Freelance et entreprise : les secrets d’une collaboration réussie

La relation entre freelance et entreprise est un sujet qui a le mérite d’être abordé. A l’ère du 2.0, le freelance séduit plus que jamais, par son côté flexible et son accessibilité. D’ailleurs, bon nombre d’entreprises font appel à des freelancer, mais encore faut-il trouver le bon. En effet, une fois que le candidat idéal a été repéré et embauché, il est important de suivre certaines règles pour une collaboration réussie.

Avez-vous vraiment besoin d’engager un freelance ?

Vous recherchez un candidat ayant des compétences spécifiques, mais vous ne voulez ou ne pouvez pas embaucher un employé de plus pour le moment ? Votre entreprise pourrait alors décider de faire appel à un freelance. Toutefois, ce n’est pas une décision à prendre à la légère. D’abord, assurez-vous que cette collaboration est vraiment nécessaire et sera utile. En effet, un freelancer a la possibilité de stopper la collaboration à tout moment. Ainsi, assurez-vous en premier lieu qu’aucun de vos employés ne possède les compétences nécessaires pour accomplir la tâche en question.

Faites-en un membre de votre équipe

Une fois cette question résolue, l’étape suivante sera de travailler de manière optimale avec le freelance ! Pour cela, intégrez-le à votre équipe. Même s’il n’a pas de bureau, il fait partie de votre équipe au même titre que vos employés. Pensez donc à le présenter à tout le monde et à le mettre en contact avec tous ses collaborateurs directs. Cela renforcera par ailleurs son sens de l’appartenance. De plus, les employés auront tendance à l’accueillir plus chaleureusement et valoriser son travail au sein de l’entreprise. N’oubliez-pas de l’inviter également aux évènements organisés par la boite, notamment team building et réunions d’entreprises, entre autres.

Renforcez l’objectif de votre organisation

À cet effet, profitez-en pour organiser régulièrement des pauses café, des déjeuners d’équipe, ou autres activités informelles. Cela renforcera la vision et l’objectif de votre entreprise et démontrera à vos collaborateurs que tout le monde fait partie d’une seule et même équipe. De plus, cela permettra d’instaurer un climat de confiance, ce qui est crucial pour une collaboration réussie.

Pas de mise en concurrence entre freelancer et salariés

Un des ingrédients les plus importants pour une collaboration fructueuse est de trouver un bon équilibre entre les salariés et les freelances. Evitez d’établir, dès le départ, les limites des prérogatives de chacune des deux parties. Il est important de trouver le juste équilibre entre une relation intelligente et le travail excessif. Toutefois, le risque reste de menacer le bien-être de vos employés les plus talentueux. Laissez donc le temps et l’opportunité à vos salariés d’effectuer un travail approfondi de grande valeur. Et ne déléguez pas systématiquement au freelance.

La responsabilité des deux parties

L’une des bases de l’activité du freelance est le confort de pouvoir travailler de là où il veut. Toutefois, assurez-vous que vos employés et le freelance prennent le temps de se connaître. En tant que dirigeant d’entreprise, vous devez comprendre cela et être souple dans vos règles. Le freelance, quant à lui, doit savoir qu’il sera jugé sur ses résultats. En effet, il doit accomplir ses tâches dans le temps et les limites définis par son employeur. Il doit également avoir le sens des responsabilités et envoyer régulièrement des rapports.

De temps en temps, l’entreprise et le freelance doivent faire des mises au point pour entretenir la relation et maintenir la communication. En procédant ainsi, une confiance s’établit entre les deux parties et le travail se passe comme sur des roulettes.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *