Onboarding : comment retenir les utilisateurs de votre site web ?

Seo Optimization Concept

L’étape qui se situe entre la découverte du site web et sa réelle utilisation est appelée Onboarding. Elle est cruciale, car c’est elle qui va déterminer le rapport de l’utilisateur et du site web. Onboarding est un terme qui n’existait pas il y a quelques années. Aujourd’hui, il permet de traduire une étape de découverte appliquée à plusieurs champs de la vie.

 

Onboarding de son site web : une étape cruciale

Comme un sas de découverte, cette phase représente le premier rapport entre l’internaute et le site web. Elle est donc cruciale, car si la découverte se passe mal, il est probable que la mauvaise expérience amène l’utilisateur à quitter le site. Un site web trop compliqué, peu optimisé, ne répondant pas à la recherche, sont autant de facteurs qui peuvent conduire à ce résultat. Par contre, si la découverte se passe bien, et que l’expérience est concluante, le site web pourrait gagner une fonction plus importante. De plus, il pourrait entrer dans les habitudes de navigation de l’utilisateur.

 

Comment mettre en application sur son site web cette stratégie ?

Il existe heureusement des moyens de réussir (ou au moins améliorer) le Onboarding de son site web. Par exemple, on peut limiter les actions en entrée du site : guider sans obliger. Ainsi, il est important que l’utilisateur ne sente pas qu’on lui force la main, mais plutôt qu’on le guide. Il garde alors une certaine liberté de navigation, et ce, dès les premières secondes.

 

Réduire le nombre d’actions proposées

Dans le même élan, il serait conseillé de réduire le nombre d’actions proposées. En effet, idéalement, le site web ne devrait proposer qu’une action par contexte au moment de navigation. Trop en proposer peut perdre l’internaute car cela rendrait le site web complexe. Visez toujours la simplicité. Néanmoins, pensez à intégrer un certain nombre d’interactions. Par exemple, l’interaction avec via un assistant de type chatbot peut permettre une intégration progressive et absolument pas contrainte.

 

Penser son site web comme une navigation permanente

Et si on repensait son site web ? Au lieu de le voir comme un objet inanimé, il faudrait plutôt l’imaginer comme la vision de l’entreprise. C’est après tout la vitrine de votre marque. D’ailleurs, cela joue un grand rôle en termes d’expérience utilisateur. En effet, le SXO (Search eXperience Optimization) est un incontournable pour une bonne stratégie de marketing. Et l’expérience passe bien entendu par la navigation sur le site lui-même. Ainsi, il est primordial de bien travailler les différentes phases de transition, mais également le parcours de l’internaute. Et ce, depuis le point d’entrée jusqu’à la sortie.

 

Un site web efficace par sa simplicité

Au final, l’Onboarding prend en grande partie racine dans le User eXperience et l’Inbound marketing. Ce sont ces derniers qui permettent de concevoir des sites web pensés pour les différentes typologies d’utilisateurs, et qui se veulent efficaces sans être trop intrusifs. Ainsi, toute la difficulté de l’Onboarding est au final la simplicité. C’est de savoir comment embarquer un nouveau visiteur pour qu’en 30 secondes il comprenne la valeur que va lui apporter ce site et comment il va pouvoir l’exploiter.

Web design : les erreurs SEO à ne pas commettre

Web design : les erreurs SEO à ne pas commettre

Le Web design d’un a un impact incontestable sur le référencement de celui-ci. Dans la vaste jungle du SEO, il est donc important de guider les internautes afin de ne pas impacter votre taux de conversion.

 

Un bon design de votre site web peut sans conteste contribuer au succès de votre entreprise. En effet, celui-ci agira en véritable vitrine de votre marque. Ainsi, votre interface doit être à la fois ergonomique et visuellement attrayante pour captiver l’intérêt de vos visiteurs. Toutefois, outre l’aspect esthétique, le web design a également un rôle à jouer dans le SEO de votre site. Ainsi, il y a certaines erreurs à ne pas commettre afin de ne pas impacter négativement votre taux de conversion et ne pas perdre vos leads.

 

Le contenu est illisible

Pour en revenir à l’aspect visuel, si votre contenu est illisible, vous perdrez automatiquement vos lecteurs. C’est en effet la base même de votre référencement naturel. Ainsi, évitez donc :

  • Les polices d’écriture difficiles à lire
  • Les longs paragraphes et les longues phrases
  • Les paragraphes écrit entièrement en gras ou en italique
  • Les couleurs qui diminuent la lisibilité de votre texte

 

Un mauvais choix de couleur

Toujours au niveau du visuel, les couleurs sont pleines de significations. Les internautes se feront une idée de votre marque en fonction de votre choix de couleurs. De ce fait, si vous constatez qu’un de vos CTA a du mal à convertir, essayez de changer sa couleur. Il est déjà arrivé qu’un simple changement de couleur ait permis d‘augmenter les conversions de 34 %. À titre d’information, l’orange, le jaune ou encore le marron sont les couleurs les moins appréciées sur les sites web.

 

Trop de CSS et JavaScript !

Il est possible d’ajouter des fonctionnalités à votre site en utilisant des scripts et des add-ons. Cela peut vous permettre de vous démarquer de vos concurrents. Toutefois, il ne faut pas en abuser. En effet, intégrer trop d’éléments CSS et JS augmentera le temps de chargement des pages de votre site. De ce fait, cela augmente le taux de rebond. Par conséquent, vous perdrez énormément d’opportunité de convertir vos visiteurs et impacterez négativement votre SEO.

 

Une utilisation excessive des images

Les images contribuent non seulement à alléger la lecture d’un texte, elles attirent aussi l’attention des internautes. Toutefois, attention à ne pas trop en faire. Eh oui, les images alourdissent les pages et ont un impact conséquent sur son temps de chargement. Ainsi, les pages qui comportent trop de graphiques ne sont jamais celles qui sont le mieux référencées. En effet, Google pénalise la lenteur de chargement. Portez également une attention particulière au format de vos images, faites le bon choix entre un JPG et un PNG. Par ailleurs, le format GIF reste également un fichier lourd, malgré son côté fun.

 

Les pages 404

Les pages d’erreur 404 sont néfastes pour l’expérience utilisateur. Et par conséquent pour votre taux de conversion. De ce fait, pour éviter que les internautes ne repartent aussitôt, il serait bien d’apporter quelques améliorations aux pages 404. Pour éviter que vos visiteurs ne repartent frustrés, misez sur l’humour par exemple et insérez un call-to-action ou un lien vers la page d’accueil de votre site.

 

Ce quelques erreurs à ne pas commettre pourraient vous aider à améliorer votre SEO. Il existe d’autres pratiques à éviter mais ces premiers conseils seront déjà un début.