Articles

L’avènement de l’intelligence artificielle marque une évolution significative dans la façon dont le contenu est généré et géré en ligne. En effet, de nombreux outils d’intelligence artificielle ont vu le jour ces dernières années, en offrant notamment des capacités de création de contenu pour les sites web ainsi que d’analyse d’articles. Bien que de nombreux utilisateurs aient déjà adopté ces outils, d’autres hésitent encore voire manifestent une certaine réticence.

En effet, l’incorporation de l’IA dans la rédaction de contenus WordPress soulève des questions, notamment en ce qui concerne le référencement naturel. Cette technologie permet-elle véritablement de produire des contenus optimisés pour les internautes et les moteurs de recherche ? Comment tirer le meilleur parti de cet outil technologique afin de garantir des contenus de haute qualité ? L’agence digitale Pongo vous donne les clés pour intégrer efficacement l’intelligence artificielle dans la rédaction de vos contenus WordPress.

L’essor de l’intelligence artificielle dans la rédaction des contenus WordPress

De nombreux outils de traitement naturel du langage (Natural Language Processing ou NLP) utilisant l’Intelligence Artificielle existent aujourd’hui. Ils servent à améliorer le processus de création de contenu. Ils sont dotés d’algorithmes intelligents ayant la capacité d’interpréter et de produire du langage humain, tout en prenant en considération la complexité linguistique. Ils sont ainsi capables de rédiger des articles de blog, des pages web, des landing pages et tant d’autres. De plus en plus d’agences digitales et de rédacteurs web recourent aujourd’hui à  la “Rédaction assistée par l’Intelligence Artificielle” ou R.A.I, dans le but de rendre plus rapide et plus efficace la production de contenus.

Parmi les outils de R.A.I les plus utilisés en ce moment figure GPT-4 (Generative Pre-Trained Transformer 4). Depuis son apparition en 2020, ce programme d’intelligence artificielle développé par OpenAI ne cesse de susciter beaucoup d’attention. L’entreprise a fait évoluer l’outil GPT pour être toujours plus performant et générer du contenu en plus grande quantité, plus rapidement et de meilleure qualité pour se rapprocher d’un résultat humain.

Selon la récente déclaration d’OpenAI, ChatGPT compte 180 millions d’utilisateurs par mois en moyenne. Il a aussi traité plus de 2 milliards de requêtes après 12 mois seulement de services. Ses performances vont surement augmenter dans les prochaines années puisque les ingénieurs d’OpenAI poursuivent encore leurs recherches.

Les avantages d’intégrer l’IA dans la création de contenus WordPress

Le déploiement de l’intelligence artificielle dans la création de contenus présente de nombreux avantages.

Rapidité et productivité accrue

L’un des points forts les plus remarquables de l’intelligence artificielle réside dans sa capacité à générer du contenu à une vitesse rapide, même pour les articles techniques et scientifiques.

Dans le contexte numérique actuel où la rapidité est synonyme de compétitivité, les délais de création de contenu peuvent considérablement influencer la stratégie éditoriale.

Alors qu’un rédacteur humain, aussi talentueux soit-il, pourrait passer plusieurs heures à rédiger un article de blog de qualité, une IA peut accomplir cette tâche en quelques minutes seulement, sans compromettre la pertinence ni la qualité.

Cette rapidité ne se limite pas à la rédaction d’articles. Prenons l’exemple d’un site d’e-commerce devant créer des centaines de fiches produits : une IA peut produire ces textes en une fraction du temps qu’un rédacteur web freelance prendrait, accélérant ainsi le processus de publication et l’optimisation du référencement.

Réduction des coûts et précision

L’intégration de l’outil R.A.I dans le processus de rédaction de votre site vous permet de faire des économies. En effet, le nombre de rédacteurs web impliqués dans votre projet est réduit grâce à l’automatisation des tâches répétitives. Les coûts de la création de contenu diminuent également, ce qui optimise votre retour sur investissement (ROI).

L’intelligence artificielle assure d’ailleurs la précision puisqu’elle est capable d’analyser de vastes ensembles de données provenant de sources variées. Ainsi, elle peut fournir des informations pertinentes.

De plus, les algorithmes avancés utilisés par l’IA lui permettent de détecter et de corriger les erreurs potentielles. Cela assure ainsi la qualité et l’exactitude du contenu produit. Contrairement à un rédacteur humain, l’IA n’est pas sujette à la fatigue, ce qui lui permet de maintenir un haut niveau de précision sur de longues périodes.

Capacité d’adaptation

L’IA est en mesure d’évoluer en fonction des changements et des mises à jour. Grâce à des algorithmes dynamiques et à l’apprentissage automatique, l’IA peut s’ajuster aux nouvelles tendances, aux exigences du marché et aux évolutions des préférences des utilisateurs.

Elle peut analyser les retours et les données en temps réel pour optimiser ses performances et produire un contenu plus pertinent et efficace. Cette adaptabilité permet à l’IA de rester pertinente et compétitive dans un environnement numérique en constante évolution.

Capacité à créer un contenu unique

La capacité de l’intelligence artificielle à créer un contenu unique pour un site web repose sur plusieurs éléments clés. Tout d’abord, elle utilise des algorithmes sophistiqués pour générer des textes qui répondent à des critères spécifiques tout en évitant la duplication de contenu. Ensuite, elle peut être entraînée sur des données variées pour produire des textes originaux et adaptés à un domaine particulier.

Quel contenu WordPress créer avec l’IA ?

L’intégration de l’intelligence artificielle dans la création de contenu offre un large éventail de possibilités pour enrichir et dynamiser votre site web WordPress. Voici quelques types de contenu que vous pouvez créer en utilisant un outil de traitement naturel de langage ou NLP :

  • Articles de blog  : il s’utilise pour générer des idées de sujets, rédiger des articles de blog et optimiser leur contenu pour le référencement ;
  • Pages produits : pour les sites e-commerc, l’IA permet de générer des descriptions de produits dynamiques et convaincantes ;
  • FAQ et support client : elle est pratique pour créer une base de connaissances complète avec des réponses aux questions fréquemment posées et des solutions aux problèmes courants ;
  • Contenu visuel : l’outil peut être utilisé pour générer des images, des vidéos et des infographies attrayantes et pertinentes pour votre site web.

L’utilisation de l’IA pour la création de contenus WordPress : quels risques ?

Bien que l’intelligence artificielle présente de nombreux avantages en matière de création de contenu WordPress, elle a aussi, pour l’instant, ses propres limites.

L’IA ne peut pas remplacer un rédacteur humain

Bien que les outils de traitement naturel du langage soient de plus en plus utilisés, ils ne peuvent en aucun cas se substituer au travail des rédacteurs humains. En effet, on reconnaît facilement les contenus rédigés exclusivement par l’IA avec des tournures de phrases répétitives et aussi avec le manque d’originalité. On remarque aussi l’obsolescence possible des contenus proposés et le manque de transparence sur les sources utilisées. Dans la section suivante, nous aborderons les solutions permettant de combiner les avantages de l’IA et des rédacteurs humains pour créer des contenus optimaux.

Les contenus rédigés par l’IA et les risques sur le SEO

Jusqu’au moment où nous écrivons, Google reste encore intransigeant sur les contenus générés par les intelligences artificielles. John Mueller, Webmaster Trend Analyst pour l’entreprise américaine, met en garde les personnes qui recourent à cette pratique lors d’un échange sur Reddit. En effet, quand un utilisateur a exprimé sur la plateforme son intention d’utiliser IA pour rédiger 5000 articles pour remettre le trafic initial de son site, John Mueller lui a répliqué : “C’est une mauvaise idée”. Selon lui, l’utilisateur en question devrait plutôt créer des contenus plus solides, sinon abandonner le site actuel et en créer un autre.

Ce propos reflète la position de Google sur les contenus rédigés par l’IA : la qualité doit d’abord primer sur la quantité. Il indique également que la création automatique de contenu dans le but de manipuler les positionnements dans les pages de résultats de recherche est interdite. En cas de détection des contenus générés par l’IA, le moteur de recherche n’hésitera pas à pénaliser le site. En mettant en avant des contenus originaux et pertinents, Google vise à augmenter la satisfaction des utilisateurs. Les textes de qualité inférieure ou copiés seront rejetés.

Nos conseils pour intégrer l’IA afin d’optimiser votre création de contenu sur WordPress

Malgré les limites que l’IA présente, son utilisation est aujourd’hui incontournable. Pour aller plus loin dans votre lecture, consultez cet interview de Rebecca, une rédactrice web qui exploite cet outil.

Conseils pour créer des articles pertinents et de qualité avec une IA

Rédiger des textes pertinents qui suscitent l’intérêt des internautes avec une intelligence artificielle est tout à fait possible.

Choisir le bon outil d’intelligence artificielle

De nombreux outils RAI existent aujourd’hui pour générer des contenus sur votre site WordPress. Pour créer des contenus pertinents et engageants, ne négligez pas le choix de votre outil. Parmi les plus utilisés figurent ChatGPT, une implémentation spécifique de GPT-4 dédiée aux interactions en langage naturel. A côté de ChatGPT, il existe d’autres alternatives, telles que Gemini (Google Bard) ou Microsoft Copilot. L’avantage d’utiliser ces outils est qu’ils permettent une génération rapide de contenu sur une gamme étendue de sujets. De plus, ils améliorent l’efficacité en automatisant une partie du processus rédactionnel.

Utiliser l’IA comme une aide et non un substitut

Bien que l’IA puisse générer du contenu rapidement et efficacement, elle peut manquer de subtilité et de compréhension contextuelle. Pour tirer le meilleur parti de l’IA, les rédacteurs doivent donc superviser le processus de composition et apporter leur expertise pour garantir un contenu final précis, pertinent et de qualité.

Relire et retravailler le contenu généré par l’IA

Même avec les avancées technologiques, rien ne remplace le jugement et la créativité humaine. Les rédacteurs doivent passer en revue le contenu généré par l’IA, corriger les erreurs éventuelles, affiner le ton et ajouter des éléments personnalisés pour améliorer la qualité globale de l’article.

Conseils pour intégrer l'IA dans la création de contenus WordPress

Conseils pour obtenir des contenus optimisés en SEO avec une IA

Il ne suffit pas que les contenus de votre site WordPress soient optimisés pour les lecteurs. Il faut qu’ils soient aussi pertinents et de qualité aux yeux des robots d’indexation de Google. Pour créer des articles optimisés SEO avec une IA, voici nos conseils.

Bien choisir les outils d’IA pour le référencement naturel

Certains outils conçus pour l’optimisation SEO des articles intègrent aujourd’hui l’intelligence artificielle. Ils ne présentent pas les mêmes fonctionnalités. Si certains d’entre eux se focalisent sur une problématique spécifique, d’autres proposent des solutions plus complètes. Pour optimiser vos articles rédigés avec une intelligence artificielle, pensez à choisir l’outil adéquat. Parmi ceux-ci, on peut citer : Yourtext.guru, Babbar.tech ou encore WordLift.

Bien choisir vos thèmes de rédaction

Quand vous rédigez avec un outil de R.A.I, assurez-vous que le thème que vous choisissez répond aux attentes de votre public cible. Pour vous aider, vous pouvez utiliser une plateforme spécifique qui vous fournit les mots-clés ou les expressions les plus recherchées par votre audience. Utilisez ces éléments sur l’outil IA pour créer des silos et des cocons sémantiques et pour obtenir un article validé par les moteurs de recherche.

Vérifiez la présence des éléments SEO dans vos articles

Pour vous assurer que les éléments essentiels du référencement naturel sont présents dans l’article généré par l’IA, faites une vérification. En effet, il doit contenir des mots-clés ou des expressions clés à fort potentiel. Les titres et sous-titres doivent également être présents et travaillés afin de susciter l’intérêt de votre audience.

En ce qui concerne la longueur du texte, assurez-vous que celle-ci est presque équivalente à celle de vos textes habituels. A noter que Google n’impose, officiellement, aucun nombre de mots minimum pour référencer un site. Dans la pratique, cependant, les articles les mieux référencés contiennent en moyenne 2 450 mots.

Evaluez le score SEO de votre contenu rédigé par une IA avant la publication

Analysez le niveau de référencement naturel de votre texte généré par l’IA en installant des outils spécifiques sur votre plateforme WordPress. En effet, on trouve aujourd’hui de nombreuses extensions dédiées à cet effet. Parmi ceux-ci figurent Yoast SEO, RankMath ou encore All-in-one SEO. Vous pouvez vous servir de ces outils pour optimiser vos articles pour les moteurs de recherche et aussi pour les lecteurs. Le plugin Yoast SEO vous permet, par exemple, d’analyser la présence des mots-clés dans dans votre contenu et d’obtenir le taux d’optimisation du référencement naturel.

Boostez votre SEO avec notre offre exclusive IA

L’agence digitale Pongo vous propose des services innovants pour la création de contenu sur votre site WordPress. Nous utilisons l’intelligence artificielle pour rédiger des articles de 1000 à 2000 mots directement sur l’interface de votre plateforme. Les textes que nous créons avec l’IA générative sont optimisés pour le référencement SEO, dotés des structures h1 et h2 et des mots-clés pertinents. Pour aligner vos contenus aux attentes de votre audience et à vos objectifs spécifiques, nous vous accompagnons dans la recherche et le choix des meilleurs mots-clés.

Offres de rédaction de contenus avec IA Pongo

Avec Pongo, profitez de la puissance de l’IA et aussi du talent de notre équipe de rédacteurs chevronnés pour hisser votre site web au sommet des résultats de recherche. Contactez-nous sans attendre pour en savoir plus.

Les publicités, notifications et sollicitations inondent aujourd’hui les sites web, à tel point qu’ils engorgent l’attention des individus et qu’ils les rendent désintéressés. Heureusement, une histoire brève mais percutante peut s’avérer plus efficace que de longs discours pour capter leur intérêt.

Si vous cherchez un bon contenu qui attire votre public cible sur votre blog, le storytelling se révèle être un outil puissant. L’émotion et le souvenir qu’il génère permettent de capter efficacement l’attention des prospects, voire de les transformer en clients. Découvrez nos conseils pour raconter une histoire captivante sur votre blog.

Qu’est ce que le storytelling ?

Le storytelling désigne une démarche commerciale consistant à mettre en récit l’histoire fictive d’une marque, d’un produit, d’un service sur la base d’une structure narrative. Il s’agit d’un concept marketing largement utilisé en ce moment, notamment dans le cadre d’une approche B to C.

Du fait de son efficacité, de nombreuses grandes marques y recourent. Grimbergen, Adidas, ou encore O’Tacos parlent, par exemple, de leur marque auprès de leur public cible à travers un storytelling racontant leurs vécus. Cela leur a permis non seulement de mettre en avant leur marque, mais également de créer des liens émotionnels avec leur public cible.

Alors, rien ne vous empêche de recourir au storytelling pour attirer des lecteurs sur votre blog, voire pour les convertir en clients. Il fait partie des solutions imparables qui s’offrent à vous pour attirer des visiteurs sur votre blog, à côté du référencement naturel, de la publicité, des réseaux sociaux et de l’emailing.

Pourquoi utiliser du storytelling sur son blog ?

Si vous vous demandez quel contenu adopter sur votre blog afin d’attirer et fidéliser des visiteurs, pensez au storytelling. En effet, le fait de publier des récits captivants attirent l’attention des internautes. Ceux-ci suscitent leur curiosité et les invitent à rester plus longtemps sur votre site internet.

A rappeler que plus le temps de visite des internautes est long, plus ils sont susceptibles de faire une action. Utiliser le storytelling est un excellent moyen pour optimiser la durée de sessions de vos visiteurs et réduire le taux de rebond.

Il s’agit également d’une solution pour créer une connexion émotionnelle avec vos lecteurs. En effet, il permet d’exploiter la puissance des récits afin d’évoquer les expériences et les sentiments partagés. Quand vous faites du storytelling, vous allez au-delà d’une simple narration de fait. Vous touchez les cordes sensibles de votre auditoire. Pour réussir une telle action, il est conseillé de créer une histoire riche en détails, en émotions et en personnages.

Enfin, le storytelling est un moyen efficace pour communiquer les valeurs et la culture de votre entreprise d’une manière plus intelligible. A travers les histoires mémorables que vous racontez, votre auditoire se souviendra toujours de vos valeurs et de votre marque.

10 conseils pour raconter une histoire captivante sur son blog

Pour exploiter pleinement le potentiel du storytelling, il faut veiller à ce que l’histoire racontée sur le blog soit captivante. Pour cela, voici nos conseils :

1. Définir votre histoire

Chaque personne ou chaque marque a ses propres histoires. Il n’y a pas véritablement d’histoire plus captivante que d’autres. Tout dépend de vos objectifs. Pour déterminer quelle histoire raconter, il convient de se poser des questions : que cherche-t-on à susciter chez les lecteurs ? Quelle idée souhaite-t-on passer ?

A partir de vos objectifs, orientez vos récits, en vous appuyant sur nos recommandations : 

  • Mettez en avant les valeurs que votre public cible peut partager avec vous ;
  • Narrez une expérience humaine riche en défis à relever. Pour raconter, par exemple, l’histoire d’une start-up, vous pouvez faire un récit sur l’histoire de sa création : la genèse de l’idée, les obstacles rencontrés, les membres de l’équipe impliqués dans l’aventure.

2. Connaître votre public

Une fois vos objectifs définis, vous devez identifier votre cible. A quel type de public souhaitez-vous vous adresser ? Qu’attend-il de votre storytelling ? Quels sont ses besoins et attentes ? Plus vous connaissez et comprenez votre cible, plus vous serez capable de choisir des sujets et des thèmes qui résonnent avec eux, et de créer des histoires qui les touchent au plus profond. Pour aller plus loin dans votre lecture, découvrez WordPress est-il un bon CMS pour le référencement de votre blog.

3. Choisir des thèmes et des sujets pertinents

Après l’identification de votre public cible, choisissez des thèmes et des sujets pertinents pour vos histoires. Ces sujets devraient être alignés avec les intérêts et les préoccupations de votre audience. Par exemple, si vous avez un blog sur le développement personnel, vous pourriez raconter des histoires sur le surpassement de soi, la résilience ou la transformation personnelle.

4. Créer des personnages authentiques

Les personnages sont au cœur de toute bonne histoire. Créez des personnages authentiques et multidimensionnels qui semblent réels pour vos lecteurs. Donnez-leur des traits distinctifs, des désirs, des motivations et des défis. Vos lecteurs doivent pouvoir s’identifier ou se connecter émotionnellement avec les personnages de votre histoire.

5. Construire un arc narratif convaincant

Chaque bonne histoire a un début, un milieu et une fin. Construisez un arc narratif convaincant qui guide vos lecteurs à travers l’histoire. Introduisez les personnages et le contexte, créez un conflit ou une tension, et développez ensuite une résolution satisfaisante. L’arc narratif crée le suspense et maintient l’intérêt de vos lecteurs tout au long de l’histoire.

6. Utiliser des techniques de narration efficaces

Faites appel à des techniques de narration prouvées pour attirer l’attention de vos lecteurs. Recourez au dialogue pour donner vie à vos personnages et créer des interactions dynamiques.

La description vous permet d’ailleurs d’évoquer des images vivantes et des émotions palpables. Enfin, maintenez l’attention de vos lecteurs jusqu’à la fin de l’histoire, en insérant un suspense et des rebondissements.

7. Améliorer le contenu du storytelling

Pour raconter une histoire captivante sur votre blog, nous vous conseillons d’observer les parties suivantes.

L’introduction

Cette partie présente un double enjeu. Elle doit non seulement attirer les lecteurs, mais également remplir les contraintes du SEO. Pour cela, laissez parler votre créativité afin de créer une accroche originale et intéressante, sans oublier d’insérer le mot-clé principal.

La présentation du contexte

Dans cette section, vous présentez les personnages, le lieu, le moment et les circonstances pertinentes afin que vos lecteurs puissent se familiariser avec l’environnement dans lequel le récit se déroule. Pour que vos lecteurs aient l’impression d’y être, pensez à fournir tous les détails sur le contexte.

Le développement de l’histoire

Développez le récit en approfondissant les liens entre les personnages et en élargissant les conflits. A noter que ces derniers constituent les ingrédients d’un bon storytelling.

Voici nos conseils pour susciter l’intérêt de votre auditoire : 

  • Créer des conflits entre personnages ;
  • Mettre les personnages dans des situations ou des relations qui vont à l’encore de leurs inclinations ou de leur personnalité ;
  • Mettre les personnages sous une pression atroce ;
  • Poursuivre le déroulement du conflit jusqu’au point culminant.

Le point culminant

Le point culminant est le moment le plus intense et crucial d’un storytelling. Il contient généralement le plus haut niveau de tension, de conflit ou de suspense. C’est le moment où les conflits, les enjeux et les actions des personnages atteignent leur apogée et où les décisions prises peuvent changer le cours de l’histoire de manière décisive.

C’est lors de cette étape que les protagonistes affrontent directement les forces antagonistes, prennent des décisions cruciales ou révèlent des vérités fondamentales transformant la situation de manière significative.

La résolution

Durant cette phase, les conflits principaux de l’histoire sont résolus et les différentes intrigues atteignent leur conclusion. Dans la partie “résolution” du récit, les destins des personnages sont clarifiés et les conséquences de leurs actions sont révélées.

La conclusion

La partie « conclusion » d’un storytelling résume les événements clés, clarifie les destins des personnages principaux et offre une réflexion sur les thèmes et les leçons de l’histoire. Elle clôt l’intrigue de manière satisfaisante tout en laissant parfois une ouverture à l’imagination ou à la réflexion du public.

8. Rendre l’histoire plus marquante

Pour marquer votre auditoire, il est conseillé d’utiliser un champ lexical en lien avec votre thème ou sujet. Si vous traitez, par exemple, un thème “voyage”, utilisez un champ lexical autour de celui-ci, comme : vacances, bagage, destination, plage, touriste, croisière, train… 

Pour que vos lecteurs se souviennent également de vos récits, nous vous conseillons d’adopter un ton affirmatif. Bannissez les verbes qui marquent le doute, comme supposer, penser, présumer… Enfin, utilisez un vocabulaire simple. Assurez-vous que les mots ou les expressions que vous utilisez sont bien compris par votre public.

9. Écrire de manière immersive

L’écriture immersive est essentielle pour attirer l’attention de vos lecteurs et les transporter dans l’histoire. Pour créer un storytelling immersif, nous vous conseillons d’utiliser un langage vivant et évocateur qui stimule les sens et l’imagination. Créez une atmosphère et un ton qui correspondent au thème de votre histoire. L’objectif est de rendre vos lecteurs tellement investis dans l’histoire qu’ils peuvent s’approprier l’univers que vous avez créé.

10. Maintenir la cohérence et l’authenticité

Enfin, maintenez la cohérence et l’authenticité tout au long de votre récit. Assurez-vous que les actions et les motivations de vos personnages sont cohérentes avec leur développement et leur arc narratif. Évitez les retournements de situation trop improbables ou les résolutions trop faciles. Restez fidèle au ton et au style de votre blog pour que l’histoire paraisse authentique et naturelle.

Contactez Pongo pour des storytellings qui attirent et qui convertissent

Pongo est une agence de marketing digital spécialiste du storytelling. Dotés d’une équipe d’experts prêts à examiner en détail vos différents canaux de communication, nous sommes à votre service pour marquer votre présence en ligne et stimuler la croissance de votre entreprise. Maîtrisant l’art du storytelling, nos spécialistes peuvent concevoir des récits captivants pour votre blog, afin d’impliquer vos lecteurs, de partager vos valeurs et d’établir une connexion émotionnelle avec votre public. Nous sommes constamment attentifs à vos besoins et nous vous assurons un accompagnement sur-mesure dès les premières étapes de votre projet.

Contactez-nous pour cerner ensemble vos besoins et établir une collaboration vous propulsant vers le succès.

L’évaluation de la performance d’un site WordPress est crucial pour développer votre présence en ligne et booster le succès de votre entreprise. En effet, l’efficacité de votre site détermine votre visibilité sur les moteurs de recherche, l’acquisition d’un trafic organique important et l’obtention d’un taux de conversion élevé. Si votre site met, par exemple, plus de temps à se charger ou si les internautes éprouvent de la difficulté à naviguer sur celui-ci, cela entraînerait non seulement une mauvaise image, mais aussi une perte de clients potentiels. Alors, comment évaluer la performance de son site WordPress dans le cadre d’un audit SEO ? L’agence Pongo vous en dit plus.

Pourquoi évaluer la performance de son site WordPress ?

L’évaluation de la performance d’un site web se déroule dans le cadre d’une démarche appelée audit SEO (Search Engine Optimization). Celui-ci désigne l’analyse partielle ou complète du site visant à comprendre les raisons de défaillance du positionnement d’un site web dans les pages de résultats de recherche. L’analyse de la performance permet d’identifier les points d’amélioration nécessaire pour l’optimisation du site WordPress.

Évaluer la performance de son site web est essentiel pour plusieurs raisons importantes.

Expérience utilisateur (UX)

Une performance optimale du site web garantit une expérience utilisateur fluide. Les utilisateurs sont impatients et sont susceptibles de quitter un site s’il est lent à charger ou s’il présente des problèmes de fonctionnement.

Le saviez-vous ? Les dix premières secondes de la visite d’un internaute sont cruciales. C’est lors de ce délai très court qu’il décide de rester ou non sur votre site web. Malheureusement, la probabilité de départ est très élevée pendant ces 10 premières secondes. Cette probabilité diminue pour les 20 secondes suivantes, mais les utilisateurs sont encore susceptibles de quitter s’ils trouvent que votre site est moins performant ou moins pertinent.

Tout cela pour dire que la durée moyenne d’une session est importante en marketing digital. Elle vous permet de savoir si votre site offre une meilleure expérience de visite aux utilisateurs et s’il est susceptible de générer des engagements.

Référencement (SEO)

Les moteurs de recherche comme Google tiennent compte de la vitesse de chargement des pages et de la responsivité mobile lorsqu’ils classent les sites web dans les résultats de recherche. Un site performant a de meilleures chances de figurer en bonne position dans les résultats de recherche, ce qui peut augmenter sa visibilité en ligne.

La réalisation de l’audit SEO est avantageuse dans la mesure où elle vous permet d’identifier les opportunités d’amélioration de votre site en matière de référencement naturel.

Conversion des visiteurs en clients ou abonnés

Un site rapide et fonctionnel a plus de chances de convertir les visiteurs, les abonnés ou les prospects en clients. En effet, quand les prospects trouvent que le site répond rapidement à leurs besoins, ils sont plus enclins à effectuer des achats ou à s’engager sur votre site.

Réduction du taux de rebond

Les sites lents ou peu performants ont tendance à avoir un taux de rebond élevé. Ce dernier représente le rapport entre les visiteurs qui quittent le site après avoir consulté une seule page et ceux qui y restent pendant un certain temps. En analysant et en améliorant la performance de votre site WordPress, vous réduisez le taux de rebond et vous incitez vos visiteurs à explorer davantage de pages.

Analyse et optimisation continue

L’évaluation de la performance de votre site web WordPress vous permet d’acquérir des données précieuses sur la manière dont les utilisateurs interagissent avec celui-ci. Ces données peuvent être exploitées pour identifier les points à améliorer et pour effectuer des ajustements visant à optimiser l’expérience utilisateur.

Quand faire un audit SEO et analyser la performance de son site WordPress ?

Faire un audit SEO est une étape importante pour évaluer la performance de votre site web en termes de référencement naturel et pour identifier les axes d’amélioration. Découvrez à quel moment analyser la performance de son site WordPress.

Lors du lancement d’un nouveau site web

Avant le lancement officiel de votre site, il est judicieux de réaliser un audit SEO pour s’assurer que les bases du référencement sont bien en place et que le site est prêt à être indexé par les moteurs de recherche.

Changement majeur dans la structure du site

Si vous apportez des modifications importantes à la structure de votre site, comme une refonte, une migration de domaine ou une modification de l’architecture de l’information, un audit SEO est crucial pour garantir que ces changements n’impactent pas négativement le référencement de votre site WordPress.

Baisse soudaine du trafic organique

Si vous constatez une baisse soudaine du trafic organique vers votre site, l’analyse de performance peut vous aider à identifier les causes potentielles de cette baisse et à mettre en place des solutions pour y remédier.

Objectifs de croissance

Si vous avez des objectifs de croissance pour votre site web, que ce soit en termes de trafic, de conversions ou de visibilité en ligne, l’analyse SEO peut vous aider à identifier les opportunités d’amélioration et à élaborer une stratégie pour atteindre ces objectifs.

Changement d’algorithme des moteurs de recherche

Les moteurs de recherche mettent régulièrement à jour leurs algorithmes, ce qui peut avoir un impact sur le classement des sites web. Si un moteur de recherche effectue une mise à jour majeure de son algorithme, il peut être utile de réaliser un audit SEO pour évaluer l’impact de ces changements sur votre site et apporter les ajustements nécessaires.

9 conseils pour évaluer la performance de son site web WordPress

Il existe plusieurs aspects clés à prendre en compte pour évaluer la performance dans le cadre de l’audit SEO d’un site WordPress.

1. Utiliser des indicateurs clés de performance ou KPIs

L’analyse de la performance de n’importe quel site, quel que soit le CMS (Content Management System) utilisé par le développeur, doit se baser sur des indicateurs clés de performance.

Pour le CMS WordPress plus particulièrement, ce système de gestion de contenu propose des plugins qui vous permettant d’avoir accès à un nombre important de données sur les performances de votre site. L’outil Google Search Console vous offre d’ailleurs divers indicateurs de performance, comme la vitesse de chargement, la fluidité des médias (images, vidéos ou autres), le trafic organique, les impressions, les clics et les positions de votre site dans les résultats de recherche.

Outre le Google Search Console, il existe d’autres outils d’analyse importants, comme Google Analytics.

2. Analyser l’indexation du site

L’approche consiste à analyser si toutes les pages importantes de votre site sont indexées par les moteurs de recherche. Assurez-vous qu’il n’y a pas de problèmes d’indexation qui pourraient empêcher certaines pages d’apparaître dans les résultats de recherche.

3. Identifier les mots-clés

Identifiez les mots-clés pour lesquels votre site se classe bien et ceux pour lesquels il pourrait y avoir des opportunités d’amélioration. Assurez-vous que votre contenu cible les mots-clés pertinents pour votre niche et votre public cible.

4. Analyser la qualité du contenu

Évaluez la qualité et la pertinence du contenu de votre site. Assurez-vous qu’il est bien structuré, informatif, original et répond aux besoins et aux questions de votre public cible.

Voici les processus à adopter pour vérifier la qualité du contenu de votre site WordPress : 

  • Fixez les objectifs de votre audit de contenu : pour accroître le taux de conversion ou le taux d’engagement ou autres ;
  • Analyser les liens de contenu en utilisant des outils spécifiques ;
  • Vérifiez la pertinence et la longueur du texte, qui doit avoir au moins 1500 mots, selon la recommandation de Google ;
  • Analyser l’utilisation des mots-clés pertinents ;
  • Vérifiez le champ lexical du contenu, qui doit tourner autour du mot-clé principal.

5. Vérifier la vitesse de chargement du site

La vitesse de chargement est un facteur important pour le référencement et l’expérience utilisateur. Utilisez des outils comme Google PageSpeed Insights pour évaluer la vitesse de chargement de votre site et identifier les problèmes de performance.

6. Analyser l’architecture du site

Vérifiez la structure et la navigation de votre site pour vous assurer qu’elles sont conviviales pour les utilisateurs et les moteurs de recherche. Assurez-vous que votre site est bien organisé, avec des URL cohérentes et une hiérarchie de pages logique.

7. Contrôler les backlinks

Examinez les backlinks vers votre site pour évaluer leur qualité, leur pertinence et leur diversité. Les backlinks provenant de sites de qualité et pertinents vous permettent de renforcer l’autorité de votre site et d’améliorer son classement dans les résultats de recherche.

8. Analyser la compatibilité mobile

Assurez-vous que votre site est optimisé pour les appareils mobiles. Avec un nombre croissant d’utilisateurs accédant aux sites web via des appareils mobiles, la compatibilité mobile est devenue un facteur crucial pour le référencement et l’expérience utilisateur.

9. Faire appel à une agence web spécialisée en audit SEO

Évaluer la performance d’un site WordPress est loin d’être facile. Cette tâche nécessite de l’expertise technique et l’utilisation des outils innovants. En confiant l’audit de référencement naturel de votre site WordPress à un spécialiste du domaine, comme l’agence Pongo, vous bénéficiez d’une expertise plus pointue et des recommandations sur tous les leviers digitaux. C’est le gage de l’obtention d’un trafic important et d’une conversion élevée.

Pongo, l’agence web spécialisée en audit SEO

Pongo est une agence digitale spécialisée en audit SEO. Nous mettons notre expertise à votre service pour l’analyse complète de votre site web WordPress. A travers ce service, nous identifions les opportunités d’amélioration de votre site et appliquons les solutions correctrices afin de rendre votre site plus performant et plus engageant. Nous excellons dans le domaine de l’Inbound marketing. Nous saurons ainsi adopter les bonnes stratégies pour vous aider à atteindre vos objectifs digitaux.

Contactez-nous pour démarrer une collaboration avec l’agence Pongo, ou pour obtenir des informations supplémentaires sur nos prestations.

Le monde du digital devient de plus en plus concurrentiel depuis l’avènement du SEO. En effet, chacun cherche à améliorer son site web pour gagner en visibilité. En effet,  être visible sur les moteurs de recherche et générer de l’engagement, c’est bien. Mais obtenir une conversion est l’objectif ultime. Ainsi, pour une stratégie webmarketing réussie, il ne suffit pas de travailler votre contenu pour les moteurs de recherche. Vous devez aussi l’améliorer pour les lecteurs.

Notez que les utilisateurs passent en moyenne seulement entre 45 et 54 secondes sur un site web, une durée qui varie selon votre secteur d’activité. Alors, comment créer un marketing de contenu engageant qui convertit sur WordPress ? Retrouvez dans ce guide tous nos conseils.

Engagement et conversion : définitions

« Engagement » et « conversion » sont deux termes souvent utilisés dans le domaine du marketing digital.

Qu’est-ce qu’un engagement en marketing digital ?

Il s’agit des prédispositions des internautes à interagir avec votre contenu WordPress. Un engagement peut se présenter sous divers niveaux :

  • L’engagement simple : votre contenu WordPress intéresse l’internaute et il y consacre plus de temps pour la lecture ou le visionnage. Son niveau d’engagement se mesure avec divers types d’indicateurs de performance (KPIs), comme le taux de rebond ou la durée de la session ;
  • L’engagement par l’action : l’internaute ne se contente pas de lire vos articles ou de voir vos produits. Il fait une action, en s’abonnant, par exemple, à votre newsletter, en cliquant sur votre lien, en demandant une information, ou encore en  achetant ;
  • L’engagement viral : l’internaute devient votre ambassadeur de marque. Il véhicule votre image auprès de ses proches, sur les réseaux sociaux et/ou à travers des avis clients.

La conversion : qu’est-ce que c’est ?

En marketing digital, la conversion correspond à l’action que vous attendez de vos visiteurs sur votre site web ou votre blog. Cette action se mesure avec le « taux de conversion », un ratio entre le nombre des personnes qui ont fait une action sur votre plateforme et le nombre de personnes total ayant passé sur celle-ci.

Le taux de conversion s’utilise pour mesurer la rentabilité d’une action et l’efficacité d’une campagne, dans le cadre d’une démarche de lead nurturing.

La conversion peut se présenter de diverses manières : clic sur un lien ou sur une publicité en ligne, téléchargement d’une application, inscription à une newsletter, création d’un compte ou ajout d’un produit ou d’un service à un panier virtuel.

Pourquoi créer un contenu engageant qui convertit sur WordPress ?

Il faut capitaliser sur le contenu WordPress si vous souhaitez garantir la réussite de votre campagne marketing. Avec un contenu de mauvaise qualité, non seulement votre site risque d’être mal référencé par les moteurs de recherche, mais il va aussi obtenir un taux de rebond élevé (bounce rate).

Il s’agit d’un indicateur marketing représentant le taux de visiteurs qui passent sur votre site puis le quittent sans faire aucune action. Dans la majorité des cas, un taux de rebond élevé est dû au manque de pertinence ou de clarté du contenu. Dans ces conditions, il est difficile d’obtenir un taux de conversion élevé et de générer des ventes.

Quelles astuces pour créer un contenu engageant qui convertit sur WordPress ?

Pour créer un contenu engageant sur WordPress, vous devez, avant tout, déterminer les attentes de votre public cible.

1.  Analysez les attentes de votre public cible

Avant la création d’un contenu, assurez-vous d’avoir compris les attentes de votre public cible. Aujourd’hui, les internautes cherchent des solutions ou des informations de plus en plus personnalisées pour résoudre leurs préoccupations ou pour répondre à leurs questions. En analysant d’une manière approfondie leurs attentes, vous serez en mesure de créer un contenu qui suscite leurs intérêts.

2.  Fixez vos objectifs

Une fois les attentes de votre public cible définies, fixez vos objectifs. Pourquoi souhaitez-vous créer ce contenu ? Pour générer des leads ? Pour gagner du trafic ? Pour augmenter votre taux de conversion ? Pour obtenir des partages sur les réseaux sociaux ? Une fois que vos objectifs sont définis d’une manière précise, vous pouvez entamer votre création de contenu.

3.  Diversifiez votre contenu

S’il est très courant d’ajouter des articles et des vidéos sur un site internet WordPress, il ne faut pas s’en contenter. D’autres types de contenu peuvent aussi susciter l’engagement des visiteurs, comme les infographies (statistiques, explication, ou autres). En diversifiant vos contenus, vous élargissez votre public cible et ainsi votre audience.

4.  Optimisez le référencement naturel de votre contenu

Même si vous parvenez à créer des pages pertinentes, celles-ci ne parviendront pas à atteindre leur public cible tant qu’elles ne sont pas optimisées pour les moteurs de recherche. Alors, pensez à travailler le SEO (Search Engine Optimization) ou le référencement naturel du contenu de votre site WordPress.

Pour cela, voici nos conseils :

  • Faire des recherches de mots-clés et n’utiliser que les plus pertinents ;
  • Optimiser les balises et les URLs ;
  • Assurer un contenu de qualité, en veillant notamment à sa lisibilité et à sa longueur ;
  • Ajouter des images et des balises « Alt » pour chaque image ;
  • Ajouter des liens de redirections.

Un contenu bien référencé permet à votre site WordPress de décrocher une bonne position dans les pages de résultats de recherche (SERPs) et de gagner en visibilité.

5.  Mettez en avant votre contenu

Après la création de votre contenu, pensez à le promouvoir afin d’optimiser sa visibilité. Pour y procéder, de nombreuses possibilités s’offrent à vous, comme :

  • Le recours aux campagnes payantes, appelées également SEA (Search Engine Advertising) ;
  • Le partage de vos contenus sur les réseaux sociaux : cette option vous permet de générer plus de trafic et d’engagement.

Comment créer des articles engageants qui convertissent sur WordPress ?

Pour créer des articles engageants qui convertissent sur votre blog, site vitrine ou site e-commerce WordPress, voici nos conseils :

  • Rassemblez les mots-clés pertinents ;
  • Créez un titre percutant ;
  • Commencez la rédaction en gardant votre internaute cible en tête et en insérant les mots-clés ;
  • Améliorez la lisibilité et le référencement naturel de votre article ;
  •  Incitez votre public cible à s’engager ou à faire une action, en insérant un CTA clair (call to action ou appel à l’action) ;
  • Illustrez votre article avec des images captivantes ;
  • Publiez au bon moment.

Quel type de contenu créer pour susciter l’engagement sur WordPress ?

Pour réaliser un contenu engageant qui convertit, il faut miser sur un bon format. En effet, un mauvais choix de format est souvent la cause d’un taux d’engagement et de conversion très bas. Avant de créer votre contenu, posez-vous la question : quel est le meilleur format pour diffuser mon contenu ? Une vidéo ? Un article ? Une image ?

Un article informatif

Vous pouvez présenter votre contenu sous forme d’un article de blog WordPress, d’une liste, d’un tutoriel, d’un article d’opinion, d’une foire aux questions ou FAQ, d’un guide, d’une fiche de produits… L’avantage de ce format est qu’il permet de diffuser efficacement des informations pour les passionnés de lecture ou non. De plus, les moteurs de recherche aiment les articles informatifs.

L’infographie

Pour susciter l’engagement et la conversion sur WordPress, vous pouvez également présenter votre contenu sous forme d’une image ou d’une photo. Il s’agit d’une solution rapide et efficace pour diffuser une information.

La vidéo

En matière de marketing digital, la vidéo est l’un des formats les plus prisés. En effet, elle a l’atout d’être percutante et persuasive. D’ailleurs, la plupart des internautes aiment regarder une vidéo plutôt que lire des articles. Découvrez comment créer de l’engagement avec un contenu vidéo.

Création de contenu engageant : quelles sont les fonctionnalités proposées par le CMS WordPress ?

Pour créer un contenu engageant qui convertit sur WordPress, pensez à explorer les fonctionnalités offertes par ce CMS (Content Management System). Parmi celles-ci, on peut citer :

  • Les fonctionnalités de publication : WordPress permet de créer par un simple clic divers types de pages et d’insérer des médias (photos ou vidéos) ;
  • Les solutions de gestion de contenu : le système intègre également des fonctionnalités qui permettent de créer des brouillons, de réviser les publications, de planifier la publication ;
  • Les fonctionnalités d’optimisation SEO : pour améliorer la visibilité de votre contenu et pour générer du trafic et de l’engagement, vous pouvez ajouter des plugins SEO sur le CMS. Ces outils proposent des fonctionnalités intéressantes, comme des propositions de titres, de méta-descriptions, d’URLs, ou autres ;
  • Les commentaires intégrés : le CMS WordPress vous donne la possibilité de créer des champs dédiés aux commentaires afin que vos visiteurs puissent réagir ;
  • Les fonctionnalités extensibles : grâce à des plugins, vous pouvez doter votre CMS de fonctionnalités supplémentaires, comme l’ajout des forums, des formulaires ou des boutons d’abonnement à votre newsletter.

Faites appel à un expert pour optimiser vos contenus sur WordPress

Pour offrir un contenu engageant qui convertit sur WordPress, faites appel à Pongo. Nous sommes votre allié pour la réussite de votre stratégie d’inbound marketing sur WordPress. Nous sommes à même d’offrir à votre site web un contenu qui vous permet d’attirer naturellement des prospects, qui les transforme en clients et qui les fidélise. Fort de notre équipe pluridisciplinaire et de notre expertise WordPress, nous sommes à votre disposition pour répondre à tous vos besoins. Contactez-nous pour un devis personnalisé.

WordPress est l’un des systèmes de gestion de contenu (CMS) les plus populaires au monde, avec plus de 40% des sites web qui l’utilisent. Il offre de nombreuses fonctionnalités et possibilités pour créer et gérer un blog facilement et efficacement. Mais avoir un blog WordPress ne suffit pas pour attirer des visiteurs et les fidéliser. Il faut aussi optimiser son référencement naturel (SEO) pour se positionner sur les mots clés pertinents et se démarquer de la concurrence.

Le SEO est l’ensemble des techniques qui visent à améliorer la visibilité d’un site web sur les moteurs de recherche, comme Google ou Bing. Il repose sur trois piliers : la technique, le contenu et la popularité. Le SEO est un processus continu qui nécessite une veille et une adaptation constantes aux évolutions des algorithmes des moteurs de recherche. Parmi ces évolutions, on peut citer l’importance croissante de l’optimisation sémantique et de l’EEAT.

L’optimisation sémantique consiste à enrichir le contenu d’un site web avec des mots clés et des expressions connexes, qui permettent aux moteurs de recherche de comprendre le sujet et l’intention du site web. L’EEAT, qui signifie Experience, Expertise, Authoritativeness, et Trustworthiness (Expérience, Expertise, Autorité et Fiabilité), est un critère utilisé par Google pour évaluer la qualité et la crédibilité d’un contenu en ligne, en se basant sur les signaux internes (contenu, structure, design, etc.) et externes (liens, avis, réseaux sociaux, etc.).

1. Choisissez un nom de domaine pertinent et facile à mémoriser

Le nom de domaine est l’adresse de votre blog WordPress sur le web. Il doit être pertinent, facile à mémoriser et à écrire, et contenir dans l’idéal le mot clé principal de votre blog. Par exemple, si votre blog parle de recettes végétariennes, vous pouvez choisir un nom de domaine comme « recettes-veggie.com » ou « veggie-blog.com ». Évitez les noms de domaine trop longs, avec des tirets, des chiffres ou des caractères spéciaux, qui peuvent nuire à votre SEO et à votre image de marque.

2. Installez un thème WordPress adapté et responsive

Le thème WordPress est l’habillage graphique de votre blog. Il doit être adapté à votre thématique, à votre cible et à vos objectifs. Il doit aussi être responsive, c’est-à-dire qu’il doit s’adapter à la taille et à la résolution de l’écran de l’utilisateur, que ce soit sur ordinateur, tablette ou smartphone. Un thème WordPress responsive améliore l’expérience utilisateur, le temps de chargement et le SEO de votre blog. Vous pouvez choisir un thème WordPress gratuit ou payant, en fonction de vos besoins et de votre budget. Veillez à ce que le thème soit compatible avec les dernières versions de WordPress, qu’il soit régulièrement mis à jour et qu’il respecte les bonnes pratiques du web.

3. Installez les plugins WordPress indispensables pour le SEO

Les plugins WordPress sont des extensions qui ajoutent des fonctionnalités à votre blog. Il en existe des milliers, pour tous les usages et tous les goûts. Pour le SEO, il y a quelques plugins WordPress indispensables que vous devez installer sur votre blog, comme :

  • Yoast SEO : c’est le plugin WordPress le plus populaire pour le SEO. Il vous permet de gérer facilement les aspects techniques et éditoriaux du SEO, comme les balises meta, les sitemaps, les permaliens, le contenu dupliqué, etc. Il vous donne aussi des conseils pour optimiser le contenu de vos articles, en fonction du mot clé ciblé.
  • WP Rocket : c’est un plugin WordPress qui vous permet d’améliorer la vitesse de chargement de votre blog, en optimisant le cache, la compression, le lazy loading, etc. La vitesse de chargement est un facteur clé pour le SEO, car elle influe sur le taux de rebond, le temps passé sur le site et la satisfaction des utilisateurs.
  • Akismet : c’est un plugin WordPress qui vous permet de lutter contre le spam, en filtrant les commentaires indésirables sur votre blog. Le spam peut nuire à votre SEO, en diluant la pertinence de votre contenu, en augmentant le taux de rebond et en affectant votre réputation.

4. Faites une recherche de mots clés approfondie

Les mots clés sont les termes que les internautes saisissent dans les moteurs de recherche pour trouver des informations. Ils sont essentiels pour le SEO, car ils permettent de définir le sujet et l’intention de votre blog, et de vous positionner sur les requêtes pertinentes. Pour faire une recherche de mots clés approfondie, vous devez :

  • Identifier votre thématique principale et vos sous-thématiques, en fonction de votre domaine d’expertise, de votre cible et de vos objectifs.
  • Utiliser des outils de recherche de mots clés, comme Google Keyword Planner, Ubersuggest ou SEMrush, pour trouver des mots clés pertinents, populaires et peu concurrentiels, en rapport avec votre thématique.
  • Analyser la concurrence, en regardant les sites web qui se positionnent sur les mots clés que vous visez, et en évaluant leur niveau de qualité, de pertinence et d’autorité.
  • Sélectionner les mots clés les plus adaptés à votre blog, en fonction de leur volume de recherche, de leur difficulté et de leur intention. Vous devez choisir un mot clé principal pour votre blog, et des mots clés secondaires pour chaque article.

5. Rédigez du contenu de qualité, original et optimisé

Le contenu est le cœur de votre blog WordPress. Il doit être de qualité, original et optimisé pour le SEO, pour attirer et fidéliser les visiteurs, et pour les convertir en clients. Pour rédiger du contenu de qualité, original et optimisé, vous devez :

  • Respecter les règles de base de la rédaction de contenu pour le web, comme la lisibilité, la clarté, la concision ou encore la cohérence.
  • Structurer votre contenu avec des titres H1, H2 et H3, qui contiennent les mots clés ciblés et qui facilitent la lecture et la compréhension.
  • Utiliser des balises méta-titre et méta-description, qui résument le contenu de votre page et qui incitent les internautes à cliquer sur votre lien dans les résultats de recherche.
  • Intégrer des mots clés et des expressions connexes, qui enrichissent le champ sémantique de votre contenu et qui permettent aux moteurs de recherche de mieux comprendre le sujet et l’intention de votre page.
  • Ajouter des liens internes et externes, qui renforcent la pertinence et l’autorité de votre contenu, et qui améliorent la navigation et l’expérience utilisateur.
  • Insérer des images, des vidéos, des infographies pour illustrer et compléter votre contenu. Elles augmentent l’engagement et le temps passé sur votre page.
  • Publier du contenu régulièrement, en fonction de votre calendrier éditorial et en tenant compte de l’actualité et des tendances de votre secteur.

6. Créez une newsletter et une liste d’abonnés

La newsletter est un outil efficace pour fidéliser vos visiteurs, les informer de vos nouveautés, les inciter à revenir sur votre blog et les convertir en clients. Pour créer une newsletter et une liste d’abonnés, vous devez :

  • Utiliser un outil de création et de gestion de newsletter, comme Mailchimp, Brevo ou Aweber, qui permettent
    • de créer des formulaires d’inscription,
    • de personnaliser vos emails,
    • de segmenter vos contacts,
    • de mesurer vos performances.
  • Proposer une offre attractive, comme un ebook, un guide ou un webinar, qui incite les visiteurs à s’inscrire à votre newsletter en échange de leur adresse email.
  • Envoyer des newsletters régulièrement, en fonction de la fréquence que vous avez définie, et en respectant les bonnes pratiques de l’email marketing, comme le choix du sujet, du contenu, du design et du moment d’envoi.

7. Soignez votre présence sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont des leviers puissants pour augmenter la visibilité de votre blog WordPress, en touchant une audience plus large, en générant du trafic, en créant de l’engagement et en renforçant votre notoriété. Pour soigner votre présence sur les réseaux sociaux, vous devez :

  • Choisir les réseaux sociaux les plus adaptés à votre thématique, à votre cible et à vos objectifs. Par exemple, si votre blog parle de mode, vous pouvez privilégier Instagram, Pinterest ou TikTok, qui sont des réseaux sociaux visuels.
  • Créer des profils et des pages attractifs, qui reflètent votre identité visuelle, votre ton de voix et votre proposition de valeur.
  • Partager du contenu de qualité, original et varié, qui apporte de la valeur ajoutée à votre audience, et qui incite à l’interaction, au partage et à la recommandation. Vous pouvez partager vos articles de blog, mais aussi des images, des vidéos, des stories, des sondages, des quiz, etc.
  • Interagir avec votre communauté, en répondant aux commentaires, aux messages, aux mentions, etc., et en remerciant vos abonnés, vos fans, vos ambassadeurs, etc.
  • Utiliser des outils de gestion et d’analyse des réseaux sociaux, comme Buffer, Hootsuite ou Sprout Social, qui vous permettent de planifier vos publications, de gérer vos interactions, de mesurer vos résultats, etc.

8. Faites du guest blogging

Le guest blogging consiste à publier des articles sur d’autres blogs, en rapport avec votre thématique, et en incluant un lien vers votre blog. Le guest blogging présente de nombreux avantages pour le SEO, comme :

  • Augmenter votre popularité, en obtenant des liens de qualité, qui renforcent votre autorité et votre crédibilité aux yeux des moteurs de recherche et des internautes.
  • Accroître votre visibilité, en touchant une nouvelle audience, qui peut être intéressée par votre contenu et qui peut visiter votre blog.
  • Développer votre réseau, en nouant des relations avec d’autres blogueurs, qui peuvent devenir des partenaires, des clients, des influenceurs, etc.

Pour faire du guest blogging, vous devez :

  • Identifier les blogs qui acceptent les articles invités, en utilisant des mots clés comme “write for us”, “guest post”, “contribute”, etc., ou en utilisant des plateformes comme Guest Post Tracker, Guest Blogging Pro ou My Blog Guest.
  • Sélectionner les blogs qui sont pertinents, populaires et de qualité, en vérifiant leur thématique, leur audience, leur trafic, leur autorité, etc.
  • Proposer des sujets d’articles originaux, intéressants et utiles, qui apportent de la valeur ajoutée aux lecteurs du blog hôte, et qui sont en lien avec votre blog.
  • Rédiger des articles de qualité, optimisés pour le SEO, et qui respectent les consignes du blog hôte, comme la longueur, le format, le ton, etc.
  • Inclure un lien vers votre blog, dans le corps ou dans la biographie de l’article, en utilisant un texte d’ancrage pertinent et naturel.
  • Promouvoir votre article, en le partageant sur vos réseaux sociaux, en l’envoyant à votre newsletter, en le mentionnant sur votre blog, etc.
  • Suivre les résultats, en mesurant le trafic, les conversions, les interactions, etc., générés par votre article.

9. Faites des partenariats avec des influenceurs

Les influenceurs sont des personnes qui ont une forte notoriété et une grande influence sur les réseaux sociaux, dans un domaine particulier. Ils peuvent être des blogueurs, des youtubeurs, des instagrammeurs, des podcasteurs, etc. Faire des partenariats avec des influenceurs peut vous aider à améliorer la visibilité de votre blog WordPress, en vous permettant de :

  • Bénéficier de leur audience, qui est souvent large, fidèle et engagée, et qui peut être intéressée par votre blog.
  • Profiter de leur crédibilité, qui est souvent élevée, et qui peut renforcer votre image de marque et votre confiance.
  • Créer du contenu de qualité, original et varié, qui peut attirer et fidéliser les visiteurs de votre blog.

Pour faire des partenariats avec des influenceurs, vous devez identifier les influenceurs qui sont pertinents, populaires et de qualité, en utilisant des outils comme BuzzSumo, Klear ou Upfluence, ou en faisant des recherches sur les réseaux sociaux, en fonction de votre thématique.

10. Mesurez et optimisez votre SEO en continu

Le SEO est un processus continu, qui nécessite une veille et une adaptation constantes aux évolutions des algorithmes des moteurs de recherche, aux besoins et aux comportements des internautes, et à la concurrence. Pour mesurer et optimiser votre SEO en continu, vous devez :

  • Utiliser des outils de suivi et d’analyse du SEO comme Google Search Console, Google Analytics ou SEMrush, qui vous permettent de mesurer la performance de votre blog WordPress, comme le trafic, le positionnement et la conversion.
  • Identifier les points forts et les points faibles de votre SEO, en analysant les indicateurs clés, comme le taux de clic, le taux de rebond, le temps passé sur le site, etc., et en comparant vos résultats avec ceux de vos concurrents.
  • Apporter des améliorations à votre SEO, en corrigeant les erreurs techniques, en optimisant le contenu, en renforçant la popularité, etc., et en testant l’impact de vos actions sur votre visibilité et votre trafic.
  • Restez informé des tendances et des bonnes pratiques du SEO, en suivant les actualités et les recommandations des moteurs de recherche, des experts et des blogueurs du secteur, et en vous formant régulièrement aux nouvelles techniques et aux nouveaux outils du SEO.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour améliorer la visibilité de votre blog WordPress. En appliquant ces conseils, vous pourrez augmenter votre trafic, votre notoriété et votre chiffre d’affaires, et vous faire une place de choix dans votre niche. N’attendez plus, lancez-vous !

WordPress 5.5 a été publié plus tôt aujourd’hui, et il s’agit de la deuxième version majeure de 2020. Cette nouvelle version est proposée avec tout un lot d’améliorations, dont plusieurs sont axées autour de l’éditeur de blocs. Il comprend également quelques fonctionnalités tant attendues qui font leurs débuts avec cette version.

 

Penser à effectuer une sauvegarde au préalable

Dans cet article, nous allons voir quelles sont les nouveautés apportées dans WordPress 5.5, et quelles fonctionnalités vous devriez essayer après la mise à jour de vos sites Web. WordPress 5.5 est une version majeure, et à moins que vous ne soyez sur un service d’hébergement WordPress hébergée, vous devrez lancer manuellement la mise à jour. Toutefois, n’oubliez pas de créer une sauvegarde WordPress complète avant de commencer la mise à jour.

 

Amélioration de l’éditeur de blocs dans WordPress 5.5

L’éditeur de blocs est l’endroit où vous passez la plupart de votre temps à créer du contenu pour votre blog WordPress. Il a été régulièrement maintenu et chaque version de WordPress apporte des améliorations à l’éditeur de bloc. WordPress 5.5 apporte quelques changements significatifs pour vous aider à utiliser l’éditeur de bloc plus efficacement.

 

Répertoire de blocs intégré

WordPress 5.5 est désormais livré avec un répertoire de blocs intégré. Cela signifie que si vous souhaitez ajouter un bloc qui n’est pas disponible sur votre site, vous verrez automatiquement les suggestions du répertoire de blocs. Le répertoire de blocs est essentiellement une collection de plugins WordPress qui vous permettent d’ajouter différents types de blocs à votre site. Cela n’inclut pas les plugins de bibliothèque de blocs qui sont emballés avec plusieurs blocs WordPress utiles que vous pouvez utiliser tout de suite en installant un seul plugin.

 

Modifications de l’interface utilisateur dans l’éditeur de blocs

L’amélioration visuelle de l’éditeur de bloc est sans doute la chose la plus notable dans WordPress 5.5. Les bordures et la mise en surbrillance sont améliorées pour rendre l’éditeur de blocs plus accessible. L’option « Ajouter un nouveau bloc »/bouton (+) est maintenant plus visible et ressemble plus à un bouton avec un fond noir.

 

Modifier les images à l’intérieur de l’éditeur de bloc

WordPress 5.5 permet aux utilisateurs d’éditer des images à l’intérieur de l’éditeur de bloc. Vous pouvez ajuster la hauteur de l’image, la largeur, le rapport d’aspect, le recadrage et la rotation sans quitter l’éditeur de publication. Bien sûr, vous pouvez toujours effectuer l’édition d’image de base dans la bibliothèque multimédia ainsi. Cependant, l’édition d’image en ligne aidera désormais les nouveaux utilisateurs à découvrir facilement ces options d’édition intégrées.

 

Présentation de modèles de blocs dans WordPress 5.5

L’éditeur de blocs avait déjà des blocs et des groupes réutilisables qui permettaient aux utilisateurs d’enregistrer les blocs les plus couramment utilisés et de les réutiliser. WordPress 5.5 ajoute une nouvelle fonctionnalité appelée bloc de modèles. Ce sont des blocs couramment utilisés avec des paramètres préconfigurés que vous pouvez ajouter instantanément.

Cela vous permet de créer rapidement des mises en page tout en maintenant la cohérence dans le style sur votre site web. Il y en a quelques-uns déjà disponibles en 5.5. D’autres arriveront alors que les thèmes WordPress et les plugins enregistrent leurs propres modèles de blocs.

 

Amélioration de la navigation et du mouvement des blocs

Un problème commun avec lequel de nombreux débutants ont lutté est la navigation par bloc. En particulier si vous utilisez des blocs imbriqués comme des colonnes ou des groupes, il est devenu un peu difficile de sélectionner le bloc parent ou de déplacer un élément enfant à l’intérieur.

WordPress 5.5 est maintenant livré avec une bien meilleure navigation par blocs, ce qui facilite la sélection d’un bloc parent ou d’un élément imbriqué à l’intérieur. Vous pouvez également déplacer des blocs en saisissant la poignée et les glisser-déposer.

 

Mise à jour automatique de votre thème WordPress et Plugins

WordPress 5.5 fait un grand bond vers la sécurité en introduisant des mises à jour automatiques pour les plugins et les thèmes WordPress. Vous pouvez maintenant simplement aller à la page Plugins et activer les mises à jour automatiques pour tout plugin WordPress que vous avez installé sur votre site. Vous pouvez également faire la même chose pour les thèmes WordPress. Il suffit d’aller à la page Apparence « Thèmes et cliquez sur un thème pour le sélectionner. Dans la fenêtre contextuelle présentation du thème, vous trouverez l’option permettant d’activer les mises à jour automatiques pour ce thème.

Cette fonctionnalité était déjà disponible dans WordPress, mais vous deviez modifier la configuration de WordPress ou utiliser un plugin tiers pour gérer les mises à jour automatiques. Avec WordPress 5.5, il est beaucoup plus facile de s’assurer que vos sites Web sont toujours en cours d’exécution sur le dernier code.

 

Mettre à jour les plugins en téléchargeant une nouvelle version

Normalement, vous mettez à jour les plugins WordPress avec des mises à jour automatiques ou en cliquant sur la notification de mise à jour. Cependant, vous devrez parfois mettre à jour un plugin manuellement. Dans ce cas, votre seule option était d’utiliser un client FTP pour télécharger la nouvelle version. WordPress 5.5 a corrigé ce problème et maintenant vous pouvez simplement aller aux Plugins Ajouter une nouvelle page et télécharger la nouvelle version comme vous le feriez télécharger un nouveau fichier zip plugin.

WordPress détectera automatiquement que vous avez déjà ce plugin installé et le nouveau fichier contient une version différente. Il vous permettra ensuite de « remplacer la version actuelle par la version téléchargée ».

 

Vous pouvez faire la même chose pour les thèmes. Il suffit d’aller à la page Apparence « Thèmes, puis cliquez sur le bouton » Ajouter un nouveau « en haut. Après cela, cliquez sur le bouton Télécharger le thème pour télécharger votre fichier zip thème. WordPress détectera automatiquement le thème existant et vous donnera la possibilité de “remplacer le courant par la version téléchargée”.

 

Chargement lent des les images

WordPress 5.5 est toutefois un grand paresseux au niveau du chargement des images sur votre site web. Cela signifie qu’il ne chargera que les images visibles par l’utilisateur à l’écran et retardera le chargement d’autres images. WordPress en fait maintenant une fonctionnalité par défaut pour tous les sites en ajoutant l’attribut “loading” à la balise img. Cet attribut est pris en charge par tous les navigateurs Web modernes (sauf Safari).

Cela améliore considérablement la vitesse et les performances de votre site web. C’est également bon pour les sociétés d’hébergement WordPress, les FAI et l’ensemble des interwebs.

WordPress alimente plus de 35 % de tous les sites Web sur internet cette amélioration majeure de la vitesse permettra d’économiser beaucoup de bande passante, de ressources serveur et d’électricité.

 

Les sitemaps XML par défaut dans WordPress

WordPress 5.5 va maintenant publier automatiquement des sitemaps XML pour votre site web. Un sitemap XML est un fichier qui répertorie tout le contenu de votre site Web au format XML. Cela aide les moteurs de recherche comme Google à découvrir et indexer facilement votre contenu. Les Sitemaps sont une partie cruciale du référencement WordPress et cette fonctionnalité aiderait de nombreux débutants qui ne suivent pas les meilleures pratiques de référencement.

Cependant, les Sitemaps XML WordPress par défaut sont assez limitées dans les fonctionnalités et les fonctionnalités. C’est pourquoi les deux meilleurs plugins SEO WordPress, All in One SEO et Yoast SEO continueront à fournir leurs propres sitemaps XML. Si vous utilisez déjà un plugin SEO ou un plugin Sitemaps, vous n’avez rien à faire. Ces plugins désactiveront automatiquement les sitemaps XML WordPress par défaut.

 

Sous le capot des changements dans WordPress 5.5

Les thèmes WordPress utilisant get_custom_logo() ou the_custom_logo () n’ajouteront pas de lien vers la page d’accueil lorsque la page d’accueil est affichée. Les développeurs de thèmes peuvent maintenant passer des arguments entre les fichiers de modèle. Les développeurs peuvent maintenant définir des termes par défaut pour les taxonomies personnalisées. WordPress 5.5 inclut des bibliothèques externes mises à jour comme phpMailer, SimplePie, Twemoji, et plus encore.

Les développeurs peuvent contrôler les options de mise à jour automatique en les désactivant, en les activant ou en les bloquant sélectivement pour des plugins ou des thèmes spécifiques.

 

Dashicons sera mis à jour et comprendra 65 nouvelles icônes

WordPress 5.5 viendra avec la possibilité de rechercher plus efficacement les problèmes de compatibilité PHP. Nous espérons que cet article vous a aidé à apprendre ce qui est nouveau dans WordPress 5.5. Nous sommes particulièrement enthousiasmés par le chargement paresseux des images et les changements d’éditeur de blocs. Quelle est votre fonctionnalité préférée dans WordPress 5.5 ?

Alimentant plus de 30 % de tous les sites Web existants sur Internet, WordPress a certainement parcouru un long chemin depuis sa sortie le 27 mai 2003, par Matt Mullenweg et Mike Little. WordPress continue de croître, à son rythme, mais magnifiquement.

 

WordPress – un bon choix pour atteindre ses objectifs SEO ?

Et en parlant de croissance, cette dernière décennie a vu une augmentation considérable de l’importance accordée au référencement. Afin de rendre les entreprises plus visibles, et dans une quête de rester au sommet des pages de résultats des moteurs de recherche (SERP), les particuliers et les marques s’appuient sur des plateformes de création de sites Web alimentées par le référencement. WordPress est certainement l’un des choix préférés. Mais la question est de savoir si c’est un bon choix pour atteindre les objectifs de référencement que vous essayez d’atteindre. Alors, découvrons ce que WordPress a à offrir.

 

Une optimisation qui se fait en un claquement de doigts

Ce qui fait de WordPress un excellent choix pour vos objectifs de référencement c’est sa configuration rapide. En outre, lorsque vous êtes connecté au le tableau de bord de votre site et que vous remplissez les champs SEO de l’éditeur de vos messages, vous pouvez être sûr que tout se fera plutôt rapidement. Si vous êtes nouveau sur les blogs, vous prendrez certainement votre temps pour vous habituer aux champs qui vous invitent à ajouter la « Meta description », « Tags et Catégories », « Meta Data », « Keywords », « Excerpt », etc. Une fois que vous êtes là, l’optimisation se fera véritablement en un claquement de doigts. Si vous êtes en mesure de gagner du temps là-bas, vous allez créer un meilleur contenu, ce qui est toujours un pas en avant dans votre voyage d’optimisation de contenu.

 

URL conviviale pour les moteurs de recherche

Aussi connue sous le nom permalien, l’URL choisie pour vos messages de site web est un déterminant crucial de la façon dont les moteurs de recherche percevront votre contenu.  Si votre URL contient le mot-clé cible de votre contenu, c’est certainement la cerise sur le gâteau. Avec WordPress, vous pouvez choisir de garder le permalien généré, qui est basé sur un numéro d’identification, ou vous pouvez créer votre propre URL. Juste avant de publier votre message via votre éditeur WordPress, vous pouvez choisir de personnaliser le permalien selon le résumé du message. C’est un excellent booster de référencement car les visiteurs ainsi que les moteurs de recherche seront mieux en mesure de comprendre à quoi s’attendre avant même de commencer à parcourir le contenu du post.

 

Plugins SEO super puissants

Si vous connaissez quelqu’un qui est un fanatique de WordPress, nous parions que vous les avez entendu dire combien les plugins WordPress sont impressionnants. Dans le cas du référencement, le développement est similaire. Le plugin SEO Yoast et le plugin pack SEO tout-en-un sont les leaders incontestés du marché en matière de référencement WordPress. Leurs versions premium offrent un ensemble de fonctionnalités encore plus puissantes que les versions gratuites. Voici quelques fonctionnalités incroyables offertes par les versions gratuites de chacun d’entre eux.

 

Yoast SEO

  • Écrire du contenu qui envoie du lourd
  • Offre un contrôle total sur la chapelure du site
  • Aperçu Snippet
  • Aperçu Google
  • Fonctionnalités avancées de Sitemaps XML
  • Url canonique
  • Vérification de la lisibilité

 

All-in-One SEO

  • Peaufinez vos optimisations SEO
  • Sitemap XML support
  • Image XML Sitemap pour le référencement d’image
  • Assistance Google AMP et assistance Google Analytics
  • URL Canoniques Avancées
  • Intégration SEO pour les sites de commerce électronique, y compris WooCommerce
  • Balises META automatiques

 

Optimisation servie sur un plateau généreux

Un autre avantage de WordPress en tant que facilitateur SEO c’est sa générosité lorsque vous utilisez ses plugins SEO puissants. Si vous êtes juste un débutant, vous pouvez toujours tout gérer par vous-même grâce à des directives et des tutoriels fournis. Vous pouvez consulter les constructeurs de sites web offerts par d’autres plateformes pour faire une étude comparative de la complexité des tâches impliquées. Les fonctions de plugin très descriptives vous aident à comprendre ce qui se passe où. Si vous heurtez un rocher, vous pouvez toujours vous diriger vers le Codex WordPress pour en savoir plus.

 

Fonctionnalités et plugins de partage automatique

Pour compléter vos efforts de référencement à travers le tableau de bord, vous devez vous assurer que vous commercialisez vos mises à jour de site Web bien et en temps opportun. Cela implique de partager ces mises à jour via vos canaux de médias sociaux afin que vos abonnés puissent rester en contact et avoir une idée de tout ce qui se passe avec votre site web et votre entreprise.

 

Cependant, avec l’abondance des réseaux sociaux, l’exécution manuelle de ces mises à jour peut prendre beaucoup de temps. Des plugins supplémentaires à partir du référentiel WordPress peuvent vous aider à partager automatiquement les mises à jour de votre site avec le public.

Certains de ces plugins de partage de médias sociaux sont :

  • Sassy Social Share
  • Blog2Social: Social Media Auto Post & Scheduler
  • Revive Old Posts
  • Social Auto Poster – Plugin WordPress Premium.

Les développeurs de Google et de Yoast collaborent avec d’autres contributeurs sur une proposition visant à ajouter XML sitemaps au cœur de WordPress. Cette capacité a traditionnellement été gérée par des plugins, qui fournissent une variété d’implémentations. Le but de ce nouveau projet de fonctionnalité est d’envoyer des sitemaps XML de base dans core tout en fournissant une API Sitemaps XML pour les développeurs de plugin à étendre. Il s’agirait également mettre à jour les fichiers de WordPress robots.txt faisant référence à l’index du Plan du site.

 

Les plans des collaborateurs de Yoast et Google

Thierry Muller, responsable du programme de relations avec les développeurs chez Google, a publié les détails des plans des collaborateurs sur WordPress.org. Les sitemaps inclus dans core seraient activés par défaut et indexeraient le contenu suivant :

  • Page d’accueil
  • Les Posts de la page
  • Types de postes de base (Pages et postes)
  • Types De Postes Personnalisés
  • Taxonomies de base (Tags et catégories)
  • Custom Taxonomies
  • Utilisateurs (Auteurs)

Bien que les contributeurs WordPress aient eu de multiples discussions concernant les sitemaps XML sur trac, Muller explique qu’il n’y avait pas encore eu de groupe pour s’approprier et faire avancer les choses. Sa proposition note que 4 des 15 meilleurs plugins dans le répertoire WordPress ont leur propre implémentation de XML. Malgré la forte demande démontrée pour les sitemaps XML, l’équipe appropriée pour réaliser cet ajout à core n’avait pas été réunie jusqu’à présent.

 

Accélérer la découverte et l’indexation du contenu

« XML Sitemaps est une norme dans tous les moteurs de recherche de nos jours et tout site web dont le contenu est destiné à être indexé devrait en avoir un », a déclaré M. Muller. Il rajoute d’ailleurs que « le fait d’avoir des Sitemaps XML dans core accélérerait la découverte et l’indexation du contenu ». Il explique avoir commencé à discuter de ce sujet l’année dernière avec Yoast et avoir convenu qu’il serait formidable de le faire enfin. Jusqu’à présent, l’initiative a reçu une réponse favorable de la communauté et a déjà gagné le soutien de chef de projet WordPress Matt Mullenweg.

 

« Cela a du sens, je suis impatient de voir la v1 dans core et qu’elle évolue dans de futures versions pour cimenter la réputation bien méritée de WordPress d’être le meilleur CMS pour le référencement », a commenté Mullenweg sur la proposition.

 

Quelques réserves toutefois au niveau de la performance

La performance est l’une des principales préoccupations exprimées par la communauté de développement WordPress concernant l’ajout de XML sitemaps à core. « Aussi simples et directes que soient les sitemaps XML, elles présentent des défis de performance relativement importants à l’échelle », a déclaré Matthew Boynes, associé chez Alley Interactive. Parmi ses craintes, il se demande combien d’urls seront dans chaque sitemap paginé ? Un fichier d’index de sitemap est limité à 50 000 sitemaps, donc même si chaque sitemap est limité à un maximum de 50 000 urls, générer 50 000 urls dans une demande de page serait extrêmement difficile et non-performant à faire à la volée.

 

La performance en tant que facteur décisif

Muller et d’autres contributeurs au projet ont une stratégie pour aborder les problèmes d’évolutivité et prévoient de garder ces considérations au premier plan tout en construisant la mise en œuvre de core. En effet, l’ingénierie de nouvelles fonctionnalités doit toujours être faite en gardant la sécurité et la performance à l’esprit. C’est du moins ce que pense Muller, selon qui cela va de l’architecture de haut niveau jusqu’aux détails granulaires. Chaque entrée du sitemap contiendra seulement, et qui ne devrait pas surcharger la requête du serveur avec une approche paginée. Le nombre de participations par sitemap est encore à définir, la performance sera certainement un facteur décisif.

 

Une portée bien définie pour XML Sitemaps

Néanmoins, le projet XML Sitemaps a une portée clairement définie. La mise en œuvre initiale ne comprendra pas de fonctionnalités telles que des images, des vidéos ou des sitemaps d’infos. Il n’inclura pas non plus d’interface utilisateur pour les contrôles afin d’exclure les messages individuels, les pages ou les types de messages personnalisés du sitemap. C’est quelque peu controversé, mais les plugins peuvent toujours étendre core pour offrir ces fonctionnalités jusqu’à ce qu’une version plus sophistiquée de sitemaps atterrisse dans core. Les auteurs de plugins qui offrent des sitemaps XML devront les réorganiser avec la nouvelle API. Cela, afin d’éviter les conflits et les erreurs d’indexation.

 

Un projet qui ne s’adresse pas uniquement aux développeurs de Yoast et Google

Muller est toutefois confiant car il estime pouvoir le « rendre aussi lisse que possible et travailler avec les auteurs de plugin pour éviter les conflits ». Il ajoute que « avoir des Sitemaps XML ainsi qu’une API de base pour le prolonger leur facilitera la vie – les auteurs de plugins auront un moyen standard de le prolonger ». Cet effort pour ajouter des sitemaps à WordPress core n’est pas limité à ceux qui travaillent chez Google et Yoast. Muller a encouragé les auteurs d’autres plugins XML sitemaps à s’impliquer. Ou au moins à suivre le développement du projet pour s’assurer que leurs plugins sont compatibles une fois fusionné avec core.

Le CMS, de quoi s’agit-il ?

Un CMS (Content Management System ou littéralement système de gestion de contenu) est un logiciel qui permet de créer facilement des sites web et de mettre à jour leur contenu. Ces programmes informatiques tels que WordPress, Joomla! ou Typo3 proposent des modèles de sites, un univers graphique, etc. En termes de gestion de contenu, ils ont la capacité de stocker des articles, images, vidéo et tout autre type de contenu en ligne. Utilisés pour les sites qui ont plusieurs éditeurs ou sections, ils représentent aussi la base de nombreux sites, comme ceux des grands journaux et gouvernementaux.

 

cms image 1

 

Cet outil fonctionne sur un principe simple, qui se résume en une abréviation : WYSIWYG, pour « What you see is what you get » (littéralement « Ce que vous voyez est ce que vous obtenez »). Cette technique née dans les années 1980 représente une véritable révolution en informatique. En effet, le contenu (texte, images, etc.) était jusque-là dissocié de la forme (aspect extérieur). Par exemple, pour changer la couleur du titre (ce dernier étant dans le fichier « contenu »), il fallait se rendre dans un fichier « forme ». Le changement s’effectuait seulement après plusieurs secondes. Si cette durée peut paraître dérisoire, elle devient rapidement un fardeau lorsqu’il s’agit d’enchaîner les modifications et parfois de les lier les unes aux autres. Un CMS permet d’effectuer des changements de façon instantanée.

Le CMS permet donc d’abord de gagner du temps grâce à une mise à jour et une prévisualisation du résultat final en temps réel.

Par ailleurs, même les personnes novices en développement web peuvent utiliser un CMS. En effet, l’interface de gestion est la plupart du temps intuitive et permet à quiconque d’obtenir le résultat souhaité sans problème particulier.

Pour finir, un CMS vous laissera une grande marge de manœuvre quant à la personnalisation de votre site web. Travailler avec un CMS ne formatera pas votre site sur le même modèle que le site concurrent. Vous pourrez en effet installer des modules complémentaires qui permettent d’ajouter des fonctionnalités spécifiques.

Quelles références chez les CMS ?

WordPress est sans aucun doute le CMS le plus connu. S’il n’est pas seul sur ce marché concurrentiel, ses nombreux atouts en font une référence incontournable. D’après W3techs, WordPress est le CMS qui a connu en 2017 le développement le plus rapide, pour la huitième année consécutive ! Sur l’année qui vient de s’écouler, il supplante Shopify et Squarespace.W3techs, qui analyse les technologies utilisées par les sites web dans le monde entier, établit un diagramme des CMS les plus utilisés à l’heure actuelle. Et le classement ne révèle pas de grande surprise ! Comme l’indique le site, il faut préciser que 50,7 % des sites web n’utilisent pas de CMS monitoré par W3Tech. Ils utilisent soit sur un CMS maison, soit un système de gestion de contenu plus confidentiel que ceux listés. WordPress est le grand gagnant des CMS analysés, avec 60,1 % d’utilisateurs, soit 29,7 % des sites dans le monde. Suivent Joomla, Drupal, Magento et Shopify, devant Blogger.

 

diagramme cms le vrai

 

 

L’historique des parts de marché laisse présager que WordPress n’a pas fini de dominer la concurrence, avec une part autour des 60 % depuis 2014.

cms illustration

Les tendances de Joomla, Drupal et Blogger sont quant à elles à la baisse. Shopify, Squarespace et Wix mettent les bouchées doubles pour s’imposer dans le top 10 depuis quelques années.