Créer de l’engagement sur les réseaux sociaux grâce aux boutons de partage

, ,
Créer de l’engagement sur les réseaux sociaux grâce aux boutons de partage

Depuis 2015 il a été constaté que le nombre de partages sur les réseaux sociaux, à partir d’un article, a chuté de moitié. Mais comment créer de l’engagement à nouveau ? Le souci pourrait bien provenir d’une chose aussi banale que l’emplacement des boutons de partage.

 

L’emplacement des boutons de partage sont-ils importants ?

Au vu de l’impact des réseaux sociaux sur le comportement des internautes, ces plateformes sont un élément essentiel de toute stratégie marketing efficace. Ainsi, il est de plus en plus crucial d’inciter ses prospects à partager les articles en grand nombre afin de mieux se faire connaitre sur le Web. Pour cela, il existe bien une stratégie liée à l’emplacement des boutons de partage. Voyons donc ce qu’il faut faire et ne pas faire pour améliorer son taux de partage sur les réseaux sociaux.

 

Placer des boutons de partage sur les mauvaises pages

Sur la grande majorité des sites Web, les boutons de partage sont placés automatiquement. Ils apparaissent ainsi sur toutes les pages du site. Toutefois, cela peut créer des boutons « inutiles », par exemple sur la page de description d’un produit. En effet, cela semblerait peu pertinent de partager la fiche d’un produit (surtout avant de l’avoir essayé) sur Twitter ou Facebook. Par ailleurs, au lieu d’amener le lead à acheter le produit sur la page, cela pourrait détourner son attention.

 

Utiliser des boutons qui n’incitent pas à l’engagement

Le design même du bouton n’est pas sans importance. S’il est peu ergonomique ou assez peu attrayant, l’internaute ne risque pas de s’y attarder. Et encore moins de cliquer dessus. Peu de chances de créer de l’engagement de cette façon. Un exemple concret c’est un bouton de partage sur lequel on clique plusieurs fois et il ne se passe rien. Pourtant, en allant sur votre profil, vous vous rendez compte que le contenu a été partagé à plusieurs reprises.

 

55 % des lecteurs n’accordent que 15 secondes à un article

Généralement, les boutons de partage se trouvent soit au tout début, ou complètement à la fin des articles. Sachant que 55 % des internautes accordent en moyenne 15 secondes à un article, c’est le cas de le dire : il n’y a pas de temps à perdre. De plus, si le lecteur n’est pas allé jusqu’au bout de l’article, il est peu probable qu’il le partage. Quel est donc le meilleur endroit pour placer le bouton de partage ?

 

Un bouton de partage en milieu ou en fin de texte ?

La technique la plus simple serait de placer les boutons de partage au milieu de l’article. Tout internaute ayant atteint la moitié du texte est potentiellement intéressé par le reste du contenu. Il existe alors plusieurs possibilités :

  • Utiliser des boutons flottants
  • Ajouter des extensions permettant de sélectionner une partie du contenu à partager
  • Intégrer des boutons au sein du texte

Toutefois, si vous avez réussi à créer de l’engagement, le lecteur ira jusqu’au bout de l’article. Il aura ainsi plus tendance à partager l’article sur les réseaux sociaux. Il semble alors logique de placer les boutons de partage à la fin du texte.

 

Afficher le nombre de partages pour créer de l’engagement

Sur plusieurs sites, le nombre de fois où le contenu a été partagé est affiché. Cela peut créer plus d’engagement et inciter au clic. Cet effet boule de neige pourrait être bénéfique, alors n’hésitez pas à vous en servir. Toutefois, si vous venez tout juste de lancer votre site et que le chiffre n’est pas très élevé, il serait peut-être judicieux d’attendre un peu avant d’activer le compteur.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *