Optimisez votre SEO avec le Guest Blogging !

,

Quoi de mieux que les partenariats entre blogueurs (ou plus communément Guest Blogging) pour gagner en visibilité sur Google et optimiser son SEO ?

Le référencement naturel, devenu un enjeu majeur pour les entreprises, permet en effet de booster son chiffre d’affaires. Quant au Guest Blogging, de quoi s’agit-il exactement ? Alors qu’il suffisait d’échanger des liens avec un quelconque site internet pour améliorer son référencement naturel, réussir sa stratégie de partenariat relève à présent d’un travail complexe, surtout en Guest Blogging triangulaire, comme nous le verrons dans cet article.

Avec ces conseils, optimiser son référencement avec le Guest Blogging n’aura plus de secret pour vous !

Netlinking ou Guest Blogging ?

Quand on s’intéresse à l’optimisation du SEO, on prend vite connaissance du netlinking ou link building, une technique qui consiste à insérer des liens hypertextes, ou backlinks, dans des sites internet à forte autorité. Ceux-ci reconduisent l’utilisateur vers les pages dont vous souhaitez améliorer la position dans les moteurs de recherche, et notamment Google. De cette façon, leur contenu gagne en visibilité et en crédibilité.

Cependant, un budget conséquent est à prévoir pour cette méthode de référencement : il faut compter de 500 € à 1000 € pour insérer un backlink sur un site internet de renommée.

S’il s’agit d’un énorme coup de pouce pour les sites qui viennent de voir le jour, il va de soi que cette technique n’est pas accessible à toutes bourses.

On pourrait alors penser à solliciter un backlink de façon indirecte : il suffit pour cela de partager les contenus d’autres sites en espérant que ces derniers vous rendent la pareille. Reste enfin le Guest Blogging.

Pour procéder à cet échange de publications, il vous faut d’abord rechercher des sites dont la notoriété est proche de celle que vous avez acquise. Vous devez particulièrement prêter attention à ce point, car leur autorité sera directement rattachée à votre site et l’image qu’il renvoie.

Le Guest Blogging, une affaire de partenaires

La recherche des partenaires commence alors par l’examen consciencieux des sites avec lesquels vous souhaitez échanger vos publications.

Il est aussi essentiel d’établir que les liens ou backlinks seront des liens Dofollow et non Nofollow. En effet, le lien Dofollow est à suivre comme son nom l’indique. Lorsque le robot Google détectera un lien Dofollow sur votre site, son algorithme donnera de la valeur à la page vers laquelle il renvoie en fonction de votre autorité. Cela est réciproque puisque, si un lien externe Dofollow renvoie vers votre page, il sera pris en compte pour attribuer un niveau d’autorité à votre site et lui procurer un meilleur niveau de référencement naturel.

Il est facilement compréhensible que le lien Nofollow ne doit, au contraire, pas être suivi. Le robot Google ne le prendra en effet pas en considération. Il faut donc utiliser uniquement les liens Dofollow, car eux seuls comptent en matière de SEO et auront un impact sur votre visibilité et sur celle de vos partenaires.

Vous l’aurez compris, le choix des partenaires dans le cadre du Guest Blogging est primordial pour un référencement naturel réussi. En fait, négliger cet aspect pourrait produire l’effet inverse à celui escompté sur votre référencement. Il en va de même pour le choix de la thématique du site partenaire, essentiel à un bon référencement naturel.

Placez le choix de la thématique au cœur de vos préoccupations

La condition sine qua non à tout bon Guest Blogging est le choix d’une thématique stratégique de votre site partenaire. Par « stratégique », on entend une thématique similaire ou complémentaire à la vôtre.

Il vous faut donc absolument éviter de placer des liens vers des sites dont l’univers diffère en tout point du vôtre. Par exemple, si votre site propose des circuits touristiques et que vous établissez un partenariat avec le site d’un restaurant, Google valorisera votre choix qu’il jugera pertinent.

En revanche vous procédez à un échange de lien avec le site d’un réparateur informatique, ce partenariat ne sera au contraire pas valorisé par Google et pourrait même pénaliser votre référencement à long terme.

Privilégiez un partenaire mieux référencé que vous

Lors de votre recherche de partenaire, accordez une grande importance au référencement des sites avec qui vous souhaitez développer un Guest Blogging. Il est en effet préférable que ces sites jouissent d’un meilleur référencement que le vôtre. L’objectif de cette technique est d’attirer une partie du trafic de votre site partenaire sur le vôtre et, de ce fait, profiter de sa notoriété.

Il n’est toutefois pas évident de négocier un tel partenariat si vous occupez la position du site moins côté. En effet, établir un échange de liens avec un site moins populaire n’aura pas de réelle incidence sur le SEO de votre potentiel partenaire. Il vous faut alors aborder le partenariat en proposant un article axé sur son univers, déjà rédigé et de qualité.

Par ailleurs, si des liens externes de sites moins populaires n’améliorent pas significativement votre référencement, ils feront tout de même augmenter votre Citation Flow. Cette unité de mesure utilisée par les outils SEO, tels que Majestic SEO, estime votre niveau d’autorité en fonction du nombre de sites qui parlent de vous.

Dites non aux liens dans le footer et le blogroll

Le Guest Blogging est généralement associé à des échanges d’articles, mais il peut aussi prendre la forme d’échanges de liens basiques. Dans ce cas, il faut privilégier les liens au sein de vos contenus et non ceux dans le footer (partie au bas des pages d’un site web) ou le blogroll (appelé blogoliste en français et désignant une liste de liens vers des blogs « partenaires, positionné dans l’une ou l’autre colonne d’un blog et donc visible depuis n’importe quel page ou article consulté »). Les liens placés dans ces parties d’un site n’apporteront en effet aucune plus-value à votre site en termes de SEO. Ainsi, il ne s’agit pas pour Google d’un référencement naturel contrairement aux liens placés au sein des articles.

Il est donc inutile d’accepter ou de proposer un échange de liens dans ces emplacements s’il s’agit d’améliorer votre SEO.

Le Guest Blogging en triangulaire, la star du référencement naturel

Nous en venons à présent au conseil phare de cet article : travailler en triangulaire avec 2 autres blogueurs.

Il s’agit de rédiger des articles invités en respectant ce schéma : Le site 1 rédige pour le site 2, le site 2 rédige pour le site 3 et le site 3 rédige pour le site 1.

Comme vous l’aurez constaté tout au long de cet article, plus votre Guest Blogging paraît naturel aux yeux de Google, mieux votre site sera référencé. Comme nous l’avons explicité au fil de ce post, il s’agit de toujours paraître le plus naturel possible pour Google.

Or, si on suit le schéma du Guest Blogging triangulaire, force est de constater qu’il n’y a pas de réciprocité entre les articles partagés et sites internet impliqués, ce qui semble beaucoup plus naturel pour Google. Cette technique vous permettra donc d’obtenir un référencement naturel particulièrement optimisé, ce pour quoi vous avez tout intérêt à l’adopter.

L’objectif est de rédiger un article à forte valeur ajouté pour le site guest. En retour, vous pouvez convenir d’intégrer 2 ou 3 liens vers différentes pages de votre site dans cet article.

Pour créer une réelle valeur ajoutée, il est préférable de rechercher des sites qui traitent de sujets complémentaires et non des concurrents directs.

5 réponses
  1. Julie dit :

    Super article très intéressant. Je savais que le Guest Blogging ‘entre deux sites’ n’était plus favorable en SEO, mais le triangulaire est en effet une meilleure idée.

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] La mise en place de liens retours est également une des stratégies à prendre en compte afin d’augmenter le potentiel de référencement de votre site. Les liens retours sont en fait des liens redirigeant vers votre page. Dès qu’un lien redirigeant vers votre site est publié en ligne, vous augmentez le nombre  de voix que Google prend en compte pour estimer votre référencement SEO. Afin de décupler l’efficacité de ce procédé, vous devez apparaitre sur des sites variés. Google a effectivement tendance à considérer un site digne de confiance quand il est partagé par des sites variés et réputés. Plus les sites partageant des liens vers votre page sont réputés et plus votre référencement est amplifié. Il va de soi qu’un partage émanant de CNN a beaucoup plus de poids qu’un partage issu d’un blog inconnu au grand public. (Voir notre article sur l’optimisation du SEO avec le Guest Blogging) […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *