Product Market Fit : est-ce que vous l’avez ?

Dans la sphère des start-ups, le product market fit est une notion déjà très en vogue. Mais qu’est-ce donc ? Que se cache-t-il derrière ces termes ? Pour faire simple, le product market fit c’est l’accord parfait entre le produit et son marché.

 

 

Le terme product market fit a tout d’abord été défini par Marc Andreessen de l’Université de l’Illinois. Selon ses propres mots, il s’agit d’« être sur un bon marché avec un produit qui peut satisfaire celui-ci ». Ce concept, issu du marketing, représente l’adéquation parfaite entre le « product » et son « market ». Il permet ainsi aux entrepreneurs de développer ou faire pivoter leur offre en fonction des résultats obtenus.

 

Le product market fit pour les nuls

Le PMF est aussi simple que sa définition. Il s’agit de faire en sorte que le produit rencontre immédiatement sa cible sur un marché. Et que ce dernier en comprenne directement le fonctionnement et les avantages. Ainsi, si on se place d’un point de vue consommateur, le produit doit être simple, attrayant et indispensable. En d’autres mots, il satisfait pleinement ses utilisateurs et le concept leur plait instantanément.

 

Un concept adapté aux start-ups

Le product market fit est ainsi un indicateur de confiance pour les entreprises, et tout particulièrement pour les start-ups. Adapté aux jeunes entrepreneurs innovants, il permet de repenser son business plan et de repositionner son produit sur le marché. Toutefois, n’étant pas vraiment quantifiable, comment peut-on évaluer l’adéquation entre un produit et son marché ? Pour cela, il y a certains facteurs à prendre en considération.

 

 

« Un Product Market Fit a lieu lorsque vous êtes sur un bon marché avec un produit capable de satisfaire ce marché. »

 

Comment découvrir son product market fit ?

Tout d’abord, on peut mesurer le taux de conversion. En effet, un prospect converti est un client satisfait. Ensuite, on peut évoquer la compréhension même du produit. Si les consommateurs ont saisi tout de suite l’utilité du produit et les avantages qu’ils peuvent en tirer, on tient là un PMF. De là, on peut également mesurer l’intérêt général des consommateurs pour le produit en question. L’offre de lancement a-t-elle provoqué de nombreuses réactions ?

 

Un aspect indispensable dans la pyramide du marketing en start-up

Bien que défini par Marc Andreessen, c’est Sean Ellis qui a par la suite popularisé le terme en l’inscrivant dans la pyramide du marketing en start-up. D’ailleurs, il en a fait la base même de sa pyramide. En effet, c’est selon lui le premier pas avant la transition vers la croissance, puis la croissance elle-même. Un PMF atteint est une garantie de vente pour votre produit. En gros, si vous l’avez trouvé, vous devrez déployer moins de ressources pour convertir le 100ème client que le 1er.

 

À quoi ressemble un PMF ?

Selon Marc Andreessen, si vous l’avez, vous le saurez. Eh oui, si vos services sont sollicités aussi rapidement qu’ils sont dispensés, c’est que vous l’avez atteint (l’offre et la demande). Un autre signe clair est la réaction du consommateur lors de la découverte du produit. Par exemple, il suffit d’observer les commentaires ou les partages sur les réseaux sociaux. Quand les notifications et le trafic s’affolent, on tient un PMF. Il ne faut pas oublier que même les commentaires négatifs peuvent être signe de PMF. Seule l’indifférence est un indicateur que vous n’avez pas de product market fit.

 

Quelles solutions en cas de product market fit non trouvé ?

Votre offre est peut-être inaccessible ? Il se pourrait que votre cible ne soit pas encore prête ou tout simplement que les tendances aient évolué. Toutes ces raisons peuvent faire que vous n’ayez pas trouvé votre PMF. Mais tout n’est pas perdu. Près de 9 start-ups sur 10 ont déjà modifié leur business model. N’hésitez donc pas à pivoter et recommencer, mais en prenant d’abord le temps d’étudier la source du problème. Il faudra déterminer ce qui ne va pas avec le plan d’affaires actuel.

 

Pour cela, prenez en considération les retours des clients. Sans PMF, il n’y a pas de croissance possible pour votre entreprise !   

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *