociétés d’hébergement WordPress, les FAI et l’ensemble des interwebs.

WordPress alimente plus de 35 % de tous les sites Web sur internet cette amélioration majeure de la vitesse permettra d’économiser beaucoup de bande passante, de ressources serveur et d’électricité.

 

Les sitemaps XML par défaut dans WordPress

WordPress 5.5 va maintenant publier automatiquement des sitemaps XML pour votre site web. Un sitemap XML est un fichier qui répertorie tout le contenu de votre site Web au format XML. Cela aide les moteurs de recherche comme Google à découvrir et indexer facilement votre contenu. Les Sitemaps sont une partie cruciale du référencement WordPress et cette fonctionnalité aiderait de nombreux débutants qui ne suivent pas les meilleures pratiques de référencement.

Cependant, les Sitemaps XML WordPress par défaut sont assez limitées dans les fonctionnalités et les fonctionnalités. C’est pourquoi les deux meilleurs plugins SEO WordPress, All in One SEO et Yoast SEO continueront à fournir leurs propres sitemaps XML. Si vous utilisez déjà un plugin SEO ou un plugin Sitemaps, vous n’avez rien à faire. Ces plugins désactiveront automatiquement les sitemaps XML WordPress par défaut.

 

Sous le capot des changements dans WordPress 5.5

Les thèmes WordPress utilisant get_custom_logo() ou the_custom_logo () n’ajouteront pas de lien vers la page d’accueil lorsque la page d’accueil est affichée. Les développeurs de thèmes peuvent maintenant passer des arguments entre les fichiers de modèle. Les développeurs peuvent maintenant définir des termes par défaut pour les taxonomies personnalisées. WordPress 5.5 inclut des bibliothèques externes mises à jour comme phpMailer, SimplePie, Twemoji, et plus encore.

Les développeurs peuvent contrôler les options de mise à jour automatique en les désactivant, en les activant ou en les bloquant sélectivement pour des plugins ou des thèmes spécifiques.

 

Dashicons sera mis à jour et comprendra 65 nouvelles icônes

WordPress 5.5 viendra avec la possibilité de rechercher plus efficacement les problèmes de compatibilité PHP. Nous espérons que cet article vous a aidé à apprendre ce qui est nouveau dans WordPress 5.5. Nous sommes particulièrement enthousiasmés par le chargement paresseux des images et les changements d’éditeur de blocs. Quelle est votre fonctionnalité préférée dans WordPress 5.5 ?

La traduction de newsletter et emailings est un excellent moyen de toucher encore plus de prospects. De plus, c’est également un moyen de générer plus de trafic, en visant une cible plus internationale.

Traduction de newsletters : pourquoi c’est important ?

Le client est roi, c’est connu. Et quelle meilleure façon de prouver à votre cible qu’elle compte, qu’en traduisant votre contenu pour le rendre plus accessible ? Vos leads auront plus de chances d’être fidélisés si vous les incluez dans l’intégralité de votre stratégie de contenus. Et cela s’étend donc aux newsletters et emailings. En effet, c’est l’entreprise qui doit s’adapter à ses clients potentiels et non l’inverse.

Si vos clients ne comprennent pas ce que vous leur envoyez, vous n’atteindrez pas vos objectifs.  

Les newsletters et emailings envoyés dans une langue qui n’est pas comprise par votre cible vous fait perdre en crédibilité. Vous pourriez même vous retrouver avec un certain nombre de désinscriptions. Ainsi, la traduction de newsletters reste un excellent moyen de fidéliser ses prospects. Ne faites pas l’erreur de créer une barrière entre vos prospects et vous. Cette communication inclusive ne peut qu’être bénéfique dans votre stratégie marketing.

Optez pour une traduction multilingue

Toutefois, quand on parle de traduction de newsletters, l’anglais ne suffit plus. En effet, à moins que votre cible soit anglophone, vous devrez vous assurer de traduire votre contenu dans la langue appropriée. Il s’agit là encore d’adapter votre stratégie à votre cible : si celle-ci est hispanophone par exemple, lui envoyer vos emailings et newsletters en anglais n’aura pas le même effet que si vous privilégiez sa langue maternelle. Ainsi, si vous visez plusieurs marchés qui ne parlent pas la même langue, privilégiez une traduction multilingue. Vous démontrerez ainsi l’intérêt que vous portez à vos leads.

Faites appel à de vrais professionnels

Il est certainement tentant d’avoir recours à des traducteurs automatiques gratuits pour faire quelques économies. Mais gardez en tête qu’il n’y a rien de pire que de présenter une mauvaise traduction à des clients potentiels. Au lieu de convertir vos leads, vous risquez plutôt de les faire fuir. En effet, vous perdrez non seulement en crédibilité, mais cela nuira à votre image de marque. N’hésitez donc pas à faire appel à des professionnels, vous en sortirez gagnants.

Démarquez-vous avec une touche culturelle

Apporter une touche culturelle à vos emailings et vos newsletters serait également un avantage considérable ! Allant au-delà de la simple traduction, cela démontrera un intérêt réel de votre entreprise pour sa cible. S’il y a des évènements spéciaux dans l’année qu’il serait nécessaire de marquer, ou peut-être des expressions locales, utilisées sur tel marché, utilisez-les à bon escient. Toutefois, là encore, il serait préférable de faire appel à un spécialiste. Une erreur de traduction serait d’autant plus délicate dans cette situation.

Pensez à localiser vos contenus

Enfin, soignez la localisation de vos contenus. Ainsi, il pourrait être nécessaire de changer la devise, de faire appel à des influenceurs locaux, publier un guide des tailles, partager vos contenus sur les médias les plus utilisés dans le marché cible même si ceux-ci ne sont pas les plus connus par chez vous.